M-S-16 : c’est bouclé !

giphy

Il y a 1 an tout juste, je lançais un swap qui devait durer 6 mois. Avec un peu de retard, quelques défections, mais surtout beaucoup de belles surprises dans ces colis échangés, le M-S-16 (Multi-Swap 2016) s’est achevé la semaine passée avec la réception du dernier colis (quand je dis retard, c’est vraiment du retard !)

Tout d’abord je tiens à remercier toutes les participantes qui se sont jetées dans l’aventure, qui ont réfléchi, tricoté, cousu, crocheté, cherché des petits cadeaux originaux et personnalisés. C’était vraiment sympa !

Pour fêter la clotûre du M-S-16, une petite rétrospective en images … J’ai (re)fait le tour de vos blogs et emprunté vos photos pour l’occasion 😉

Le colis de Noé pour  Chantal

 

Le colis de Chantal pour Miss Cox

 

Le colis de Miss Cox pour Linda

 

Le colis de Linda pour Cocotte

 

Le colis de Cocotte pour Sandrine

 

Le colis de Sandrine pour Mine

 

Le colis de Mine pour Tata Ri

paquet-cadeau_700x700

 

Le colis de Tata Ri Rachel  pour Aurélie

20161129_122512

 

Le colis de la Souris aux petits doigts pour Rachel

 

Le colis de Rachel pour ClRsapi

 

Le colis de ClRsapi pour Julie

ms1601

 

Le colis de Julie Rachel pour Poli

 

Le colis de Poli pour Anne-Lise 

 

Le colis d’Anne -Lise pour Laurence

 

Le colis de Laurence pour Ag couture

dsc_0082

 

Le colis d’Ag couture Rachel pour Noé

 

 

Je vous souhaite à toutes et tous une excellente fin d’année,

on se retrouve en 2017 !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Les gratuits

Dernière ligne droite … tandis que d’aucuns courent encore aux quatre coins de la ville (j’en connais), je m’octroie un peu de détente avant d’entamer les ultimes préparatifs.

Aujourd’hui, esprit de Noël oblige, j’ai une pensée pour celles et ceux (j’en connais) qui répandent un peu de douceur, de chaleur, de sympathie autour d’eux. Gratuitement, par pure gentillesse et sans rien attendre en retour. Et je leur dis MERCI !

Du coup, j’ai fait une petite collection non-exhaustive de « gratuits » que j’ai eu la joie de recevoir. Merci pour ces mots, ces gestes, ces attentions, qui me sont parvenus sans occasion particulière, comme ça, pour rien, et qui m’ont fait plaisir  ❤

 

p1040328gimp

Enregistrer

J’ai testé le Sucre d’orge

Je suis dans les tests en ce moment.

Tout d’abord j’ai testé les laines L’écheveau vert avec mon petit châle bleu.

Puis j’ai enchaîné avec le test du bonnet Sucre d’orge de La Demoiselle d’octobre,dont je vais vous parler aujourd’hui.

Enfin, j’effectue actuellement un test croisé Mon Chéri/Ferrero Rocher au sujet duquel je vais bientôt rendre des conclusions sans surprises. Mon pèse-personne m’a informée récemment qu’il souhaitait lui aussi s’exprimer à propos de ce test, je me demande bien ce qu’il peut vouloir en dire 😉

Bref, revenons au Sucre d’orge … c’est un bonnet délicatement torsadé, bicolore et pomponné (ou pas). J’ai eu beaucoup de plaisir à le tricoter. Le patron est clair, toutes les étapes sont bien détaillées et s’enchaînent sans problème. En 2/3 soirées tricot vous obtenez sans souci un joli petit bonnet facile à porter en toute occasion. J’avais choisi pour le mien des pelotes qui me restaient de mon Color affection, ce qui fait que je suis maintenant dotée d’un magnifique ensemble, bon ça n’engage que moi 😉

Le patron est disponible chez la Demoiselle, vous avez encore le temps de le tricoter pour Noël !

Un test, c’est toujours une aventure ! Il y est question de confiance, de discrétion, d’échanges et avec la Demoiselle ça se passe sans problème. Mais à la fin du test, alors que je portais mon bonnet pour la première fois, il m’est arrivé une mésaventure incroyable.

J’avais tricoté dans le secret, ne divulgant ni le patron-test, ni mes notes, ni même le nom de ce projet. Pourtant il semblerait qu’il y ait eu des fuites, que la presse people ait été informée (Comment ? Par qui ?) du projet Sucre d’orge. Et alors que je rentrais chez moi je fus soudain assaillie par une horde de paparazzi surgie d’on ne sait où. Je fis le maximum pour ouvrir ma porte en toute hâte mais j’entendais derrrière moi le crépitement des flashs, que pouvais-je y faire ? Heureusement, mon chien, Super-Pastis-le Terrible, vint à mon secours et mit en fuite la meute des photographes. Mieux encore il me permit de récupérer un appareil photo, abandonné dans la panique par son propriétaire ! Dans la carte mémoire, parmi des clichés volés de célébrités toutes plus prestigieuses les unes que les autres (Georges Clooney, Scarlett Johannson pour ne citer qu’eux) les photos de MON bonnet …

Je vous les livre ici, après tout elles m’appartiennent, je connais mon droit à l’image sur le bout des doigts 😉

Moralité : tester des bonnets est une activité pleine de surprises ! Bonne soirée 🙂

J’ai testé L’écheveau vert

C’est nouveau, ça vient de sortir et je suis bien fière d’en avoir eu la primeure !

Quand deux jeunes créatrices, amoureuses de la laine et soucieuses de la planète unissent leur imagination et leur talent, cela donne de beaux écheveaux de laine française issue de l’agriculture biologique, teints à la main avec des teintures respectueuses de la planète. Trop occupées à leurs travaux de teintures, les deux demoiselles ont fait appel à moi pour tester leur laine et comme j’en ai été très flattée j’ai décidé de créer pour l’occasion un patron maison : le châle Frimas

J’ai eu le choix de la couleur et j’ai opté pour un joli bleu pâle nuancé (on ne se refait pas hein !) baptisé « Douceur ». Tout un programme.

A l’usage, j’ai découvert une laine authentique, à savoir un peu rugueuse et avec une légère odeur de mouton ; ça ne me dérange pas, les odeurs de bestioles j’ai l’habitude 😀 Avec un écheveau (100g/266m) et des aiguilles N°5 j’ai obtenu ce petit châle asymétrique et ajouré. Au lavage le fil a pris de la rondeur et de la souplesse (l’odeur a disparu aussi et heureusement car la vie sociale et l’odeur de mouton ne font pas très bon ménage 😉 ). Après un léger, très léger blocage, j’obtiens un châle de 160 cm d’envergure avec une hauteur maximale d’environ 32cm. Un petit châle à enrouler autour du cou pour avoir chaud sous un manteau sans pour autant se sentir engoncée ou encombrée.

p1040356lgimp

p1040361gimp

L’écheveau vert est en ligne sur Little Mercerie  ici. Vous y trouverez le patron du châle Frimas en exclusivité ; il est offert sur leur boutique pour l’achat d’un écheveau. Et en plus il y a une réduction de 10% sur toute la boutique jusqu’à la fin de l’année avec le code NOEL2016 😉

p1040366gimp

Bonne semaine et bonnes vacances à ceux qui en ont !

Enregistrer

Rendez-vous boulet #décembre 2016

Les batailles ont fait rage ce mois-ci.

La mienne d’abord, contre une inlassable armée de carrés, mais je n’ai pas faibli, crochetant l’ennemi qui revenait toujours en surnombre. Ce faisant je suis passée de 100 à 156 carrés assemblés.

En arrière-plan,  une deuxième bataille, plus tactique était également en cours ; faite d’avancées discrètes ou de prises de possession triomphales, de petites perfidies ou de regards enjôleurs, bref une bataille où tous les coups sont permis !

p1040319gimp

Je l’ai ! Il est à moi !

 

p1040331gimp

Non, non ! Il est à moi et je ne le lacherai pas …

 

p1040332gimp

Ah non mais qu’est-ce qu’il vient faire là lui ! J’suis dég !

 

p1040333gimp

Allez ! Sois bonne joueuse et va-t-en ! Moi je m’installe !

Rien n’est joué encore … affaire à suivre …

Je vous rappelle que le  Rendez-vous Boulet c’est chaque 2ème lundi du mois. Allez donc voir chez Emmanuelle, c’est elle qui a eu cette idée géniale et elle vous explique tout par le menu ; vous y trouverez aussi la liste des courageuses participantes, n’oubliez pas d’aller les voir !

Le rendez-vous boulet fait une pause en janvier,

peut-être est-ce l’occasion de finir mon plaid pour le 13 février, qui sait ?

Bonne semaine et à l’année prochaine 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Trouvaille

C’était un dimanche d’hiver. Un court trajet sur une petite route sinueuse et embrumée, le regard qui court au-delà des champs dans l’espoir d’apercevoir chevreuils ou sangliers. Un vide-grenier en campagne, une sortie en famille. Du bruit, du monde, une sonorisation plutôt mauvaise dans une salle des fêtes vieillissante. Il faut se faufiler, regarder partout : les étalages colorés encombrés d’articles divers mais aussi le sol au risque de marcher sur un chien ou de trébucher sur une poussette.

Au détour d’une allée, le long de l’étal d’un brocanteur, mon regard balaie distraitement les objets exposés : du cristal ancien, des cuivres briqués pour l’occasion, de la porcelaine fine, ce n’est ni mon goût, ni mon budget. Je piétine patiemment derrière les badauds pour parvenir à l’allée suivante et mon regard glisse jusqu’au sol. Quelle est cette petite chose qui n’a pas les honneurs de la table ?

p1020443gimp

 

Je me suis accroupie pour voir, j’ai appuyé sur un petit bouton , un volet s’est abaissé et ce que j’ai vu m’a fait fondre. Une petite Singer aux couleurs de mon enfance. Abandonnée là, triste et solitaire.

p1020444gimp

p1020447gimp

Le vendeur accourt, chaleureux, m’explique qu’elle appartenait à sa maman partie en maison de retraite, qu’il ne va pas me faire l’article car il n’y connaît rien, que la dernière fois que sa maman s’en est servie elle fonctionnait et que si je la trouve trop chère, il peut baisser le prix, ce qu’il fait d’ailleurs sur le champ, avant même que j’aie eu le temps de répondre.

Quelques regards échangés, des mots économisés (T’as vu elle est trop mimi ! Sérieusement on n’en a pas besoin ! Elle est petite et légère, c’est très pratique tu sais ! On ne peut pas la laisser là ! On fait un tour et on réfléchit ? Et si quelqu’un l’achète avant nous ? Allez on la prend !)

Un billet, des remerciements, un petit bonheur du dimanche.

p1020445gimp

p1020446gimp

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer