Le rendez-vous des boulets # juin 2019

badgeboulet

Ouh la la ! On me chuchote dans l’oreillette que nous sommes le premier lundi du mois et le premier lundi du mois c’est Rendez-vous des boulets, ici, chez Frenchloop, chez Miss Cox aussi (ou pas) et partout où l’envie/le besoin s’en fait sentir ! Participe qui veut, on a dit entrée libre !

Je sors donc en urgence la tête du verre d’eau -je pourrais même dire le pichet voire le tonneau- dans lequel je suis en train de me noyer, pour vous parler de mon nouveau boulet. Pas si nouveau que ça à vrai dire puisque je l’évoquai déjà sur ces pages il y a un certain temps. C’était même en septembre dernier (pas de commentaires hein !) et il était à l’époque dans ce triste état …

pull marc1

Pull homme en 2,5 commencé à la machine …

Ma décision était prise pour ce pull raté (en cause des calculs faits à la va-vite et au fur et à mesure de l’avancement parce que j’avais décidé de boucler la chose en 1 week-end, folie que tout cela !) : détricotage et retricotage intégral. La question technique restait en suspens : à la main (c’est long …) ou à la machine (sortir la bête…).

J’ai commencé par le détricotage des morceaux de pull, lavage de la laine et rembobinage des pelotes et déjà ça fait une bonne chose de faite, comme on dit.

Ensuite, je l’ai laissé un peu en attente pour réfléchir.

Et maintenant je ne le retrouve plus ! Voilà voilà !!! Cela prouve bien que ce pull est vraiment un boulet, un vrai de vrai, un pur et dur et qu’il va me donner du fil à retordre ! Mais promis le week-end prochain, je retourne la maison pour le retrouver …

Rendez-vous le 2 septembre car mon boulet prend des vacances!

Bonne semaine et à bientôt 😀

Publicités

Le rendez-vous des boulets # mai 2019

badgeboulet

Allez, hop hop hop ! Premier lundi du mois c’est Rendez-vous des boulets, ici, chez Frenchloop, chez Miss Cox aussi (ou pas) et partout où l’envie/le besoin s’en fait sentir ! Participe qui veut, on a dit entrée libre !

Mon boulet est toujours là : un pull terminé depuis 2014 mais jamais porté car trop long et une encolure qui ne convient pas, pas de chance !

2014-01-19 12.04.21

Le mois dernier, mon boulet vous chantait sa complainte mais aujourd’hui je reprends les commandes et le clavier …

EPILOGUE

Cher boulet,

nous avons passé tant de temps ensemble, des après-midi d’hiver et de longues soirées, parfois en harmonie et parfois bien fâchés. Il m’est arrivé de te bouder, tu me l’as reproché et souvent tu t’es vengé en me faisant défaire et puis retricoter. Des côtes à l’encolure tu m’as fait la vie dure mais je n’ai rien lâché, je me suis accrochée, rang après rang, jour après jour, mois après mois devrais-je dire. Aujourd’hui, j’ai rempli ma part du marché et tu es prêt à voler, enfin, de tes propres ailes. Va et vis ta vie de pull, sache que je ne pensais qu’à ton bien et si tu m’en veux encore aujourd’hui, j’espère qu’un jour tu comprendras ce que j’ai fait pour toi.

Affectueusement, ton opiniâtre tricoteuse.

Rendez-vous le mois prochain pour un nouveau boulet !

Bonne semaine et à bientôt 😀

Je fais mes chiffonnettes

Il paraît qu’il faut désencombrer nos intérieurs pour plus de sérénité. Faire du vide, revenir à l’essentiel, se détacher des choses matérielles. Oui mais désencombrer ça veut dire trier, jeter et je n’aime pas jeter (je vous l’ai déjà dit non ?!) De plus les objets chez moi sont très vite investis d’une valeur sentimentale ce qui complique encore le processus. Je préfère penser recyclage, mieux encore upcyclage …

J’ai sorti tous mes torchons de mon placard. J’en ai une énorme pile mais seuls ceux du dessus (je dirais 6 ou 8) sont utilisables (cf ci-dessus) et j’ai tout trié. Les utilisables d’un côté, les encore à peu près utilisables avec les utilisables parce qu’on ne se refait pas, et les troués, brûlés, tachés, piqués, troués, déchirés de l’autre. Le premier tas est retourné dans le placard, le second sur la table à repasser et ça a bien fait rire ici, car pour le dire gentiment je ne suis pas une fan du repassage, alors me voir repasser soigneusement tous ces torchons usés, c’était cocasse !

Ensuite, j’ai fabriqué un gabarit de la taille d’une feuille d’essuie-tout, j’ai coupé tous mes torchons -ça m’a fait toute une jolie pile de carrés- et j’ai jeté les chutes par terre, j’adore jeter les bouts de tissus et de fils par terre quand je travaille.

Ensuite j’ai assemblé mes carrés par 2, un carré ordinaire et un carré nid d’abeille ou éponge, et hop ! un petit coup de surjeteuse ! J’ai choisi un fil gris parce que c’est joli parce que la surjeteuse était enfilée en gris et j’ai arrondi 3 des 4 angles parce que c’est joli parce que ça fait beaucoup moins de fils à rentrer.

Pour bien finir toutes mes chutes de torchons j’ai fait des minis que je réserverai au nettoyage de la table par exemple, c’est très pratique tu sais !

 

Bien sûr mes chiffonnettes ne sont pas aussi jolies que les essuie-tout réutilisables qu’on peut voir/acheter ici ou là (clic).  Si leurs couleurs sont assorties c’est un coup de chance et j’aime comme elles me ramènent en arrière « tiens les premiers torchons qu’on a  acheté en s’installant, ceux-là offerts par maman et celui-ci resté trop longtemps mouillé au fond d’un sac d’étudiant … ». Mes chiffonnettes sont loin d’être nickel mais leurs défauts, incrustés de façon indélébiles, sont les cicatrices de leur vie trépidante, de notre vie trépidante, faite de taches de pâte à tartiner et d’accidents sans gravité devenus des anecdotes. Quand je dis que chez moi les objets sont très vite investis d’une valeur sentimentale, ce n’est pas un vain mot : je suis la fille qui est attachée à ses torchons !!! C’est sans doute pour cela que coudre et empiler mes chiffonnettes m’a procuré tant de joie 😀

chiffonnette5

Bon week-end !

Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer

Le rendez-vous des boulets # avril 2019 La complainte du boulet

badgeboulet

Allez, hop hop hop ! Premier lundi du mois c’est Rendez-vous des boulets, ici, chez Frenchloop, chez Miss Cox aussi (ou pas) et partout où l’envie/le besoin s’en fait sentir ! Participe qui veut, on a dit entrée libre !

Mon boulet est toujours là : un pull terminé depuis 2014 mais jamais porté car trop long et une encolure qui ne convient pas, pas de chance !

2014-01-19 12.04.21

Ce mois-ci, il a réclamé la parole. Il paraît qu’il a des choses à dire, des vérités à rétablir. Droit de réponse au boulet donc …

La complainte du Boulet

Oyez donc braves gens,

Bourgeois et indigents,

La complainte d’un boulet

Misérable et inquiet.

Tous les mois sans faillir

Elle vous parle de moi,

Tous les mois sans rougir

Elle ose médire de moi.

Et elle n’est pas tendre !

Ecoutez : à l’entendre

Je serais indomptable,

roublard et redoutable,

Sans cesse me cacherais

Dans des recoins secrets,

Userais de moult ruses,

Duperies et artifices,

Chercherais des excuses,

Ferais preuve de vice

Pour rester à jamais

Le pire des boulets

Toujours inachevé

Et toujours en chantier.

Me croirez-vous pourtant

Si je clame, innocent,

Que c’est elle tout le temps

Qui m’abandonne et ment ?

Madame est fatiguée,

Madame est débordée,

Jamais pour son boulet

Ne peut se libérer.

Elle ne sait que se plaindre,

Pleurer gémir et geindre.

Trop courtes sont les journées

Et trop longs sont mes rangs,

Sa tâche démesurée,

Son travail éreintant .

Et c’est pourquoi encor

En ce début d’avril

Je meuble le décor

Et j’exhibe mes fils.

Allez, le mois prochain c’est moi qui reprends la main !

Bonne semaine et à bientôt 😀

Je fais mes lingettes démaquillantes (DDF2019#3)

Parce que depuis longtemps je me sens concernée par les déchets que nous produisons…

Parce que j’ai de plus en plus envie/besoin de « désadhérer » de la société de consommation…

Parce qu’il est bon de faire du prosélitysme zéro-déchet…

…cette fois-ci je me suis attelée à la tâche de coudre des lingettes démaquillantes.

Du liberty, parce que c’est joli, de l’éponge bambou parce que c’est bien adapté à cet usage (niveau écologie, les avis sont très partagés sur le bambou, faut que je creuse un peu cette question …), des petits carrés de 8,5 x 8,5 (t’as vu c’est précis!), un fil de couleur assorti et hop ! Un coup de surjeteuse, j’aime bien ce côté brut et coloré ! Bon en fait, 4 coups de surjeteuse par carré et plein de fils à rentrer, tu passes plus de temps à rentrer les fils qu’autre chose en fait !

Une pochette assortie pour en faire un set de voyage et un cadeau parfait.

Je suis bien contente de mes lingettes démaquillantes : elles sont jolies et elles remplissent bien leur usage ; je crois qu’elles ont bien plu et je pense qu’elles servent régulièrement, c’est chouette !

Ceci est ma participation aux Défis du fil de mars 2019 organisés

par Mes petites (ré)créations avec le thème « l’éveil de la nature » rapport aux fleurettes du liberty (hum, hum, plutôt capillo-tracté le lien …).

badge_les_dc3a9fis_du_fil_recadre_2019_2

Bonne fin de semaine !

Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer

Je fais mes couvercles réutilisables (DDF2019#2)

Des couvercles en tissu, lavables et réutilisables à l’infini,pour les plats qu’on range au frigo. Fini le plastique, fini le papier alu !

J’en avais déjà fait clic. Comme ils étaient pour notre usage, j’avais utilisé du tissu de récup’ et ça me convenait parfaitement. Mais ces couvercles-là n’étant pas pour nous, je suis allée faire un tour au magasin de tissus (deux tours à vrai dire car je n’arrive jamais à me décider la première fois. Les vendeuses me connaissent et le savent « Vous venez toujours deux fois » me disent-elles et ça les fait rire).

J’ai choisi un coton à motifs géométriques. Je voulais du noir/gris/rouge alors après avoir tourné autour du pot des rayons pendant 107 ans et 1 carême (et celle-là, Mine, tu l’utilises ?), j’ai pris du gris/jaune/rose pâle, normal !

couvercle6gimp

La première fois j’avais simplement fixé l’élastique à la surjeteuse autour de mes cercles de tissu et ça me convenait parfaitement. Mais ces couvercles-là n’étant pas pour moi, jai voulu soigner les finitions : j’ai d’abord surjeté mes cercles, puis j’ai fait un ourlet, puis j’ai passé un élastique. C’est plus propre mais c’est plus long aussi. Si tu veux le fond de ma pensée c’est pénible comme tout ces ourlets en rond qui font des plis partout, heureusement qu’au final les fronces noient les petits défauts !  Et ne parlons pas de l’élastique à passer avec une mini-épingle à nourrice qui s’ouvre en te piquant les doigts alors que tu avais presque fais le tour…Bref !

J’ai fait un assortiment de 4 tailles différentes : couvre-saladier, qui bien fâché peut aussi couvrir un  plat à tarte, couvre-bol, couvre-ramequin, couvre-pot, le tout en double pour n’être jamais en manque.

Je suis bien contente de mes couvercles réutilisables : ils sont jolis, je crois qu’ils ont bien plu et je pense qu’ils servent régulièrement, c’est chouette !

Ceci est ma participation aux Défis du fil de février 2019 organisés

par Mes petites (ré)créations avec le thème « pour la maison ».

badge_les_dc3a9fis_du_fil_recadre_2019_2

Bonne fin de semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le rendez-vous des boulets # mars 2019

badgeboulet

Allez, hop hop hop ! Premier lundi du mois c’est Rendez-vous des boulets, ici, chez Frenchloop, chez Miss Cox aussi (ou pas) et partout où l’envie/le besoin s’en fait sentir ! Participe qui veut, on a dit entrée libre !

Mon boulet est toujours là : un pull terminé depuis 2014 mais jamais porté car trop long et une encolure qui ne convient pas, pas de chance !

2014-01-19 12.04.21

Après avoir réglé le problème de la longueur du pull et préparé l’étape de la transformation de l’encolure en détricotant la bande de côtes, il a fallu s’asseoir et réfléchir. En ce moment j’aime pas bien ça. J’ai le cerveau mou. Et lent (Arfff !). Et avec ça le courage en berne. Qu’importe, il a fallu s’y mettre.

J’ai tenté de « boucher » le V de l’encolure pour qu’il soit moins profond. C’est drôle comme un truc peut fonctionner en pensée et en vrai non. T’as qu’à voir …

pullboulet9gimp

C’est là que j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes. Le pauvre en a été sidéré, l’avait rien demandé et l’était pas bien d’accord, mais je m’égare… Donc décision radicale prise et mise en application : détricotage jusqu’au fond du V pour retricoter et faire à ce pull une encolure ronde qui conviendra mieux à Chéri (ou pas, je demande à voir).

Le pull étant tricoté d’une seule pièce à partir des emmanchures, j’ai détricoté en même temps le haut du dos et des 2 manches. Puis j’ai peloté mes laines et je n’ai plus qu’à attaquer le retricotage.

A celles qui ont cru que, partie sur ma lancée, j’avais aussitôt retricoté le haut de mon pull dans la foulée, je réponds « faut pas rêver ! » 😀

Prudente quand même j’ai vérifié avant de passer à l’acte que j’avais bien gardé les explications du pull. Et oui, je les ai, soigneusement archivées et clairement annotées. T’as qu’à voir (ma mère a une expression pour ce genre de situations du style « un cochon n’y retrouverait pas ses petits ». Elle l’utilisait naguère pour ma chambre d’ado mais ceci est une autre histoire …)

Et voilà! J’en suis là ! La suite au prochain numéro, c’est à dire le 1er avril prochain.

Bonne semaine et à bientôt 😀

La loi des séries (DDF2019#1)

Il y a eu celle à carreaux, puis celle à nuages. Ensuite il y a eu la triplette : pandas, zèbre et pattes de chats. Puis les têtes de mort et les baleines (je ne vous l’ai pas montrée celle-là). Après chacune d’entre elles j’ai dit « c’est la dernière ». Les pièces sont grandes, le tissu glisse et sème des mitons partout ; j’ai toujours un problème de couture au niveau de la patte de boutonnage et parfois du mal à faire tenir les pressions. Mais il se trouve toujours quelqu’un de ma connaissance qui a envie d’une grenouillère doudou pour se lover dedans au creux de l’hiver, alors, pas le choix,  il faut s’y remettre !

Cette fois-ci, c’est un rêve de grenouillère-licorne qui m’est venu aux oreilles. Bah pourquoi pas ? Après m’être un peu renseignée sur la confection d’une capuche-corne de licorne, j’avoue que j’ai laissé tomber. Je suis partie sur un polaire doudou blanc, bords côtes roses aux poignets et aux chevilles (pas de pieds integrés pour cette grenouillère, trop salissant !!!), et capuche emboitante car on ne saurait s’en passer. J’ai remplacé les pressions par une fermeture à glissière, comme ça, pour changer (et pour contourner mes problèmes de patte de boutonnage … j’ai ramé quand même mais différemment !).

licorne2gimp

Pour être bien dans le thème, un petit écusson cousu à la main (le thermocollant sur du doudou ? Ben laisse tomber !!! ) Et la breloque coeur, celle qui est réservée au premier cercle ❤

Enfin pour compléter la tenue et mettre les petons au chaud, des chaussons (achetés) mais assortis. Cerise sur le gâteau, Pochette le lapin est ravi d’avoir deux jolies copines licornes, le veinard !

Cette grenouillère licorne est la huitième -je n’ose dire la dernière- et elle est si douillette qu’on peut même prendre le frais dans le jardin au petit matin !

licorne4gimp

Ceci est ma participation aux Défis du fil de janvier 2019 organisés

par Mes petites (ré)créations avec le thème douceur.

badge_les_dc3a9fis_du_fil_recadre_2019_2

Bonne fin de semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le rendez-vous des boulets # février 2019

badgeboulet

Si vous êtes de fidèles lectrices du blog Pendant ma pause d’Emmanuelle, vous êtes au courant : après avoir porté pendant longtemps ce célèbre rendez-vous sur ses épaules, elle a décidé de passer à autre chose. C’est bien dommage pour nous et surtout pour nos boulets mais c’est bien compréhensible.

Il y a un mois, à l’annonce de cette nouvelle et alors que je n’en étais qu’au stade de la réflexion concernant la suite, la talentueuse tricoteuse du blog French Loop a annoncé qu’elle continuerait à publier ses boulets. Sans hésiter j’ai décidé de l’accompagner dans cette courageuse démarche. Maintenant le rendez-vous des boulets aura lieu le premier lundi de chaque mois. Pour marquer ce nouveau départ, j’ai concocté un petit logo que toute tricoteuse qui voudrait nous rejoindre peut adopter. Venez nombreux(ses), il y a sûrement de nombreux boulets qui dorment dans vos paniers !

Avant tout chose, et parce que le rendez-vous d’Emmanuelle a tiré plus d’un boulet de l’oubli, je souhaite faire une rétrospective des miens, une sorte d’hommage et de remerciement : sans le rendez-vous, ces ouvrages seraient toujours à l’état de pelotes plus ou moins emmêlées … Merci Emmanuelle !

 

Et maintenant mon boulet du mois : un pull terminé depuis 2014 mais jamais porté car trop long et une encolure qui ne convient pas, pas de chance !

Etape 2 : Retricoter les côtes, fait ! Il faut maintenant que je referme les côtés, ça se fera vite mais je n’ai pas trouvé les 5 minutes nécessaires.

pullboulet6gimp

En revanche j’ai préparé l’étape 3 en détricotant la bande de côtes d’encolure. Je vous avoue que je ne sais toujours pas comment je vais régler cet épineux problème. Je repousse à plus tard car en ce moment je n’ai pas envie de réfléchir j’ai juste envie de faire, d’occuper mes mains sans penser à rien.

pullboulet5gimp

Et voilà! J’en suis là ! La suite au prochain numéro, c’est à dire le 4 mars prochain

 

Bonne semaine et à bientôt 😀

Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregi
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
E
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistre
Enr
Enregistrer

Rendez-vous boulet(s) # janvier 2019

Tout d’abord laissez-moi vous souhaiter une belle et heureuse année 2019 ! De la joie, de la joie et de la joie !!! Et de la laine 😀

Il y a quelques mois vous avez voté pour mes 3 boulets. Les chaussettes arrivées en tête sont terminées et portées régulièrement avec bonheur. Le pull à détricoter et à retricoter qui a obtenu la deuxième place est resté en plan, c’est comme ça ! C’est le pull terminé de Chéri qui est arrivé troisième de ma petite consultation que j’ai attaqué bille en tête pendant l’entre-deux fêtes. La démocratie c’est chouette mais c’est quand même moi qui décide !

Je re-contextualise la chose : un pull terminé depuis 2014 mais jamais porté car trop long et une encolure qui ne convient pas, pas de chance !

 

 

 

2014-01-19 12.04.21

Etape 1 : la longueur. Bien sûr j’ai décidé de raccourcir par le bas. J’ai tiré un fil, le bon, et hop, hop, hop, j’ai séparé tout doucement les deux parties.

Une fois détaché ce morceau en trop, je l’ai détricoté et j’ai fait des petits pelotons que j’ai lavés et bobinés.

Et voilà! J’en suis là !

A celles qui ont cru que, partie sur ma lancée, j’avais aussitôt récupéré les mailles et retricoté les côtes dans la foulée, je réponds « faut pas rêver ! » 😀

Je vais m’y mettre, franchement ce n’est pas grand-chose, mais bof, pas trop envie là tout de suite … D’autant que lorsque ce problème sera résolu, je devrai m’atteler à la retouche de l’encolure (ce sera l’étape 2) et je ne sais pas bien comment je vais faire … je laisse donc mûrir 😉

Le Rendez-vous Boulet avait lieu chaque 2ème lundi du mois sur une idée (géniale) d’ Emmanuelle. Elle a décidé de ne plus l’animer sur son blog en 2019. Qu’elle soit ici remerciée pour tous les boulets éradiqués grâce à ce rendez-vous !

Bonne semaine et à bientôt 😀

Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregi
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
E
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistre
Enregistrer
Enregis
Enregistrer