Que sont-ils devenus ? #le pantalon 7/8

Nouvelle rubrique sur le blog, « Que sont-ils devenus ? » est un petit coup de projecteur sur une réalisation présentée ici il y a quelques temps. L’occasion de faire un petit bilan : l’ouvrage est-il très apprécié ou reste-t-il au placard, facile à porter ou difficile à (as)sortir, la matière première résiste-t-elle aux outrages du temps et de la machine à laver … ? De temps en temps, au gré de mes envies, je vous expliquerai par le menu ce qu’ils sont devenus. Faites-en autant si le coeur vous en dit 😉

Aujourd’hui, pour inaugurer la rubrique, je vous reparle de mon pantalon 7/8. Réalisé en avril dernier il a été beaucoup porté. La coupe me convient, surtout parce que j’ai bien remonté la taille (je déteste les pantalons qui glissent des hanches) et parce que la fermeture sur le côté évite les sur-épaisseurs disgracieuses sous les T-shirts fluides.

SAMSUNG

Un petit basique idéal d’avril à octobre

Côté coupe, rien à redire donc. Côté tissu, un jean gris avec un tout petit peu de strech acheté en magasin près de chez moi, en revanche …

Alors déjà j’ai eu la bonne idée de faire une tache indélébile, genre le premier jour quoi ! Bon c’est une tache professionnelle, j’ai donc décidé que ça ne m’empêcherait pas de le porter au boulot, oui j’ai une logique bien à moi !

P1040720gimp

La peinture rose : tout à fait indélébile !

Je l’ai donc porté et reporté, lavé, séché -éventuellement au soleil-  et rapidement ça a posé problème. La couleur a viré, regardez

P1040724gimp

L’effet dégradé ne doit rien à la luminosité ambiante

 

P1040722gimp

Non seulement le tissu a passé mais il l’a fait de manière très inégale (à gauche on dirait une tache mais non !)

P1040725gimp

Avec le reste du coupon stocké à l’abri de la lumière, on voit bien les différentes nuances !

Je suis du genre à aimer que mes vêtements durent davantage qu’une saison, alors je suis plutôt déçue. Peut-être que je pourrais tenter une teinture mais j’ai bien peur que ça ne couvre pas vraiment les différences de ton. Ce qui m’embête aussi, c’est que j’avais acheté un coupon du même tissu en noir pour coudre une version longue et franchement, j’ai du mal à me motiver maintenant que j’ai vu la mauvaise tenue dans le temps.

Voilà, voilà !

Bonne semaine et à bientôt 🙂

 

 

Publicités

Rendez-vous boulet # octobre 2017

Previously in Rendez-vous boulet …

 « Il mesure environ 35 cm à l’heure actuelle c’est-à-dire qu’il n’est qu’un 3/4 de dos, pas fameux ! »

 

J’ai continué sur ma lancée et arrivée à 38cm soit au moment de faire mon 2ème « pli », j’ai constaté que je m’étais trompée dans ma prise de mesure (je mesurais depuis le décrochage de l’emmanchure au lieu de mesurer depuis le bord, la tanche !!!).

Vous me connaissez bien maintenant, je me suis d’abord dit que ça allait sans doute le faire, ça ferait une petite disymétrie, pas bien grave et j’ai continué. Que voulez-vous je suis comme ça, j’ai besoin d’un temps de latence. J’ai tricoté mon pli, j’ai mesuré, remesuré, plié mon ouvrage en 2, tiré dessus pour aligner ce qui aurait dû l’être et j’ai détricoté évidemment ! Pour retomber à 21cm 😀

Boulet un jour, boulet toujours, et je ne parle pas que du gilet !

Pas découragée, je continue à avancer mon boulet et je suis actuellement à quelques rangs de la fin de mon dos … Je vous montre et j’y retourne !

P1040718gimp

Boulet endormi

 

P1040719gimp

Boulet réveillé qui s’étire

Je vous rappelle que le  Rendez-vous Boulet c’est chaque 2ème lundi du mois. Allez donc voir chez Emmanuelle, c’est elle qui a eu cette idée géniale et elle vous explique tout par le menu ; vous y trouverez aussi la liste des courageuses participantes, n’oubliez pas d’aller les voir !

Bonne semaine et on se retrouve le lundi 13 novembre

pour un nouveau Rendez-vous des boulets 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le sac à pain 2.0 et son tuto

Chose promise, chose dûe, après mon test de sac à pain, je vous présente aujourd’hui la version 2 : un sac réalisé dans des tissus plus adaptés. Un peu plus épais ces tissus donnent un sac qui se tient mieux et côté couleur/motifs on est franchement dans l’esprit cuisine de campagne ; mais surtout un sac entièrement réversible et ça, en plus d’être joli,  c’est drôlement pratique. Genre  si tu éclabousses de la sauce tomate partout quand tu fais le service, ben t’es pas obligée de laver ton sac, tu peux le retourner … malin 😀

 

P1040670gimp

Je reprends  le schéma que j’ai tracé pour mon test puisque les mesures me conviennent. Elles sont évidemment à adapter en fonction de la taille souhaitée. Avec une largeur de 35 cm de tissu on obtiendra au final un sac avec un fond plat d’environ 22×11 cm.

patron sac à pain

Étape 1 : couper les 2 tissus en double selon le patron ci-dessus.

P1040672gimp

 

Étape 2 : Tracer un bel arrondi en haut de la pointe et couper selon le tracé.

 

Étape 3 : (à réaliser 1x pour le tissu à carreaux et 1x pour le tissu à points) assembler les côtés et le fond du sac endroit contre endroit. Laisser une ouverture (5 à 8 cm) sur l’un des deux sacs pour pouvoir ultérieurement retourner le tout. Pour une discrétion maximum, j’ai choisi de laisser cette ouverture sur un côté du sac à carreaux.

 

Étape 4 : (à réaliser 1x pour le tissu à carreaux et 1X pour le tissu à points) former le fond du sac. Comme pour un tote-bag, on fait coïncider la couture du côté et du fond à partir de l’angle inférieur droit, on épingle et on trace une ligne de couture à 5cm de la pointe ainsi formée. Procéder de la même façon à gauche.

Coudre sur la ligne de couture précédemment tracée, couper l’excédent (pas fait sur la photo ci-dessous)

P1040677gimp

A ce stade, vous obtenez deux sacs distincts et semblables en tous points à ceci près que l’un des deux comporte une ouverture sur un côté.

P1040678gimp

 

Étape 5 : emboîter les 2 sacs l’un dans l’autre, endroit contre endroit, (c’est-à-dire qu’on rentre un sac à l’envers dans un sac à l’endroit) en faisant soigneusement coïncider la pointe du haut.

 

Étape 6 : épingler et piquer ensemble le haut des 2 sacs en une fois en faisant tout le tour de l’ouverture.

J’en profite pour partager une trouvaille faite sur Rascol (j’ai pas d’actions dans la maison hein !) : ces petites pinces sont des range-canettes, plus de canettes qui se déroulent et s’emmêlent dans la boîte à couture, un vrai bonheur.

A la fin de cette étape, si on déplie l’ouvrage, on obtient ce « truc » à la forme improbable :

P1040683gimp

 

Étape 7 : retourner l’intégralité du double-sac par l’ouverture laissée dans l’un des sacs. C’est à ce moment que tu te souviens que tu as trouvé malin de laisser une petite ouverture, ce sera plus discret et ce sera moins long à fermer à petits points à la main, mais tu transpires parce que tu te demandes si ça va passer tout ce tissu dans cette si petite ouverture 😀

P1040684gimp

Voilà le sac une fois retourné.

P1040685gimp

Étape 8 : fermer l’ouverture à petits points (c’est là que tu te dis que finalement tu es contente qu’elle soit petite !)

P1040686gimp

Étape 9 : mettre en place le sac, on peut fixer le fond par un ou 2 petits points pour éviter qu’il ne se déplie, choisir le côté qu’on préfère

Étape facultative : on peut surpiquer les bords supérieurs, ce serait sûrement très joli mais moi j’ai eu la fleeeeeemme !

Je suis contente de cette version plus élaborée. Le sac est parfait pour conserver le pain mais aussi pour le présenter à table puisqu’il reste bien ouvert, il reste facile à ouvrir et à fermer malgré la double épaisseur de tissu, niveau forme et  dimensions c’est parfait pour la grosse boule de mon boulanger 😀

 

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer