Rendez-vous boulet # juin 2017

Oh oh ! On dirait qu’il y a du retard à l’allumage par ici ! Chut, personne n’a rien vu …

Toujours en tête de ma liste, mon boulet, le vrai, le seul, l’inimitable, celui qui a vécu les affres du détricotage … ce qui était bien mérité et inévitable, souvenez-vous :

 

J’ai décidé de ne pas lâcher l’affaire et de recommencer un gilet, tricoté en travers toujours pour cette histoire de rayures que je veux verticales et je suis retombée sur ce modèle dans mes favoris sur Ravelry. Allez hop ! C’est parti !

Je vais sûrement modifier l’encolure pour avoir quelque chose de potentiellement plus couvrant et pour le reste je vais suivre récrire le modèle,  (en refaisant bien sûr tous les calculs pour adapter le modèle à ma laine super fine qui se tricote en 2,5 ).

Pas de pression, ce sera mon fil rouge de l’été et tant mieux si j’ai un nouveau gilet en septembre (oui Emmanuelle nous donne des congés d’été !). Pour l’instant il n’est pas bien grand et il n’avait pas très envie de poser pour la photo alors je l’ai laissé faire son timide.

Je vous rappelle que le  Rendez-vous Boulet c’est chaque 2ème lundi du mois. Allez donc voir chez Emmanuelle, c’est elle qui a eu cette idée géniale et elle vous explique tout par le menu ; vous y trouverez aussi la liste des courageuses participantes, n’oubliez pas d’aller les voir !

A bientôt 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Et de 5 ! (DDF2017#5)

Encore un mois qui se termine … c’est moi ou ça passe de plus en plus vite ?

J’ai toujours ma liste … ça avance doucement, bien moins vite que les semaines qui défilent mais quand même …

-Mon gilet-boulet. Je l’ai lavé et bloqué histoire de ne rien regretter. Résultat, il y a toujours un décalage (moindre) entre les 2 devants qui du coup sont sensiblement plus longs que le dos, et les manches me boudinent toujours. A détricoter. DÉTRICOTÉ !

-un petit pull en coton. Reste une manche à monter. FINI !

-un gilet kimono. Reste les côtés à assembler. FINI !

-un pull de printemps à manches courtes. 2 1/2 manches tricotées, manches terminées montées, restera à les assembler fermer et à fermer les côtés. Parti au blocage ! FINI, photographié et tout !

-un pantalon 7/8. Photos à faire. FAITES

-des succulentes au crochet. A assembler et à installer.

-un châle sur le modèle de Retour de promenade qui devait me permettre de finaliser l’écriture du tuto mais les bordures ne me plaisent pas. A défaire ? Je crois que son sort est scellé vu que j’ai déjà récupéré son aiguille … Détricoté et transformé en Genver (encore un !) Reste à le photographier

-une veste enfant au crochet, plus que une manche et les finitions. FINI !

-une jupe ratée

un nouveau gilet kimono dont je viens de finir l’échantillon (et après je me demande pourquoi ma liste est toujours aussi longue !) Fini aussi, encore une séance photo à prévoir.

 

Avec cette veste enfant, l’objectif était clairement d’apprendre à faire des bordures droites au crochet. Je maîtrise le crochet en rond mais les allers et retours restaient plutôt aléatoires. Alors quand la bordure est cachée dans une couture ça passe, mais quand elle est bien visible c’est pas possible.

Au détour d’un passage en magasin de presse, je suis tombée sur cette revue et je me suis dit qu’elle était faite pour moi, un recueil papier des bases, un aide-mémoire à avoir dans le sac à ouvrages, parce que oui les écrans c’est formidable mais le papier c’est très pratique, question de génération peut-être.

Je ne regrette pas du tout mon achat, il y a dans ce magazine pas mal de modèles sympas qui donnent envie de dégainer le crochet et des petits rappels techniques qui sont les bienvenus pour moi.

J’ai choisi de réaliser une veste asymétrique bicolore (laine naturelle/laine bordeaux) en taille 2 ans. Je ne tenais pas à me lancer dans un ouvrage trop long, au cas où ce serait un fiasco total 😉

Pour les bordures, je considère que mon objectif est atteint :

C’est droit non ?

Ma petite veste se réalise en 5 morceaux que j’ai ensuite assemblé au crochet, pour rester dans le thème. La plus grande partie de l’ouvrage est réalisé en mailles serrées avec un rang de brides de part et d’autre des rayures contrastantes, fastoche ! J’ai ensuite crocheté une bordure de mailles serrées autour de l’encolure et des devants et dans la foulée j’ai formé 4 petites brides de boutonnage qui font face à 4 boutons issus de mon stock : des boutons 100% vintage dénichés dans un vide-grenier l’été passé et que j’ai hésité à découdre de leur carte 😉

Le résultat en images :

 

 

Avec ma petite veste je participe aux Défis du fil de mai 2017 organisés par Mes petites (ré)créations.

Je suis dans le thème bébé, même si j’ai fait une taille 2 ans et qu’à 2 ans on n’est plus un bébé 😉

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Petons au chaud-7 (DDF#10)

 Depuis le temps que j’en rêvais, enfin je les ai … des longues chaussettes qui montent bien haut.

Bien sûr, j’avais déjà tricoté des chaussettes : des longues pour Ma Moins Grande (clic), pour mémoire elles m’avaient valu mon entrée dans le club des Boulets ; des courtes pour Ma Plus Grande (clic) tricotées dans le cadre du Kal des chaussettes d’Hermione.

Et nous alors ?!!! pleurnichaient mes petits petons (moi je me marrais en douce, petits petons tu parles !). Mais quand même, prise de pitié et d’un peu d’optimisme, je m’y suis mise.

Matériel : laine Goomy 50 de BdF, aiguilles circulaires 2,5 (Arrrrgh !!!), beaucoup de patience et quelques soirées. J’ai fait les deux l’une après l’autre car je n’ai pas encore compris la technique pour faire les 2 en même temps, et j’ai évité l’écueil de la chaussette orpheline en m’obligeant à les enchaîner, un peu de volonté que diable !

p1040257gimp

p1040256gimp

p1040254gimp

p1040255gimpVoyez comme ce jeu de rayures horizontales galbe et affine mon mollet 😉

Ceci est ma participation aux dixièmes Défis du fil organisés par Mes petites (ré)créations. Pour un défi d’automne, une paire de chaussettes ça le fait non ?

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne fin de semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mon marathon tricot J +2 (clap de fin)

Vous vous souvenez comme j’étais bien fière l’autre jour d’avoir terminé la robe de ma fille ? J’ai déchanté ! Voilà que je découvre en plein milieu du devant une ERREUR !!!! 2 mailles envers sur de l’endroit, l’HORREUR.
2014-02-12 14.14.03

J’étais la seule à l’avoir vue mais je l’avais vue (et comment ne l’avais-je pas vue plus tôt ???? Mystère ! Je pense qu’un troll malfaisant est passé par là pour me jouer un vilain tour!!!!). Quoiqu’il en soit, impossible de laisser ça en l’état ; ni une ni deux, un peu en urgence et en panique, j’ai donc :

-décousu une partie du col2014-02-12 14.46.18

-défait les 2 mailles coupables sur une centaine de rangs (oui, oui, j’ai compté) et chacune leur tour2014-02-12 14.46.32

-retricoté les 2 mailles coupables bien comme il faut

2014-02-12 14.47.06

-refermé le col et hop, ni vu ni  connu je t’embrouille 😉

 

La petite breloque d’amour cousue, le paquet cadeau joliment ficelé, voilà enfin le jour J !

Je n’ai pas de photo à vous montrer (aucun des membres de ma famille ne souhaite voir son visage légèrement aviné orner les pages de mon blog) mais vous pouvez me croire sur parole, la surprise a été appréciée, la petite grande était ravie et la robe lui va à tomber (mais ce n’est qu’un avis de mère) !2014-02-12 15.58.24

 

Voilà mon marathon terminé … comme à la dernière page d’un très bon livre je me sens à la fois heureuse et triste. Mais il y aura d’autres projets, d’autres défis et d’autres joyeuses surprises.

Merci de m’avoir suivie/encouragée/soutenue et à bientôt !

 

 

Mon marathon tricot j-4

 

Ayé ! J’ai fait toutes les coutures et je viens de rentrer les dernières laines (quelle corvée), je peux enfin prendre la photo finale. Je suis bien contente !

Attention la voilà … Ta Daaaaam

2014-02-12 15.59.51

 

J’ai hâte maintenant qu’arrive le jour J pour faire la surprise à ma petite grande.

En attendant, demain, j’emporte mon œuvre au boulot pour que mes collègues/copines me disent à quel point je travaille bien. Je ne prends aucun risque car elles sont toutes gentilles et bien élevées 😉

 

 A suivre …

Mon marathon tricot j-7

 

YESSSSS ! J’ai eu assez de laine, quel soulagement 🙂

   J’ai fini le col puis j’ai défait le haut du dos pour le rallonger vous vous souvenez, j’avais mal mesuré  mon emmanchure !), j’ai cousu les épaules puis décousu les épaules : c’était mal aligné, c’était moche. J’ai défait les derniers rangs et j’ai assemblé en tricot, ça me plait mieux.

   Montage du col : un après-midi de travail, bah évidemment il a fallu coudre, découdre (j’avais trop serré, il me manquait quelques 3 cm de longueur pour faire le tour) et recommencer.

Mais, et c’est bien là l’essentiel, je suis contente du résultat :2014-02-09 10.05.55

Qu’en pensez-vous ?

Le col est en jersey (5 rangs de jersey endroit, 1 rang de jersey envers et à nouveau 5 rangs de jersey endroit), il se monte au point arrière sur l’endroit de l’encolure et se replie pour se fermer à l’envers. Le résultat est très joli sur l’endroit et très propre sur l’envers puisque le bord de l’encolure est dissimulé dans le col.

   Me reste à monter les manches, fermer les côtés et les manches, mais ce sera pour ce week-end !

A suivre …

 

Mon marathon tricot J-10 (le problème avec le lapin)

     J’ai un lapin, il s’appelle Pochette. Quand nous avons nommé Pochette c’était une fille, du moins le croyions-nous, mais un jour la vérité a éclaté : Pochette est un garçon (je vous passe les détails sur comment font les lapins pour brouiller les pistes, c’est hallucinant!!!) et du coup il a gardé son nom de fille.

   Ce lapin a fait irruption dans notre vie il y a environ 2 ans. Il était comme ça, tout petit, tout mignon, dans la rue, en perdition. bébé pocheOui, oui dans la rue, dans le caniveau plus exactement, prostré, perdu, affolé et, avec ma fille-qui-est-un-aimant-à-animaux-perdus-mais-elle-a-de-qui-tenir-donc-on-ne-peut-pas-trop-lui-en-vouloir on s’est dit qu’on ne pouvait pas le laisser là, qu’il allait se faire écraser ou attraper par un chat, qu’on allait le prendre et le ramener à la maison, le cajoler et lui trouver une bonne maison où il aurait une belle vie de lapin familier (nous les lapins on n’y connait rien, on n’a même jamais eu envie d’en avoir un, pas question de le garder).

Ainsi fut fait, le lapin attrapé, ramené, cajolé et nourri, mais pour la suite ce fut une autre histoire …

Quand vous cherchez à donner un lapin, vous rencontrez 2 catégories de personnes :

Catégorie 1

-Je cherche à donner un lapin.

-Il est prêt à cuire ?

-Alors non, pas précisément ! Tu me connais un peu quand même ? Tu le sais que je suis végétarienne ? Est-ce-que tu m’imagines te proposer un lapin pour le manger ? Une petit boule de poils qui se blottit déjà sur mes genoux pendant le film du soir, et qui vient faire des cabrioles -et t’imagines pas comme c’est attendrissant des cabrioles de bébé lapin- sur mon lit le matin quand je me réveille !!! Est-ce que je te parle de manger ton chien moi ? NON ! D’ailleurs je crois bien que je vais arrêter de te parler, ça sera plus simple !!!

Catégorie 2

2-A : Il aime les lapins familiers mais il en a déjà un.

2-B : Il aime les lapins familiers, en a déjà eu, n’en n’a plus et ne veut plus en avoir à nouveau (un jour, dans longtemps, je ferai partie de cette catégorie-là)

2-C : Il aime les lapins familiers, en a éventuellement déjà un mais en voudrait bien un deuxième, enfin peut-être :

J’ai un petit lapin à donner

-Oh j’adoooore les lapins ! C’est un lapin nain ? Il va rester petit ?

-Bah je sais pas, pour l’instant il est petit oui

-Il a les oreilles tombantes ?

-Non c’est pas un lapin bélier

-Il a les poils longs ?

-Non c’est pas un angora

-Il est blanc ? Noir ? Jaune à pois rouges ?

-Non il est marron-roux, c’est un lapin quoi, un petit bébé lapin perdu et ordinaire, tu crois peut-être qu’on trouve des lapins de compèt’ dans la rue ?

-Bah je sais pas je vais réfléchir …

   Catégorie 2-C a réfléchi, longtemps, longtemps …. Bébé lapin s’est habitué à nous, a dompté le chien, maté les chats et nous a fait comprendre qu’il était chez lui chez nous et quand j’y pense je me dis que c’était plutôt un bon choix de sa part, comme quoi c’est pas bête un lapin …

   De toute façon, on devrait le savoir, chaque fois qu’on croise un animal perdu il finit sur notre canapé (ou sur celui de notre voisine, heureusement, on partage!!!)

   Plus tard, le vétérinaire a étiquetté notre Pochette « Grand Lapin Fauve » et je trouve ça assez distingué et très vrai (et beaucoup mieux que gros lapin marron).

Où en étais-je ? Ah oui le problème avec le lapin …

   Il y a des gens qui ont un lapin et qui le sortent de temps en temps (ou pas). Nous on le « range » seulement quand on n’est pas là et la nuit aussi. Le reste du temps il se promène dans la maison, fait sa sieste sur un fauteuil, ronge de temps en temps un truc qu’il ne faudrait pas mais bon … (sujet sensible, je préfère ne pas épiloguer, tout dépend de la nature de l’objet et de l’attachement du propriétaire au-dit objet) ou déloge un chat de sa place préférée !

2014-02-08 12.13.372014-02-08 10.10.49

Photos réalisées sans trucage : Plume a trouvé une bonne place, illico Pochette l’a voulue et obtenue (suffit de foncer sur le chat d’un air décidé en plaquant ses oreilles sur le dos et hop!)

Je disais donc le problème avec le lapin …

   Je crois qu’il n’aime pas que je tricote, ça l’agace, ça coïncide avec le moment où il veut ses gratouilles du soir, bref, il a élaboré une tactique :

 2014-02-06 18.58.28 Étape 1 : il mange ma feuille d’explications, depuis peu, il a compris qu’il pouvait se barrer avec et que c’était beaucoup plus efficace ;

Étape 2 : il saisit ma pelote avec sa (toute) petite bouche et il la jette plus loin … 1 fois, 2 fois, 3 fois, jusqu’à ce qu’elle tombe du canapé ;

Étape 3 : Il passe sur mes genoux, monte sur mes épaules, saute sur mes genoux et ainsi de suite, bien pratique tout ça !!!

   C’est au cours de l’étape 3 que tout a dégénéré hier. Un demi-tour sur mes genoux et ma laine s’enroule autour de sa grande patte arrière. Avant que j’aie pu le démêler, le voilà parti au triple galop, la laine toujours autour du pied. Son véto me l’a bien dit, c’est pas très solide les os de lapin et faut faire gaffe. Alors là, panique dans ma tête : et si l’os de sa patte était moins solide que ma laine ???? Du coup je lâche tout et v’là le gros lapin marron Grand Lapin Fauve parti pour faire le tour de la maison avec mon tricot aux trousses !!! Il a fini par s’arrêter (en vrai c’est mon Chéri qui l’a rattrapé), je l’ai démêlé et j’ai récupéré mon encolure démaillée sur 20 mailles et 10 rangs, pleine de poils de lapin mais heureusement pas du tout de poussière parce que mon plancher est très propre 😉

2014-02-09 11.38.29

A suivre …

Enregistrer

Mon marathon tricot j-19

J’ai tenu le rythme : le devant est fini. Je l’ai tout de suite épinglé sur le mannequin pour voir, je suis pressée … ça commence à ressembler à quelque chose non ?

robe modifiée

Je vais devoir défaire le haut ( juste le haut, ouf!) du dos car mon emmanchure est trop courte … je devais avoir de la m… de poule dans les yeux quand j’ai pris mes mesures mais bon ça n’est pas catastrophique, on verra un peu plus tard !

Maintenant les manches ou le col ? Comme je ne sais toujours pas si je vais avoir suffisamment de laine je me dis qu’en commençant par le col je pourrais ajuster la longueur des manches … j’hésite …

Mais non, je vais faire comme d’hab’ et tricoter mes deux manches en même temps et on verra bien (si je m’en remets à Ste Gertrude patronne des fileuses ça doit bien marcher aussi pour les tricoteuses non ? )

Allez, c’est parti !

A suivre …

Mon marathon tricot j-27

Une semaine de travail acharné et quotidien m’a permis de terminer le dos de ma robe-surprise. Au moins, pendant ce temps-là, je ne m’endors pas devant le film du soir !

J’ai eu la curiosité de chronométrer mon temps de travail, mal m’en a pris car je suis maintenant un peu anxieuse.

1 pelote = 4h de tricot. Mon ouvrage compte 12 pelotes soit 48h de tricot + le montage, il ne va pas falloir faiblir ! Mais en principe à raison de 2h de tricot par jour pendant 5 semaines ça devrait le faire (méthode Coué inside).

En tout cas je suis contente des points, voici un petit aperçu du bas de la robe : 2014-02-06 18.52.33

A suivre …

Mon marathon tricot j-33

grille   Alors voilà c’est parti  pour la robe-surprise.

La grille d’explication est très engageante n’est-ce pas ?

J’ai bien tricoté hier mais arrivée au bout du premier motif il a fallu se rendre à l’évidence : les aiguilles 3,5 rendent le tricot un peu irrégulier, les trous du point fantaisie sont trop gros …

Bah c’est pas grave hein ! on détricote et on recommence avec du 3 !!!

J’en entends qui disent « tu ne l’avais pas vu sur l’échantillon ? » Heu … quel échantillon ?

L’avantage c’est que ce petit galop d’essai m’a permis d’apprivoiser les points qui cohabitent sur ce modèle et de les faire maintenant de tête 🙂

A suivre …