Un rayon de soleil (DDF2018#4)

Les petites fées de la teinture de L’écheveau vert exposent leurs laines colorées le week-end prochain aux journées du fait-main à Craon. Pour info, Craon c’est dans la Mayenne, au cas où vous seriez dans le coin 😉

journées du fait main 2018

Nous collaborons souvent et pour l’occasion, j’ai réalisé avec une de leurs dernières teintes un petit gilet ajouré, parfait pour les premiers beaux jours.

Modèle gratuit « couleur du ciel » par Sandrine et compagnie (clic) . J’aime sa construction circulaire avec les petits trous-trous du raglan ; j’aime le joli point ajouré qui anime le corps du gilet et son rappel au bas des manches ; j’aime le biais qui termine l’encolure et permet de fermer simplement le gilet.

Avec sa couleur orange rayonnant et son biais parsemé de cerises, je le trouve parfait ce petit gilet.

 

Giletjaune2gimp

Gilet jaunegimp

Aiguilles 3,5. Taille 2  ans. Pure laine vierge française biologique teinte à la main (L’écheveau vert)

Ceci est ma participation aux Défis du fil d’avril 2018 organisés

par Mes petites (ré)créations.

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne fin de semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Un petit dernier (DDF2018#3)

 

Mars est terminé, avril pointe le bout de son nez et on commence à avoir franchement envie de tenues plus légères et d’imprimés fleuris mais il faut bien le reconnaître c’est encore un peu juste ! Alors quoi de mieux qu’un bon gros châle pour faire la transition ? J’ai choisi un modèle arrondi, très enveloppant avec une alternance de points qui le rythme joliment. Pour que les points ressortent mieux j’ai utilisé des aiguilles plus grosses, comme cela mon châle est à la fois chaud et ajouré. Côté couleur j’ai opté pour un bordeaux très nuancé, j’aime bien.

 

Détails des points et de la couleur.

 

Différents portés pour réchauffer une petite robe fleurie.

 

Le petit dernier de la saison, fiche technique :

Patron « Audierne » chipé sans vergogne chez Soie et Laine qui nous offre très gentiment une quantité de modèles tous plus beaux les uns que les autres.

Deux écheveaux de pure laine bio teinte à la main coloris « Amour » de L’écheveau Vert tricotés en 7

Dimensions du châle : 220 cm d’envergure pour 70 cm de hauteur

Et maintenant, on va se mettre à tricoter des petits tops d’été non ?

Ceci est ma participation aux Défis du fil de mars 2018 organisés

par Mes petites (ré)créations.

Et pour une fois je suis dans le thème !

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sacs de courses (DDF2018#1)

 

J’ai de la chance, il y a une biocoop qui a ouvert près de chez moi. Je peux ainsi facilement me fournir en produits plus sains et en plus je peux y aller à pieds, c’est chouette.

Pour aller faire les courses à la biocoop avec Chéri, on prenait un sac de courses classique, en plastique ou en papier, normal quoi. Et voilà qu’un jour, en passant à la caisse et en voyant des sacs réutilisables en tissu, Chéri me fait remarquer que c’est pas mal les sacs en tissu, qu’il voit des gens qui en ont ; il ne va pas jusqu’à suggérer d’en acheter mais presque. Voilà que je suis vexée ! Acheter des tote-bags ? Alors que je pourrais les faire en moins de deux ? C’est de la provocation voire du mépris pour mes compétences couturistiques ou quoi ?

Me voilà donc partie en quête du tissu, bio de préférence pour être dans l’esprit. Je profite d’une commande au Chien Vert pour acquérir 1m d’un chouette imprimé à pommes.

Avec ce coupon, j’ai fait 2 grands sacs plus larges que hauts pour pouvoir y glisser sans peine fruits, légumes et autres denrées. J’ai refermé légèrement l’ouverture d’un des sacs par des plis formant soufflet au niveau de chaque couture, ainsi mon céleri risque moins de s’enfuir 😀

Ceci est ma participation aux Défis du fil de janvier 2018 organisés

par Mes petites (ré)créations.

Si j’avais choisi un imprimé licorne j’aurais été dans le thème 😀

badge_les_dc3a9fis_du_fil

A très bientôt !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le sac à pain et son tuto (DDF2017#9)

 

Besoin d’un sac pour ranger la boule de pain. J’avais une idée précise de la forme du sac (mot interdit chez moi sous peine de t’entendre répondre « c’est toi le sac ! » Ah ah, très drôle ce petit jeu et très stimulant intellectuellement quand tu veux demander à quelqu’un de te passer le pot de confitures ou la cruche à eau sans te faire traiter de pot ou de cruche … mais bref, je m’égare !).

Je demande donc à mon moteur de recherche préféré de m’aider à trouver le modèle idoine parce que bon, c’est pas la peine de réinventer le fil à couper le beurre le sac à pain hein, et si quelqu’un a déjà fait un tuto de sac à boule autant valoriser son travail !

Ben c’est dingue ça ! Personne n’a fait le tuto du sac à pain de mes rêves, peut-être bien même que personne n’a fait le sac à pain de mes rêves !

Qu’à cela ne tienne, mon sac à pain à nouer je l’ai imaginé, conçu et réalisé toute seule comme une grande et du coup je vous ai fait un petit pas à pas en images dès fois que vous ayiez aussi envie d’en coudre un, sait-on jamais !

J’ai choisi de faire mes essais dans le tissu de mes couvercles réutilisables, au moins mes accessoires de cuisine seront assortis …

p1040448gimp

 

Voilà le schéma que j’ai tracé. Les mesures sont évidemment à adapter en fonction de la taille souhaitée. Avec une largeur de 35 cm de tissu on obtiendra au final un sac avec un fond plat d’environ 22×11 cm.

patron sac à pain

Étape 1 : couper le tissu en double selon le patron ci-dessus

P1040659gimp

 

Étape 2 : arrondir la pointe et surjeter les côtés des parties triangulaires.

Étape 3 : assembler les côtés et le fond du sac.

Étape 4 : former le fond du sac. Comme pour un tote-bag, on fait coincider la couture du côté et du fond à partir de l’angle inférieur droit, on épingle et on trace une ligne de couture à 5cm de la pointe ainsi formée. Procéder de la même façon à gauche.

 

Étape 5 : coudre sur la ligne de couture précédemment tracée, couper l’excédent.

P1040666gimp

Étape 6 : retourner le sac, y ranger la boule et faire un noeud. Et voilà, c’est fini !

 

Étape facultative : on peut ganser les bords du triangle, broder le mot « pain » ou « ma grosse boule », insérer des passepoils, que sais-je encore, et même -si on est très courageuse- repasser son sac 😀

Ceci est une version beta, un test vite fait. Le sac est fonctionnel, facile à ouvrir et à fermer, la forme et les dimensions sont conformes à ce que je souhaitais. Les finitions sont basiques par choix mais le concept est customisable à l’infini. En revanche,  le tissu est un peu léger -limite mou- et cela nuit à la tenue de mon sac à pain.  Je vais améliorer ça.

Prochainement sur le blog : le sac à pain.2 (teasing de ouf …)

Ceci est ma participation aux Défis du fil de septembre 2017 organisés par Mes petites (ré)créations.

Le thème ? Dans le sac ! 😀

badge_les_dc3a9fis_du_fil

A très bientôt !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Finie, n-i ni ! (DDF2017#6)

J’avais dit que je finirai ma liste pour le 30 juin. J’ai quoi, 2 ou 3 jours de retard, ça vaaaaaaaa !

Je garde évidemment sous le coude mon gilet-boulet, en attendant de l’avoir sur le dos, arfff ! Ni vue ni connue je glisse délicatement sous le tapis 2 petites choses qui ne me tentent pas pour l’instant car c’est moi le chef, non mais quand même. Et enfin je déclare ma liste officiellement close ! Et hop !

 

-Mon gilet-boulet. en cours de re-tricotage

-un petit pull en coton. Reste une manche à monter. FINI !

-un gilet kimono. Reste les côtés à assembler. FINI !

-un pull de printemps à manches courtes. 2 1/2 manches tricotées, manches terminées montées, restera à les assembler fermer et à fermer les côtés. Parti au blocage ! FINI, photographié et tout !

-un pantalon 7/8. Photos à faire. FAITES

-des succulentes au crochet. A assembler et à installer. Je les mets hors-liste, je trouverai un petit moment pour faire ça cet été !

-un châle sur le modèle de Retour de promenade qui devait me permettre de finaliser l’écriture du tuto mais les bordures ne me plaisent pas. A défaire ? Je crois que son sort est scellé vu que j’ai déjà récupéré son aiguille … Détricoté et transformé en Genver (encore un !) Reste à le photographier. FINI !

-une veste enfant au crochet, plus que une manche et les finitions. FINI !

-une jupe ratée. Hors-liste aussi, on verra ça à l’automne 😉

-un nouveau gilet kimono dont je viens de finir l’échantillon (et après je me demande pourquoi ma liste est toujours aussi longue !) Fini aussi, encore une séance photo à prévoir. Le voilà !

Je vous avais déjà montré mon échantillon, ça rend mieux après blocage. J’ai repris la forme de ce modèle qui m’avait déjà inspiré un autre gilet. J’ai sorti mes aiguilles N° 5 et des écheveaux d’un beau bleu (Rage de L’écheveau vert).

 

Du coup je suis plus proche du boléro que du kimono. Sa forme courte -il arrive juste à la taille- tombe super bien sur une robe d’été. Les manches 7/8 (ça existe ?) protègeront les petits bras frileux lors des soirées fraîches et j’aime beaucoup l’effet festonné du bas. Pas de bordure, juste un rang de crochet et pas de bouton non plus, je lui trouverai plutôt une jolie broche.

 

Avec mon boléro je participe aux Défis du fil de juin 2017 organisés par Mes petites (ré)créations.

Je suis doublement dans le thème : mon boléro sera parfait sur une robe estivale lors d’une « Garden Party » et comme je ne peux pas entendre/lire/écrire le mot « boléro » sans avoir Ravel dans la tête, ça marche aussi pour le thème « Sur un air de musique » 😀

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Et de 5 ! (DDF2017#5)

Encore un mois qui se termine … c’est moi ou ça passe de plus en plus vite ?

J’ai toujours ma liste … ça avance doucement, bien moins vite que les semaines qui défilent mais quand même …

-Mon gilet-boulet. Je l’ai lavé et bloqué histoire de ne rien regretter. Résultat, il y a toujours un décalage (moindre) entre les 2 devants qui du coup sont sensiblement plus longs que le dos, et les manches me boudinent toujours. A détricoter. DÉTRICOTÉ !

-un petit pull en coton. Reste une manche à monter. FINI !

-un gilet kimono. Reste les côtés à assembler. FINI !

-un pull de printemps à manches courtes. 2 1/2 manches tricotées, manches terminées montées, restera à les assembler fermer et à fermer les côtés. Parti au blocage ! FINI, photographié et tout !

-un pantalon 7/8. Photos à faire. FAITES

-des succulentes au crochet. A assembler et à installer.

-un châle sur le modèle de Retour de promenade qui devait me permettre de finaliser l’écriture du tuto mais les bordures ne me plaisent pas. A défaire ? Je crois que son sort est scellé vu que j’ai déjà récupéré son aiguille … Détricoté et transformé en Genver (encore un !) Reste à le photographier

-une veste enfant au crochet, plus que une manche et les finitions. FINI !

-une jupe ratée

un nouveau gilet kimono dont je viens de finir l’échantillon (et après je me demande pourquoi ma liste est toujours aussi longue !) Fini aussi, encore une séance photo à prévoir.

 

Avec cette veste enfant, l’objectif était clairement d’apprendre à faire des bordures droites au crochet. Je maîtrise le crochet en rond mais les allers et retours restaient plutôt aléatoires. Alors quand la bordure est cachée dans une couture ça passe, mais quand elle est bien visible c’est pas possible.

Au détour d’un passage en magasin de presse, je suis tombée sur cette revue et je me suis dit qu’elle était faite pour moi, un recueil papier des bases, un aide-mémoire à avoir dans le sac à ouvrages, parce que oui les écrans c’est formidable mais le papier c’est très pratique, question de génération peut-être.

Je ne regrette pas du tout mon achat, il y a dans ce magazine pas mal de modèles sympas qui donnent envie de dégainer le crochet et des petits rappels techniques qui sont les bienvenus pour moi.

J’ai choisi de réaliser une veste asymétrique bicolore (laine naturelle/laine bordeaux) en taille 2 ans. Je ne tenais pas à me lancer dans un ouvrage trop long, au cas où ce serait un fiasco total 😉

Pour les bordures, je considère que mon objectif est atteint :

C’est droit non ?

Ma petite veste se réalise en 5 morceaux que j’ai ensuite assemblé au crochet, pour rester dans le thème. La plus grande partie de l’ouvrage est réalisé en mailles serrées avec un rang de brides de part et d’autre des rayures contrastantes, fastoche ! J’ai ensuite crocheté une bordure de mailles serrées autour de l’encolure et des devants et dans la foulée j’ai formé 4 petites brides de boutonnage qui font face à 4 boutons issus de mon stock : des boutons 100% vintage dénichés dans un vide-grenier l’été passé et que j’ai hésité à découdre de leur carte 😉

Le résultat en images :

 

 

Avec ma petite veste je participe aux Défis du fil de mai 2017 organisés par Mes petites (ré)créations.

Je suis dans le thème bébé, même si j’ai fait une taille 2 ans et qu’à 2 ans on n’est plus un bébé 😉

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Et de 3 ! (DDF2017#4)

Voilà avril qui se termine, qui est terminé même, et je suis toujours aux prises avec ma liste d’en-cours de laissés-en-plan …

-Mon gilet-boulet. Je l’ai lavé et bloqué histoire de ne rien regretter. Résultat, il y a toujours un décalage (moindre) entre les 2 devants qui du coup sont sensiblement plus longs que le dos, et les manches me boudinent toujours. A détricoter.

-un petit pull en coton. Reste une manche à monter. FINI !

-un gilet kimono. Reste les côtés à assembler. FINI !

-un pull de printemps à manches courtes. 2 1/2 manches tricotées, manches terminées montées, restera à les assembler fermer et à fermer les côtés. Parti au blocage ! Je vous montre juste la couleur

-un pantalon 7/8. Photos à faire. FAITES

-des succulentes au crochet. A assembler et à installer.

-un châle sur le modèle de Retour de promenade qui devait me permettre de finaliser l’écriture du tuto mais les bordures ne me plaisent pas. A défaire ? Je crois que son sort est scellé vu que j’ai déjà récupéré son aiguille … Je mets une photo pour Kabri qui l’a demandé gentiment.

-une veste enfant au crochet, plus que une manche et les finitions

-une jupe ratée

Et j’en rajoute un petit dernier :

-un nouveau gilet kimono dont je viens de finir l’échantillon (et après je me demande pourquoi ma liste est toujours aussi longue !

 

Bien, revenons à ce petit pull en coton qui vient de tomber de mes aiguilles.

C’est un pull style marinière trouvé dans un des derniers Passion Tricot. J’ai choisi des tons plus clairs, un bleu ciel et un gris perle en Coton Fifty de Bergère de France. J’ai une cargaison de ce gris à écouler car j’avais commandé 2 fois le métrage pour faire cette robe, je m’en souviens encore !

 

C’est un modèle tout simple quand on aime les trous et il se tricote en rond jusqu’aux emmanchures.

J’ai modifié un peu le jeu de rayures (non en vrai je me suis trompée et je me suis dit, tant pis, c’est pas grave ! Faut dire que j’avais déjà tricoté 4 ou 5 motifs et bon, ça fait un certain nombre de mailles et surtout, surtout, on ne se refait pas :-D. J’ai moins ri en arrivant aux emmanchures, quand t’as des rayures sur un nombre de rangs impairs, y’a toujours un moment où ton fil n’est pas du bon côté hein ! Bref …) Il est rectangulaire, court et large avec des manches 3/4 et franchement sur un jean ou avec mon pantacourt, pardon mon 7/8, gris, il est idéal.

Voilà voilà, on n’attend plus que le retour du soleil !

Ceci est ma participation aux Défis du fil d’avril 2017 organisés par Mes petites (ré)créations.

J’ai beau chercher je ne vois rien dans mon ouvrage du mois qui se rapporte au thème « carré » et encore moins au thème « animal », alors c’est free-style pour moi 😉

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Des ronds des ronds petit pataton (DDF2017#2)

En me promenant l’autre jour sur le blog de Mademoiselle K (ici), j’ai vu ceux qu’elle avait cousus. Elle les avait elle-même vus chez Mum à contre courant (). Et j’ai tout de suite aimé cette idée esthético-écolo-maline :  des « couvercles » en tissu qui pouvaient remplacer le papier alu ou le film étirable.  Un reste à ranger au frigo ? une pâte à pain à faire lever ? Une part de gâteau à porter chez Mamie ? Hop un couvercle adaptable, lavable, réutilisable et en plus tu peux l’assortir à la déco de ta cuisine !

J’ai décidé d’en coudre une série sur le champ et j’ai sorti pour l’occasion un tissu de récup’ qui me semblait tout à fait approprié : un tissu avec des ronds ! C’est ultra facile à faire : un disque de tissu d’environ 5cm de plus que le récipient appelé à le recevoir, de l’élastique, du biais (ou pas, rien n’interdit de piquer un ourlet dans lequel l’élastique coulissera …) et c’est parti.

 

J’en ai fait un grand pour un saladier …

p1040446gimp

… un tout petit pour un ramequin …

p1040447gimp

Si je les mets côte à côte, on voit mieux l’échelle. Et je tiens à préciser que le grand modèle fait une charlotte très élégante, oh zut, je n’ai pas de photo !!!

p1040448gimp

J’en ai d’autres en prévision (saladier bis, assiette creuse, bol), mais là tout de suite, j’ai des cahiers à corriger, alors je vais être raisonnable et sortir mon crayon rouge.

p1040444gimp

Ceci est ma participation aux Défis du fil de février 2017 organisés par Mes petites (ré)créations.

Le thème ? Rond ! 😀

badge_les_dc3a9fis_du_fil

A bientôt !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Longue veste torsadée (DDF2017#1)

Ma Moins Grande a eu un coup de coeur pour une longue veste proposée par Bergère de France. Elle tricote elle aussi, mais pas assez vite à son goût pour se lancer dans un tel ouvrage. Alors elle m’a embarquée dans son projet, ce qui n’est pas la chose la plus difficile au monde ! Une maman ça sert à épauler, encourager mais aussi à prendre le relais quand c’est nécessaire.

Laine commandée, aiguilles sorties, modèle revu et corrigé avec l’accord de l’intéressée ; je n’étais pas convaincue par l’esthétique des manches « bibendum » et j’étais pratiquement sûre qu’elle se détendraient et s’allongeraient, je les ai donc modifiées à ma façon.

veste-bdf

Quelques heures de travail acharné plus tard, elle a pu arboré fièrement une belle veste tricotée avec amour. Allez je vous la montre …

p1040419gimp

Encolure toute simple, juste une bande de côtes 2/2 rapportée.

On retrouve les mêmes torsades devant, au dos et sur les manches. Les côtes du dos cintrent naturellement la veste, ce qui la rend très seyante ; le rendu sur ma fille est à tomber !!! Non je n’exagère pas 😉

p1040416gimp

Détail de la torsade

Laine Baltic coloris Tourmente de Bergère de France, modèle Bergère de France.

Ceci est ma participation aux premiers Défis du fil 2017 organisés par Mes petites (ré)créations. Cette veste n’est-elle pas top pour affronter le froid ? 😉

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Encore un châle bleu (DDF#12)

Quand j’ai vu arriver le défi de Stella, je me suis dit Oh la la ! Je n’ai rien fait fini ce mois-ci, je vais rater le 12ème Défi du fil :-/ Alors là je vous arrête, quand je dis rien fait c’est une façon de parler hein ! Non parce que je vous vois bien m’imaginer végétant sur mon canapé tout le mois de décembre …

Puis j’ai réfléchi un peu (oui ça m’arrive) et j’ai pensé à ce petit ouvrage qui m’avait occupé les mains les semaines avant Noël. Il n’était pas particulièrement destiné à être publié dans les défis, ni à être publié tout court d’ailleurs. Sa mission principale était plutôt de parcourir quelques centaines de kilomètres vers une blogocopine au grand coeur et de lui faire un petit plaisir, une surprise poids plume, un amical présent, un gratuit version boomerang.

Le modèle je l’ai déniché sur le blog  Soie et Laine qui nous a fait cette année encore un magnifique calendrier de l’avent, l’embarras du choix des modèles (gratuits) de châles. J’ai choisi le Genver, j’ai trouvé dans mon stock 3 pelotes de 40g acquises sur un coup de tête foudre qui attendaient un joli projet et j’ai mené à bien cette douce tâche. Cette laine est subtilement bicolore, bleu glacier et parme, ce qui lui donne de la profondeur et du relief. J’adore le rendu avec ce joli point ajouré.

p1040374gimp

Le Genver est simple et efficace : des augmentations de part et d’autre d’une maille centrale et sur les côtés, un motif ajouré sur 6 rangs qu’on finit par connaître par coeur et une bordure au point mousse, ce qui donne un joli triangle vaporeux à souhait.

Comme j’étais un peu juste côté timing, mon châle n’a pas connu le sapin, il a passé le réveillon de Noël dans une enveloppe à bulle et dans un entrepôt de la Poste, le pauvre, mais il a fait bon voyage et a connu un bon accueil.

p1040375gimpp1040372gimp

 

Ceci est ma participation aux douzièmes Défis du fil organisés par Mes petites (ré)créations. Mon cadeau n’est pas blanc et il n’était pas sous le sapin mais il est à fond dans l’esprit de Noël !

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine et belle année à tous !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer