Finie, n-i ni ! (DDF2017#6)

J’avais dit que je finirai ma liste pour le 30 juin. J’ai quoi, 2 ou 3 jours de retard, ça vaaaaaaaa !

Je garde évidemment sous le coude mon gilet-boulet, en attendant de l’avoir sur le dos, arfff ! Ni vue ni connue je glisse délicatement sous le tapis 2 petites choses qui ne me tentent pas pour l’instant car c’est moi le chef, non mais quand même. Et enfin je déclare ma liste officiellement close ! Et hop !

 

-Mon gilet-boulet. en cours de re-tricotage

-un petit pull en coton. Reste une manche à monter. FINI !

-un gilet kimono. Reste les côtés à assembler. FINI !

-un pull de printemps à manches courtes. 2 1/2 manches tricotées, manches terminées montées, restera à les assembler fermer et à fermer les côtés. Parti au blocage ! FINI, photographié et tout !

-un pantalon 7/8. Photos à faire. FAITES

-des succulentes au crochet. A assembler et à installer. Je les mets hors-liste, je trouverai un petit moment pour faire ça cet été !

-un châle sur le modèle de Retour de promenade qui devait me permettre de finaliser l’écriture du tuto mais les bordures ne me plaisent pas. A défaire ? Je crois que son sort est scellé vu que j’ai déjà récupéré son aiguille … Détricoté et transformé en Genver (encore un !) Reste à le photographier. FINI !

-une veste enfant au crochet, plus que une manche et les finitions. FINI !

-une jupe ratée. Hors-liste aussi, on verra ça à l’automne 😉

-un nouveau gilet kimono dont je viens de finir l’échantillon (et après je me demande pourquoi ma liste est toujours aussi longue !) Fini aussi, encore une séance photo à prévoir. Le voilà !

Je vous avais déjà montré mon échantillon, ça rend mieux après blocage. J’ai repris la forme de ce modèle qui m’avait déjà inspiré un autre gilet. J’ai sorti mes aiguilles N° 5 et des écheveaux d’un beau bleu (Rage de L’écheveau vert).

 

Du coup je suis plus proche du boléro que du kimono. Sa forme courte -il arrive juste à la taille- tombe super bien sur une robe d’été. Les manches 7/8 (ça existe ?) protègeront les petits bras frileux lors des soirées fraîches et j’aime beaucoup l’effet festonné du bas. Pas de bordure, juste un rang de crochet et pas de bouton non plus, je lui trouverai plutôt une jolie broche.

 

Avec mon boléro je participe aux Défis du fil de juin 2017 organisés par Mes petites (ré)créations.

Je suis doublement dans le thème : mon boléro sera parfait sur une robe estivale lors d’une « Garden Party » et comme je ne peux pas entendre/lire/écrire le mot « boléro » sans avoir Ravel dans la tête, ça marche aussi pour le thème « Sur un air de musique » 😀

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Et de 3 ! (DDF2017#4)

Voilà avril qui se termine, qui est terminé même, et je suis toujours aux prises avec ma liste d’en-cours de laissés-en-plan …

-Mon gilet-boulet. Je l’ai lavé et bloqué histoire de ne rien regretter. Résultat, il y a toujours un décalage (moindre) entre les 2 devants qui du coup sont sensiblement plus longs que le dos, et les manches me boudinent toujours. A détricoter.

-un petit pull en coton. Reste une manche à monter. FINI !

-un gilet kimono. Reste les côtés à assembler. FINI !

-un pull de printemps à manches courtes. 2 1/2 manches tricotées, manches terminées montées, restera à les assembler fermer et à fermer les côtés. Parti au blocage ! Je vous montre juste la couleur

-un pantalon 7/8. Photos à faire. FAITES

-des succulentes au crochet. A assembler et à installer.

-un châle sur le modèle de Retour de promenade qui devait me permettre de finaliser l’écriture du tuto mais les bordures ne me plaisent pas. A défaire ? Je crois que son sort est scellé vu que j’ai déjà récupéré son aiguille … Je mets une photo pour Kabri qui l’a demandé gentiment.

-une veste enfant au crochet, plus que une manche et les finitions

-une jupe ratée

Et j’en rajoute un petit dernier :

-un nouveau gilet kimono dont je viens de finir l’échantillon (et après je me demande pourquoi ma liste est toujours aussi longue !

 

Bien, revenons à ce petit pull en coton qui vient de tomber de mes aiguilles.

C’est un pull style marinière trouvé dans un des derniers Passion Tricot. J’ai choisi des tons plus clairs, un bleu ciel et un gris perle en Coton Fifty de Bergère de France. J’ai une cargaison de ce gris à écouler car j’avais commandé 2 fois le métrage pour faire cette robe, je m’en souviens encore !

 

C’est un modèle tout simple quand on aime les trous et il se tricote en rond jusqu’aux emmanchures.

J’ai modifié un peu le jeu de rayures (non en vrai je me suis trompée et je me suis dit, tant pis, c’est pas grave ! Faut dire que j’avais déjà tricoté 4 ou 5 motifs et bon, ça fait un certain nombre de mailles et surtout, surtout, on ne se refait pas :-D. J’ai moins ri en arrivant aux emmanchures, quand t’as des rayures sur un nombre de rangs impairs, y’a toujours un moment où ton fil n’est pas du bon côté hein ! Bref …) Il est rectangulaire, court et large avec des manches 3/4 et franchement sur un jean ou avec mon pantacourt, pardon mon 7/8, gris, il est idéal.

Voilà voilà, on n’attend plus que le retour du soleil !

Ceci est ma participation aux Défis du fil d’avril 2017 organisés par Mes petites (ré)créations.

J’ai beau chercher je ne vois rien dans mon ouvrage du mois qui se rapporte au thème « carré » et encore moins au thème « animal », alors c’est free-style pour moi 😉

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Encore un châle bleu (DDF#12)

Quand j’ai vu arriver le défi de Stella, je me suis dit Oh la la ! Je n’ai rien fait fini ce mois-ci, je vais rater le 12ème Défi du fil :-/ Alors là je vous arrête, quand je dis rien fait c’est une façon de parler hein ! Non parce que je vous vois bien m’imaginer végétant sur mon canapé tout le mois de décembre …

Puis j’ai réfléchi un peu (oui ça m’arrive) et j’ai pensé à ce petit ouvrage qui m’avait occupé les mains les semaines avant Noël. Il n’était pas particulièrement destiné à être publié dans les défis, ni à être publié tout court d’ailleurs. Sa mission principale était plutôt de parcourir quelques centaines de kilomètres vers une blogocopine au grand coeur et de lui faire un petit plaisir, une surprise poids plume, un amical présent, un gratuit version boomerang.

Le modèle je l’ai déniché sur le blog  Soie et Laine qui nous a fait cette année encore un magnifique calendrier de l’avent, l’embarras du choix des modèles (gratuits) de châles. J’ai choisi le Genver, j’ai trouvé dans mon stock 3 pelotes de 40g acquises sur un coup de tête foudre qui attendaient un joli projet et j’ai mené à bien cette douce tâche. Cette laine est subtilement bicolore, bleu glacier et parme, ce qui lui donne de la profondeur et du relief. J’adore le rendu avec ce joli point ajouré.

p1040374gimp

Le Genver est simple et efficace : des augmentations de part et d’autre d’une maille centrale et sur les côtés, un motif ajouré sur 6 rangs qu’on finit par connaître par coeur et une bordure au point mousse, ce qui donne un joli triangle vaporeux à souhait.

Comme j’étais un peu juste côté timing, mon châle n’a pas connu le sapin, il a passé le réveillon de Noël dans une enveloppe à bulle et dans un entrepôt de la Poste, le pauvre, mais il a fait bon voyage et a connu un bon accueil.

p1040375gimpp1040372gimp

 

Ceci est ma participation aux douzièmes Défis du fil organisés par Mes petites (ré)créations. Mon cadeau n’est pas blanc et il n’était pas sous le sapin mais il est à fond dans l’esprit de Noël !

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine et belle année à tous !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bulle d’océan (avec le tuto dedans)

 

p1040204gimp

Pour que l’été m’accompagne en ce début d’année, pour garder près de moi l’ambiance relaxante de la mer, j’ai crée ce presse-papiers en forme de mini-aquarium, comme une bulle d’océan. Cette idée m’était venue lorsque j’avais réalisé « Mes petits poissons dans l’eau » (clic) et j’ai trouvé que c’était le moment de la mettre à exécution. J’adore l’avoir sur un coin de mon bureau, ça donne un air de vacances.

Assez bavardé, quelques photos et un tuto : ici 😉

p1040203gimp

p1040199gimp

p1040222gimp

Et vous avez vu qui se cache dans ma bulle d’océan ? Mon Boulet l’Hermite 😉

Bonne fin de semaine !

picture-1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ma robe rouge (DDF#8)

Tout est dans le titre ! Vous le savez, j’aime le bleu, j’aime les robes amples et longues qu’on enfile sans manière et qu’on porte sans souci mais j’ai eu envie de changement. Les beaux jours étaient là, c’était l’occasion !

J’avais flashé sur une petite robe à bretelles vue dans un Tendances Couture Simplicity donné à point nommé par ma voisinamie et j’ai couru acheter un coupon fleuri pour la réaliser avant le retour de la pluie.

P1040170

Corsage croisé et froncé, jupe légèrement évasée ni trop longue ni trop courte, allez je me lance !

Les bretelles un peu larges sont resserrés par des passants qui permettent de régler le décolleté de plutôt raisonnable à carrément plongeant, c’est au choix selon l’humeur du jour 🙂

P1040165gimp

Sous chaque bretelle de la robe j’ai dissimulé une patte pressionnée qui maintient discrètement celle du SG, chaque chose à sa place 😉

P1040168gimp

Le corsage est entièrement doublé dans le même tissu et fermé à la main le long de la fermeture à glissière.

P1040167gimp

Aujourd’hui il fait bien trop chaud pour une vraie séance photo alors c’est ma copine Gertrude qui s’y colle, bien au frais dans la maison !

P1040166gimp

Et voilà une robe pour profiter des derniers jours de vacances !

Ceci est ma participation aux huitièmes Défis du fil organisés par Mes petites (ré)créations dont le thème est vacances d’été. Et hop, Rachel est dans le thème 😀

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ma robe bleue (DDF#7)

L’année dernière ou peut-être celle d’avant -le temps passe si vite- j’ai dû me résoudre à mettre de côté ma robe préférée :/ je l’avais tant portée qu’elle était usée jusqu’à la corde et qu’elle me l’a brutalement fait savoir en se déchirant largement un jour que je vaquais tranquillement à mes occupations ( hum hum, je vous passe les détails, c’est assez embarrassant).

D’aucun(e)s l’auraient juste jetée mais j’avais ma petite idée derrière la tête et cet été j’ai ressorti ma robe usée. Je l’ai patiemment décousue découpée, j’ai repassé chacun des morceaux et je m’en suis fait un patron pour me coudre une nouvelle robe préférée. Ceci est donc une contrefaçon, merci de ne pas me dénoncer 😉

C’est une robe assez simple comme je les aime, un peu ample, un peu longue et tout son charme (à mes yeux) réside dans son asymétrie : encolure, poche, ourlet, rien n’est symétrique dans cette robe.

Elle est donc constitué de 5 morceaux, 2 pour le dos et 3 pour le devant -dont un forme une poche pliée-, plus les parementures et la bande d’ourlet rapportée ; pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Le tissu d’origine était mou et déformé d’avoir été porté et reporté, lavé et relavé, cela aurait pu me faire peur, mais ce serait bien mal me connaître 😀 J’ai épinglé tout ça sur mon nouveau tissu, tracé des marges de couture et zou ! on coupe !!! Alors évidemment, il y a eu quelques surprises et des ajustements indispensables mais ça s’est fait.

Voyons les détails …

L’encolure asymétrique  (on remarque que le milieu devant n’est pas au milieu, c’est NORMAL !) J’ai posé une parementure comme sur le modèle d’origine et j’ai cousu MON étiquette 😉

P1040138retouché

 

Les  emmanchures sont finies au biais, c’est propre et ça passe tout seul comme dit Mathilde. Bon chez moi ça passe souvent en 2 fois, j’ai une fâcheuse tendance à zig-zaguer. J’ai choisi un biais blanc pour rappeler le semis de fleurettes de mon tissu, la classe !

P1040144retouché

 

La poche : on forme un double pli horizontal dans une moitié du devant avant de l’assembler à l’autre demi-devant et au dos, et obtient une vaste poche que j’ai choisi de fermer avec un pression Kam. A l’origine il y avait un ruban à nouer mais j’ai eu la fleeeeeeeemme !

P1040143retouché

 

Le bas de la robe : sur une moitie, c’est un ourlet tout simple, replié-surpiqué et sur l’autre moitié une bande rapportée qui fronce légèrement le panneau. Bien sûr, cela produit une différence de longueur entre les 2 côtés de la robe, asymétrique je vous dis !

P1040145retouché

 

A l’intérieur tout est bien propre grâce à mon amie Janome la surjeteuse. Si les fils sont gris ce n’est pas la flemme de désenfiler la bête (elle était enfilée en noir, faut pas pousser quand même) mais parce que je n’ai pas de bobines bleues … et puis gris et bleu c’est joli !

P1040146retouché

 

Au final c’est une robe que j’enfile avec plaisir et sans souci. Elle se porte aussi bien pour aller travailler, faire des courses ou flâner au jardin. J’arrive même à faire du vélo avec !

Une vue d’ensemble ?

P1040128retouché

 

P1040132retouché

Elle est parfaite pour humer une rose en équilibre sur un pied 😉

Ceci est ma participation aux septièmes Défis du fil organisés par Mes petites (ré)créations dont le thème est vacances d’été. Vous ne trouvez pas que ma petite robe est idéale pour les vacances d’été ?

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’été sera bleu

P1040119retouchéC’est comme ça, on ne se refait pas !

Les tissus ont été achetés pour des projets déterminés : celui à « escargots » pour un top, les petites fleurs pour une robe. Yapluka

L’écheveau bleu est destiné à un châle à ma façon qui reste à créer mais ça va se faire.

Jusque là pas de problème !

Le souci ce sont ces 6 pelotes de Coton Fifty (bergère de France) dénichées à Emmaüs. J’ai craqué pour ce bleu, 1€ la pelote, une misère mais … qu’en faire ?

J’ai trouvé ce joli petit modèle dans le catalogue printemps-été BdF,

184MOD18_96300_1retouché

alors je m’y suis mise … le corps est en point d’astrakan, classique.P1040121retouché

Après quelques centimètres (et une pause de quelques semaines : il faisait si mauvais que j’avais abandonné mon top en coton pour un gilet manches longues^^), je n’étais plus bien sûre de mon choix. L’astrakan c’est assez pénible à tricoter en fait et ça donne un tricot plutôt épais, mouais …Un petit essai de l’empiècement torsadé avant de tout détricoter …

P1040122retouché

Et bof …

Ensuite, j’ai eu envie de ce top, le Malena 155-22 de Drops au joli point ajouré.

22-2_small_best_fitretouchéOk ils marquent qu’il faut 7 pelotes, et alors ? On ne va pas s’arrêter à ce genre de détails ! Petit échantillon et c’est parti !

P1040123retouché

Là encore, au bout de quelques centimètres le doute s’installe, et les erreurs se succèdent. Le dos et le devant sur une aiguille circulaire, quand il faut défaire 2 rangs, c’est vite pénible !!! Pourtant, le point est facile mais c’était au moment des fortes chaleurs. Comment ça quel rapport ? Quand il fait très chaud, on tricote les fenêtres ouvertes et le soir on ne peut pas allumer la lumière à cause des papillons qui vont venir se cramer sur les ampoules. Du coup, on tricote dans le noir et on finit par s’y perdre un peu. Ou alors, on emprunte la lampe frontale de Chéri (là on peut s’arrêter un peu pour m’imaginer sur le canapé dans l’obscurité totale avec ma lampe frontale et mon tricot, et rire franchement, je ne me vexerai pas d’autres l’ont déjà fait !), mais on fait des erreurs quand même ! Et c’est le deuxième abandon :/

Ensuite j’ai acheté le dernier Passion Tricot (merci Emmanuelle! ), et j’ai trouvé que la marinière de Sandrine et Compagnie n’était pas mal du tout, en plus il me reste plusieurs pelotes de gris d’un précédent ouvrage d’une commande passée en double (c’est mon côté écureuil, je l’avais trop bien rangée^^).

20160705_140607_small_best_fitretouché

Allez cette fois c’est décidé 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Retour de promenade (DDF#6)

 

Comme un coureur cycliste qui se retrouve en queue de peloton, j’ai dû mettre les bouchées doubles pour publier aujourd’hui, mais j’y tenais. Le souci ne venait pas de l’ouvrage, qui était terminé, mais de l’article à rédiger et surtout des photos qui n’étaient pas faites. La faute au ciel gris, la faute à la pluie, la faute à l’oubli, la faute à la flemme aussi 😉

J’ai rattrapé le  coup en urgence et je vous présente une petite shawlette toute douce et toute légère. J’ai choisi des restes deux coloris de bleu de la fameuse Phil Light douce et brillante à souhait et j’ai improvisé un modèle perso : une base classique en point mousse, des rangs raccourcis de couleur contrastante pour un effet zébré, une bordure ajouré pour la féminité et parce que j’aime bien les trous. Et en plus j’ai pris des notes 😉

P1040113 retouché

P1040114 retouché

P1040110 retouché

P1040115 retouché

 

Ceci est ma participation aux sixièmes Défis du fil organisés par Mes petites (ré)créations dont le thème était l’été. Parfois l’été, on a besoin d’une petite laine, quand on va le soir admirer le coucher de soleil au cap Fréhel par exemple. Je me considère donc dans le thème 🙂

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne fin de semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Coup double (Kal des bonnes résolutions et DDF#3)

Au début de l’année, j’ai pris deux engagements : j’ai signé pour le Kal des bonnes résolutions lancé par Candy Wool (détails clic) afin de mettre un Color Affection sur mes épaules en 2016 et je me suis inscrite aux Défis du fil organisés par Mes petites (ré)créations. Enthousiasme et optimisme !

Au mois de février, j’ai fait une pause dans mon Color Affection à cause d’une panne de laine ! Grrrr ! Début mars, j’en étais là :

P1020945 retouché

Réapprovisionnement de laine fait pour acquérir les 3 pelotes manquantes, j’ai repris mon Color avec une ardeur redoublée et j’en suis venue à bout en un rien de temps. J’en suis ravie, il est moelleux et enveloppant, j’adore ses couleurs. Je ne l’ai pas trouvé difficile à tricoter, bien sûr à la fin les rangs sont looooongs mais les rangs raccourcis et les rayures permettent de ne pas s’ennuyer. J’ai fait mon possible pour que les bords ne tirent pas (en faisant un jeté supplémentaire sur chaque maille lisière) et ça tire quand même un petit peu mais ça va (pas question de défaire, non, non et non !). J’ai tricoté le dernier rang avec une aiguille plus grosse pour avoir un dernier rang bien souple et là je suis contente du résultat. Vous voulez voir ?

IMGP0001retouché

IMGP0007retouché

Et comme je ne vous cache rien et que je suis prête à tout pour vous faire sourire, même à mes dépens, une dernière petite photo … quelqu’un a une explication ? 😀

P1020970retouché

Mon Color Affection est ma participation aux Défis du fil du mois de mars et je ne ferai aucune tentative capillo-tractée rapport aux thèmes proposés, on va dire DDF# 3 en free style ;-).

badge_les_dc3a9fis_du_fil

 

J’ai testé Brigit pour la Demoiselle

C’est le projet secret qui est venu s’intercaler dans mes ouvrages du mois de mars : le test de Brigit pour La Demoiselle d’Octobre.

Un test c’est une aventure particulière.

On se sent investie d’une mission, on ne veut pas décevoir et on veut tout bien faire comme il faut, pas question de se laisser aller à ses vilaines habitudes de « vas-y que j’te bidouille ça à ma sauce », non, non, c’est pas ce qu’on vous demande ! On se pose des questions qu’on ne se pose pas d’habitude et du coup on fait des erreurs qu’on ne fait pas d’habitude, on se sent parfois un peu débutante ! Mais on s’inscrit aussi dans une relation d’échange très intéressante et enrichissante. Pour une sauvageonne comme moi, ça implique de faire un petit effort de communication mais le pli est vite pris 🙂

Pour mon Brigit j’ai choisi une laine très féminine, légèrement duveteuse avec un soupçon de brillance : la Phil Diamant de chez Phildar coloris glaçon. J’aime beaucoup ce fil. A l’usage, ce choix était discutable : sur un test il arrive qu’on fasse et qu’on défasse (pas que sur un test d’ailleurs) et quand on doit détricoter ce genre de laine on peste assez fort !!! Mais au final je ne regrette pas du tout.

Voilà mon Brigit tout fini !

P1020962R

P1020963R

P1020959R

Pour voir l’original de Brigit et les versions des testeuses rendez-vous chez  La Demoiselle d’Octobre 😉