Coup double (Kal des bonnes résolutions et DDF#3)

Au début de l’année, j’ai pris deux engagements : j’ai signé pour le Kal des bonnes résolutions lancé par Candy Wool (détails clic) afin de mettre un Color Affection sur mes épaules en 2016 et je me suis inscrite aux Défis du fil organisés par Mes petites (ré)créations. Enthousiasme et optimisme !

Au mois de février, j’ai fait une pause dans mon Color Affection à cause d’une panne de laine ! Grrrr ! Début mars, j’en étais là :

P1020945 retouché

Réapprovisionnement de laine fait pour acquérir les 3 pelotes manquantes, j’ai repris mon Color avec une ardeur redoublée et j’en suis venue à bout en un rien de temps. J’en suis ravie, il est moelleux et enveloppant, j’adore ses couleurs. Je ne l’ai pas trouvé difficile à tricoter, bien sûr à la fin les rangs sont looooongs mais les rangs raccourcis et les rayures permettent de ne pas s’ennuyer. J’ai fait mon possible pour que les bords ne tirent pas (en faisant un jeté supplémentaire sur chaque maille lisière) et ça tire quand même un petit peu mais ça va (pas question de défaire, non, non et non !). J’ai tricoté le dernier rang avec une aiguille plus grosse pour avoir un dernier rang bien souple et là je suis contente du résultat. Vous voulez voir ?

IMGP0001retouché

IMGP0007retouché

Et comme je ne vous cache rien et que je suis prête à tout pour vous faire sourire, même à mes dépens, une dernière petite photo … quelqu’un a une explication ? 😀

P1020970retouché

Mon Color Affection est ma participation aux Défis du fil du mois de mars et je ne ferai aucune tentative capillo-tractée rapport aux thèmes proposés, on va dire DDF# 3 en free style ;-).

badge_les_dc3a9fis_du_fil

 

Publicités

Kal des bonnes résolutions, c’est parti pour de bon !

color-affection-2_square

Début janvier j’avais annoncé ma participation au Kal des bonnes résolutions lancé par Candy Wool (détails clic)

Quelques jours  semaines mois plus tard où en est-il ce châle ???

 

  • le 17 janvier j’ai abandonné l’espoir de trouver la laine ad hoc dans mon stock (c’est dingue quand même, pourquoi n’a-t-on JAMAIS la bonne laine sous la main ?) et j’ai acquis ces jolies pelotes de Basic Merino de Katia

12552763_1090173261027374_7524324988248949662_n retouché

  • dans la foulée j’ai attaqué, bille en tête, et le 24 janvier j’en étais là :

P1020933 retouché

  • et le 25 janvier j’introduisais ma deuxième couleur. Je me voyais déjà avec mon châle sur les épaules avant la fin du mois !

P1020936 retouché

  • Puis j’ai fait des chaussettes (clic)  et aussi un pull (clac). Lorsque j’ai repris mon châle, le mois de février était déjà entamé …

P1020945 retouché

  • Après quelques rayures avec ma troisième couleur, je suis tombée en panne de laine (la fille elle est instit’ et elle sait pas faire une addition, la lose !!!), le magasin est au moins à l’autre bout du monde de la ville m’a fallu 3 semaines pour prendre le temps d’y aller. Du coup j’ai mis sur mes aiguilles (pas les mêmes hein, j’en ai plusieurs^^) un test ultra-secret pour la Demoiselle d’Octobre, je ne vous en toucherai donc mot !
  • Samedi dernier je suis enfin allée jusqu’au magasin et je vais pouvoir m’y remettre. J’ai encore un peu de temps devant moi pour finir et avoir un Color Affection sur mes épaules en 2016 … Je vous tiens au courant 😉

 

C’est la fête par ici ! # 7

Souvenez-vous, c’est la fête !!!index

Dernière ligne droite pour mes petits cadeaux. Il m’en reste trois deux à concocter avant la fin avril, c’est chaud !

Vendredi c’est Mine qui a reçu le sien et comme elle le raconte fort bien (comme tout ce qu’elle nous raconte d’ailleurs), je vous encourage à aller voir ça chez elle : Clic

Bon week-end !

L’anti-boulet (profession : gilet de classe)

Elle m’a tricoté il y a -attendez que je calcule- un peu moins de 30 ans je pense, c’était au siècle dernier en somme.
C’était l’époque où l’on achetait un sac de 10 pelotes chez Pingouin ou Phildar pour 30 francs (ne faites pas la conversion en euros, ça va vous faire mal), du pur acrylique en couleurs basiques, de l’increvable synthétique, lavable en machine et fabriqué en France pour un peu. Le bon temps quoi !
Regardez-moi, je trouve que je ne fais pas mon âge ! J’ai gardé mon blanc originel et la candeur de mes petits boutons pommes me donne un petit air juvénil.2014-06-17 08.13.23
J’ai passé ma jeunesse à crapahuter un peu partout, l’accompagnant  dans tous ses déplacements puis je fus petit à petit délaissé au profit d’autres tricots plus fantaisies, plus colorés, plus habillés, plus doux, que sais-je encore 😦 Je me souviens particulièrement d’un certain Mohair, « je vais plutôt mettre mon Mohair » minaudait-elle, je lui aurais bien réglé son compte à celui-là !
Peu porté à partir de cette époque, j’aurais pu croupir au fond d’une armoire ou être envoyé chez Emmaüs depuis fort longtemps mais j’ai eu la chance de devenir irremplaçable grâce à une reconversion très réussie : je suis devenu son gilet de classe.
En quoi cela consiste-t-il ? Il s’agit de :
-se laisser suspendre au porte-manteau (près de la porte, à droite en entrant) ;
-se tenir disponible jour après jour tout au long de l’année ;
-ne pas être claustrophobe ni impatient car on peut rester ainsi suspendu pendant plusieurs mois (je ne vous raconte pas les fourmis dans les manches !) ;
-ne pas craindre de passer ses vacances dans la classe désertée aux volets clos.
En bref, ce n’est pas une vie de rêve mais il y a de bons moments.2014-06-06 13.42.05

La journée-type que j’aime : on est au mois de mai-juin (ou septembre-octobre), le chauffage n’est plus (pas encore) en route, il fait gris, peut-être même qu’il pleut.
Je la vois arriver du coin de l’oeil, je la connais depuis le temps, je sais combien elle peut être stupide optimiste parfois ! Elle est en tenue légère, je me comprends, elle ne vient pas travailler en culotte hein ! Une petite robe sur un t-shirt manches courtes, des ballerines. Dans un premier temps, aux premiers frissons, elle va hésiter un peu, j’ai beau être blanc et par conséquent aller avec tout, elle n’a pas forcément envie de m’enfiler par-dessus sa jolie robe, je vais gâcher son look, pfff!
En plus, depuis quelques temps, elle trouve que je la grossis un peu avec ma forme sport et mon point en relief (je ne lui dis pas que c’est elle qui s’empâte car je suis un gentleman).
Je sais qu’elle va craquer quand la sensation de froid va l’envahir, surtout avec ses petites chaussures qui se sont gorgées de l’eau de la dernière averse. Elle va me décrocher de mon porte-manteau, me revêtir avec bonheur en frottant mes manches de ses mains (ça me chatouille!!!) et elle se sentira mieux.2014-06-06 13.52.05
Peut-être même -je n’ose l’espérer- va-t-elle m’emmener en récré ! C’est mon rêve : un peu d’air frais, un coin de ciel -même gris-, le souffle du vent dans les tilleuls et la preuve qu’elle n’hésite pas à m’exhiber aux yeux de ses collègues, signe qu’elle m’aime encore … ❤