Je fais mes lingettes démaquillantes (DDF2019#3)

Parce que depuis longtemps je me sens concernée par les déchets que nous produisons…

Parce que j’ai de plus en plus envie/besoin de « désadhérer » de la société de consommation…

Parce qu’il est bon de faire du prosélitysme zéro-déchet…

…cette fois-ci je me suis attelée à la tâche de coudre des lingettes démaquillantes.

Du liberty, parce que c’est joli, de l’éponge bambou parce que c’est bien adapté à cet usage (niveau écologie, les avis sont très partagés sur le bambou, faut que je creuse un peu cette question …), des petits carrés de 8,5 x 8,5 (t’as vu c’est précis!), un fil de couleur assorti et hop ! Un coup de surjeteuse, j’aime bien ce côté brut et coloré ! Bon en fait, 4 coups de surjeteuse par carré et plein de fils à rentrer, tu passes plus de temps à rentrer les fils qu’autre chose en fait !

Une pochette assortie pour en faire un set de voyage et un cadeau parfait.

Je suis bien contente de mes lingettes démaquillantes : elles sont jolies et elles remplissent bien leur usage ; je crois qu’elles ont bien plu et je pense qu’elles servent régulièrement, c’est chouette !

Ceci est ma participation aux Défis du fil de mars 2019 organisés

par Mes petites (ré)créations avec le thème « l’éveil de la nature » rapport aux fleurettes du liberty (hum, hum, plutôt capillo-tracté le lien …).

badge_les_dc3a9fis_du_fil_recadre_2019_2

Bonne fin de semaine !

Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer

Publicités

Je fais mes couvercles réutilisables (DDF2019#2)

Des couvercles en tissu, lavables et réutilisables à l’infini,pour les plats qu’on range au frigo. Fini le plastique, fini le papier alu !

J’en avais déjà fait clic. Comme ils étaient pour notre usage, j’avais utilisé du tissu de récup’ et ça me convenait parfaitement. Mais ces couvercles-là n’étant pas pour nous, je suis allée faire un tour au magasin de tissus (deux tours à vrai dire car je n’arrive jamais à me décider la première fois. Les vendeuses me connaissent et le savent « Vous venez toujours deux fois » me disent-elles et ça les fait rire).

J’ai choisi un coton à motifs géométriques. Je voulais du noir/gris/rouge alors après avoir tourné autour du pot des rayons pendant 107 ans et 1 carême (et celle-là, Mine, tu l’utilises ?), j’ai pris du gris/jaune/rose pâle, normal !

couvercle6gimp

La première fois j’avais simplement fixé l’élastique à la surjeteuse autour de mes cercles de tissu et ça me convenait parfaitement. Mais ces couvercles-là n’étant pas pour moi, jai voulu soigner les finitions : j’ai d’abord surjeté mes cercles, puis j’ai fait un ourlet, puis j’ai passé un élastique. C’est plus propre mais c’est plus long aussi. Si tu veux le fond de ma pensée c’est pénible comme tout ces ourlets en rond qui font des plis partout, heureusement qu’au final les fronces noient les petits défauts !  Et ne parlons pas de l’élastique à passer avec une mini-épingle à nourrice qui s’ouvre en te piquant les doigts alors que tu avais presque fais le tour…Bref !

J’ai fait un assortiment de 4 tailles différentes : couvre-saladier, qui bien fâché peut aussi couvrir un  plat à tarte, couvre-bol, couvre-ramequin, couvre-pot, le tout en double pour n’être jamais en manque.

Je suis bien contente de mes couvercles réutilisables : ils sont jolis, je crois qu’ils ont bien plu et je pense qu’ils servent régulièrement, c’est chouette !

Ceci est ma participation aux Défis du fil de février 2019 organisés

par Mes petites (ré)créations avec le thème « pour la maison ».

badge_les_dc3a9fis_du_fil_recadre_2019_2

Bonne fin de semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le rendez-vous des boulets # mars 2019

badgeboulet

Allez, hop hop hop ! Premier lundi du mois c’est Rendez-vous des boulets, ici, chez Frenchloop, chez Miss Cox aussi (ou pas) et partout où l’envie/le besoin s’en fait sentir ! Participe qui veut, on a dit entrée libre !

Mon boulet est toujours là : un pull terminé depuis 2014 mais jamais porté car trop long et une encolure qui ne convient pas, pas de chance !

2014-01-19 12.04.21

Après avoir réglé le problème de la longueur du pull et préparé l’étape de la transformation de l’encolure en détricotant la bande de côtes, il a fallu s’asseoir et réfléchir. En ce moment j’aime pas bien ça. J’ai le cerveau mou. Et lent (Arfff !). Et avec ça le courage en berne. Qu’importe, il a fallu s’y mettre.

J’ai tenté de « boucher » le V de l’encolure pour qu’il soit moins profond. C’est drôle comme un truc peut fonctionner en pensée et en vrai non. T’as qu’à voir …

pullboulet9gimp

C’est là que j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes. Le pauvre en a été sidéré, l’avait rien demandé et l’était pas bien d’accord, mais je m’égare… Donc décision radicale prise et mise en application : détricotage jusqu’au fond du V pour retricoter et faire à ce pull une encolure ronde qui conviendra mieux à Chéri (ou pas, je demande à voir).

Le pull étant tricoté d’une seule pièce à partir des emmanchures, j’ai détricoté en même temps le haut du dos et des 2 manches. Puis j’ai peloté mes laines et je n’ai plus qu’à attaquer le retricotage.

A celles qui ont cru que, partie sur ma lancée, j’avais aussitôt retricoté le haut de mon pull dans la foulée, je réponds « faut pas rêver ! » 😀

Prudente quand même j’ai vérifié avant de passer à l’acte que j’avais bien gardé les explications du pull. Et oui, je les ai, soigneusement archivées et clairement annotées. T’as qu’à voir (ma mère a une expression pour ce genre de situations du style « un cochon n’y retrouverait pas ses petits ». Elle l’utilisait naguère pour ma chambre d’ado mais ceci est une autre histoire …)

Et voilà! J’en suis là ! La suite au prochain numéro, c’est à dire le 1er avril prochain.

Bonne semaine et à bientôt 😀