Une toile portable (un mariage tout simple #1)

On a décidé de se marier.rubans

Ah ?! Chouette ! Quand ?

En juillet ou en août … cet été quoi …

Ah ???? Super !!! On est fin avril, ça va faire court mais bon …

Bah ça va le faire, on va faire faire un mariage tout simple, on fera tout nous-mêmes …

Ok !

C’est comme ça que l’histoire de cette toile (entre autres choses) a commencé.

Qui dit mariage, dit robe(s). Celle de la mariée, bien sûr, on en reparlera plus tard, et la mienne. En tant que mère de la mariée, le sujet mérite sérieuse réflexion. Mon cahier des charges : il me faut une robe plutôt longue mais pas à la cheville non plus, plutôt près du corps en haut  mais pas avec une taille marquée et éventuellement évasée en bas, avec des panneaux style godets peut-être, et des manches (merci Cristina de m’avoir persuadée qu’à mon âge il faut cacher les bras !) Ma coach personnelle me propose ça :

robe HC

C’est pas mal mais on a dit simple le mariage ! Je préfèrerai donc cette petite robe asymétrique proposée par Vogue. En plus il existe une version avec manches ; je trouve qu’elle rend moins bien mais comme on la voit seulement dessinée, ça n’aide pas à se faire une idée et il faudra que je réfléchisse à la question.

Screenshot_2018-07-26 Patrons Vogue robes haute couture

Comme je ne veux pas me rater, je pars sur une toile en version courte et sans manches pour voir le tombé sur moi et je choisis ces jolis tissus colorés (quand je pense que je continue à dire que je n’aime pas le vert …). Pour le haut de la tunique un lin imprimé et pour le bas un crêpe un peu lourd.

img_20180613_181140030953133316.jpg

Et c’est parti mon kiki ! J’ai tout bien fait comme on m’a dit.

Naaaan j’ai fait n’importe quoi comme d’habitude !

boat-gif-tumblr-funny.jpg.gif

Déjà dans les explications des patrons Vogue on ne te dit pas grand chose. Mais quand même, on te dit bien les marges de couture, on te dit bien quand il faut t’arrêter de coudre au gros point noir (tu sais celui que tu as oublié de décalquer sur ton patron) et reprendre une autre couture à ce même point etc. Donc moi j’ai cousu à 1 cm au lieu de 1,5, et j’ai cousu tout du long dès que je pouvais etc.

Mêmes causes, mêmes effets : décalage entre les différentes pièces,

repères qui ne tombent pas raccord comme d’habitude 😀

Comme il y a une couture milieu dos, j’ai obtenu un dos légèrement plus large que prévu et le meilleur c’est qu’avec la découpe en diagonales du devant et ces fichues marges de coutures j’avais une emmanchure plus large que l’autre.

Ben c’est pas grave hein, on découd, on recommence, ça sert à ça une toile,

ça m’apprendra, ou pas !

J’ai supprimé la fermeture au dos (mais pas la couture : j’avais coupé mon tissu avant de prendre cette décision), vu que ma tête passait dans l’encolure, je ne voyais pas l’intérêt de poser une fermeture, voire de rater la pose d’une fermeture. J’ai coupé des biais dans le crêpe pour l’encolure et les emmanchures, j’ai bien ramé, ça glisse dans tous les sens. J’ai fait un ourlet invisible-pas-si-invisible-que-ça à la main en bas de ma tunique et je n’ai jamais réussi à récupérer vraiment la couture de droite qui godille un peu rapport sans doute au fait qu’il fallait arrêter de coudre et reprendre au gros point noir susnommé (toujours pas compris la finesse du truc).

Au final, me voilà avec une tunique plutôt pas mal et surtout me voilà prête à partir à la recherche des tissus de mes rêves pour ma robe …

Notes à moi-même

1-quand tu fais une toile fin juin, que tu as deux mois d’été radieux et ensoleillés pour faire de belles photos portées en extérieur, n’attends le premier jour pluvieux de fin septembre pour prendre des photos en intérieur et de nuit ! Et au minimum, repasse-la ta tunique !

2-quand tu choisis un tissu pour coudre une tunique sans manches, que tu devras sans doute à certains moments porter avec un gilet, une veste, quelque chose qui réchauffe quoi, assure-toi d’avoir dans ta garde-robe au moins une pièce qui s’assortira. En l’occurence je n’ai rien que je puisse porter par-dessus, ça réduit considérablement les chances de cette toile portable d’être portée.

3-le crêpe c’est joli, ça tombe bien mais c’est fragile, par exemple ça ne supporte pas la cohabitation avec une tribu de chatons tout mignons qui ne pensent qu’à (t’)escalader … mais ceci est une autre histoire !

chatons

La prochaine fois, je vous parle de ma robe, à bientôt !

 

Publicités

Juillet-Août (teasing)

Juste quelques photos, comme une to-do-list d’été pleine d’embûches et de promesses …

 

Bel été et à bientôt !

Rendez-vous boulet # juillet 2018

Ce n’est pas un gros scoop, mon boulet est terminé. Il ne me restait que quelques centimètres à tricoter et de toutes petites finitions à faire, trop fastoche !

Illico presto, mon boulet est parti en vacances travailler avec sa propriétaire. Si vous séjournez sur l’île de Ré, ouvrez-bien les yeux, vous les apercevrez peut-être.

Avant de boucler les valises, petit shooting dans le jardin …

Je vous rappelle que le  Rendez-vous Boulet c’est chaque 2ème lundi du mois. Allez donc voir chez Emmanuelle, c’est elle qui a eu cette idée géniale et elle vous explique tout par le menu ; vous y trouverez aussi la liste des courageuses participantes, n’oubliez pas d’aller leur faire une petite visite !

Bonne semaine et rendez-vous au mois de septembre

car les boulets prennent des vacances 😀

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous boulet # juin 2018

Au dernier rendez-vous boulet j’étais presque aux emmanchures et j’avais la ferme intention de me dépêcher pour que Ma Moins Grande, à qui ce petit pull est destiné, puisse en profiter au printemps.

Alors j’ai tricoté d’arrache-pied, ce qui est assez original et méritant parce que le plupart des gens tricotent avec les mains 😀 (Ok, je sors)

Malgré cela, mon top n’est pas terminé et je me réjouis presque que le printemps ne soit pas vraiment arrivé non plus . Et si je ne sais pas ce qui met le printemps en retard, je peux expliquer ce qui fait traîner mon tricot : c’est trop long, ça tourne en rond et je m’ennuiiiiiiiie ! Pour me distraire un peu j’ai ajouté des trous-trous sur les côtés mais ça ne suffit pas à rendre mon ouvrage palpitant. Il me reste environ 6 cm avant les côtes du bas et ensuite je n’aurais plus qu’à terminer les manches, je ne suis pas si loin. Je vais donc m’accrocher !

 

Je vous rappelle que le  Rendez-vous Boulet c’est chaque 2ème lundi du mois. Allez donc voir chez Emmanuelle, c’est elle qui a eu cette idée géniale et elle vous explique tout par le menu ; vous y trouverez aussi la liste des courageuses participantes, n’oubliez pas d’aller leur faire une petite visite !

Bonne semaine et à bientôt 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous boulet # mai 2018

Quand je vous ai présenté mon nouveau boulet, le mois dernier, vous avez été unanimes : il ne ferait pas long feu celui-là, il n’avait qu’à bien se tenir ! Alors 1 mois plus tard, où en est-il ? Et bien, voyez par vous-même. J’en vois qui plissent les yeux et qui s’interrogent : avancée ou pas avancée ?

 

Avancée, mais toute petite, quelques rangs pas plus 😞

Et pourquoi ça me direz-vous ? Parce que. C’est comme ça ! Et d’ailleurs j’ai une liste d’excuses longue comme le bras. D’abord le petit gilet jaune soleil que je vous ai montré dernièrement ; il avait une dead line au 5 mai et je l’ai respectée. Ensuite un pull s’est intercalé avec la même dead line; celui-là je n’ai pas réussi à le finir, il est resté en plan et sera certainement mon boulet V. Il y avait aussi une nouvelle grenouillère pour le 6 mai (faite) et 3 gilets enfant pour le 13 mai (faits aussi). Vous pensez bien que le boulet en a profité et qu’il s’est tapi au fond de son sac. Je l’en ai extirpé avant-hier, d’où la petite avancée. Il me reste un peu de temps pour faire de lui le petit top de l’été de Ma Moins Grande. On peut encore y croire !

Je vous rappelle que le  Rendez-vous Boulet c’est chaque 2ème lundi du mois. Allez donc voir chez Emmanuelle, c’est elle qui a eu cette idée géniale et elle vous explique tout par le menu ; vous y trouverez aussi la liste des courageuses participantes, n’oubliez pas d’aller leur faire une petite visite !

Bonne semaine et à bientôt 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous boulet # avril 2018

J’ai tenu aujourd’hui à honorer le rendez-vous des boulets de deux manières : premièrement, j’ai enfilé ce matin mon gilet ex-boulet terminé le mois dernier. Je trouvais le symbole fort !

Deuxièmement, j’ai tiré à la hâte le portrait de mon nouveau boulet dans la lumière blafarde de cette fin d’après-midi triste et pluvieuse.

Ce boulet, quatrième du nom, ne s’est pas révélé de lui-même. On me l’a délicatement suggéré, murmuré à l’oreille, jeté dans les pattes. Il n’est même pas à moi ! Un boulet initié par Ma Moins Grande, il y a un, deux ans ? On ne sait plus … Je l’ai adopté, pour la bonne cause, bonne pâte que je suis.

Etape 1 : le tirer de sa cachette. Fait.

Etape 2 : retrouver sa fiche, la relire, s’y retrouver dans les annotations et les ratures. Fait. A ceci près qu’il manque la photo du modèle, mais c’est un détail.

Etape 3 : s’y remettre. Je prends mon élan.

 

IMG_20180409_160835303

Boulet IV est appelé à devenir un petit pull printanier, dans un joli dégradé allant du blanc au vert d’eau en passant par le jaune. C’est un top down à manches courtes, tricoté en rond et en  3,5 avec un coton très légèrement bouclette, déniché chez Emmaüs selon un modèle Drops. Il sera mon compagnon de route, mon boulet en cours -ce qui est beaucoup mieux qu’un boulet tout court- pour les prochaines semaines/prochains mois … On verra bien !

Je vous rappelle que le  Rendez-vous Boulet c’est chaque 2ème lundi du mois. Allez donc voir chez Emmanuelle, c’est elle qui a eu cette idée géniale et elle vous explique tout par le menu ; vous y trouverez aussi la liste des courageuses participantes, n’oubliez pas d’aller leur faire une petite visite !

Bonne semaine et à bientôt 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une Xéréa, enfin ! (#DéfiJePeuxPasJaiCouture)

On ne présente plus la Xéréa de Pauline Alice dont on a vu passer beaucoup de jolies versions sur la toile. Il y a bien longtemps que j’avais acquis le patron et un peu moins longtemps que j’avais fait l’emplette du coupon. Ensuite il y a eu une rupture dans l’espace spatio-temporel, ça arrive ces choses-là hein, c’est agaçant mais c’est comme ça !

En toute positivité, on va dire que j’ai laissé mûrir le projet, j’ai beaucoup hésité aussi entre la version droite et la version trapèze … pour finir j’ai opté pour la version droite mais j’ai allongé les manches pour avoir des manches 3/4 car c’est ce qui me convient le mieux (c’est une bonne raison, non ?)

Ensuite j’ai hésité sur la taille … Mine ce paragraphe est pour toi !

Tout d’abord je prends mes mesures et déjà ça ne me plait pas tellement tous ces centimètres !  Je pourrais être joueuse et choisir la taille juste en-dessous vu que  vraiment ça se joue à rien mais je ne vais pas oser parce que j’ai quand même peur qu’au final ce soit trop petit.  Je décalque donc cette taille par précaution et ça devrait le faire. Là où j’aggrave mon cas c’est que je continue à avoir peur que ce soit trop petit, trop court aussi (sur ce coup-là j’ai raison). En longueur je rajoute … tout ce que me permet mon coupon en fait ! Pour le reste, je respecte le patron avec les marges de couture d’1,5cm incluses. Mais -oui il y a un mais- quand j’attaque l’assemblage je ne couds pas à 1,5cm, plutôt à 6 mm (au cas où, tout ça, tout ça, mieux vaut trop que pas assez, j’en passe et des meilleures …) Inutile de le dire, il y a un moment où ça pose problème, il y a de l’aisance c’est sûr mais  il y a aussi des décalages entre les différentes pièces, il ne fallait pas être bien maline pour le prévoir! Il faut donc s’arranger pour que ça colle malgré tout et ça n’est jamais simple mais comme je suis la reine de la bidouille ça finit par le faire !

Du coup au premier essayage ma robe m’arrive à mi-mollets, la blague ! Et puis elle est un peu -un tout petit peu- grande. Pas de quoi me convaincre vraiment que j’aurais dû coudre la taille en-dessous et m’empêcher de refaire la même chose à ma prochaine couture 😀 Je suis résignée, ça fait 30 ans que je procède de la sorte, je ne vais pas changer maintenant !

Alors côté réalisation, j’ai forcément un peu tiré la langue sur les poches, comme tout le monde, surtout que mon tissu refusait obstinément de se laisser repasser, impossible d’ouvrir les coutures correctement, mais c’est bien passé quand même. Toutes les coutures ont été surjetées pour un intérieur tout propre (Mathilde c’est à toi que je pense là) et l’encolure et les ourlets faits au biais avec un joli liberty choisi tout exprès, c’est propre et même si ça ne se voit pas c’est ma petite touche de fantaisie rien que pour moi 😉 A part ça je me suis plantée en beauté sur le V du dos, pas réfléchi sur ce coup-là, j’ai épinglé un V bien propre et j’ai obtenu un « V carré », normal ! Et j’ai laissé comme ça, parce que franchement je ne voyais pas comment rattraper le coup je trouve ça joli ! En plus ça me fait un endroit idéal pour coudre mon étiquette 😀

Sur ma prochaine Xéréa, qui sera trapèze, je creuserai un peu l’encolure pour plus de confort, je n’irai pas jusqu’à dire que ma robe m’étrangle mais presque. Et puis je choisirai un tissu plus souple, je trouve que celui-ci a un peu trop de tenue, ça raidit un peu le bas notamment, heureusement pas autant sur moi que sur le mannequin.

Je vous laisse juger sur photos (le rendu de la couleur n’est pas très fidèle : elle est plutôt d’un joli vert bleuté que grise), pas de photos portées cette fois mais je trouve qu’elle rend mieux sur moi, croyez-moi sur parole !

Avec ma Xéréa je participe au défi Je Peux Pas J’ai Couture de ClRsapi du blog entre Veille et Sérendipité, un chouette défi couture : 1 mois, 1 vêtement. Vous trouverez tous les détails sur son blog (ici)

dc3a9fi-je-peux-pas-jai-couture-1

Rendez-vous boulet # mars 2018

Avec Comme J’aime CôTé TriCoT, perdez vos kilos Gratuit !

Un tricotage GRATUIT !

Un détricotage GRATUIT !

Un retricotage GRATUIT !

Comme Gertrude, avec Comme J’aime CôTé TriCoT, perdez 12 kilos en seulement 18 mois !

 

AVANT/APRÈS

(Cherchez pas, souvent je me fais des privates jokes, je sais ça peut être fatigant pour les autres …)

Un petit shooting dans une belle demeure ancienne, j’aime ce décor et j’aime bien mon gilet aussi. Vous me suivez ?

 

gilet boulet3gimpgiletboulet4gimpgiletboulet5gimpgiletboulet6gimpgiletboulet7gimp

giletboulet8gimp

Crédit photos L. Henry ❤

Je le ferme avec une broche complètement raccord question couleur.

D’accord l’encolure roule un peu, et les devants aussi. Et alors ?

D’accord les manches sont un peu larges, et un peu longues aussi. Et alors ?

Vous croyez peut-être que je vais les découdre pour les refaire ? Ben non, ce serait bien mal me connaître, faut pas pousser grand-mère dans les orties non plus ! 😀

C’est la mort dans l’âme que je mets le point final à cet article, un boulet qui m’a résisté si longtemps ça force le respect, ça devient un ami, et forcément quand l’aventure s’arrête ça crée un manque. Mais vous me connaissez, je vais rebondir. Puis de toute façon, comme le dit si bien Jackie, La mort d’un amour boulet donne la vie à un autre Y a déjà moins de soucis à se faire … Juste une mise au point Sur les plus belles images beaux boulets de ma vie … (C’est bon, tu l’as dans la tête là ? Ne me remercie pas, c’est cadeau !)

 

Je vous rappelle que le  Rendez-vous Boulet c’est chaque 2ème lundi du mois. Allez donc voir chez Emmanuelle, c’est elle qui a eu cette idée géniale et elle vous explique tout par le menu ; vous y trouverez aussi la liste des courageuses participantes, n’oubliez pas d’aller les voir !

Bonne semaine et à bientôt 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous boulet # février 2018 : Boulet journal

Jour 1 : j’ai publié mon boulet de janvier hier, j’en suis à la moitié de la deuxième manche, je ne m’arrêterai que lorsque j’aurai fini. Cette fois j’y crois !

Jour 2 : ça monte doucement, 4 pauvres « petits » rangs ce soir, c’est long.

Jour 3 : à la moitié du film je termine une pelote. J’attends la pub pour aller chercher sa petite soeur, vite fait. Mince elle n’est pas rangée à sa place dans le stock. Je suis obligée d’interrompre mon tricot, on verra demain.

Jour 5 : aujourd’hui c’est week-end, je retourne le stock, vide tous les sacs à ouvrages d’en-cours, cherche dans les recoins, rien à faire je n’ai plus de pelotes, c’est la panne ! Je suis dégoûtée ! Il va falloir recommander de la laine.

Jour 6 : je cherche encore un peu, on ne sait jamais. Je pèse mon gilet mais comme je ne sais pas si j’avais 11, 12 ou13 pelotes au départ ça ne me donne pas grand-chose, et ça m’énerve !

Jour 7 : il faut s’occuper. J’ai un projet qui nécessitera aussi une commande de laine, autant grouper. Nom de code 3×18-05. Je cherche des modèles, je fais des calculs.

Jour 9 : je remets un Sunny Wisp, pour moi celui-là, sur mes aiguilles, c’est l’occasion ! Cela m’occcupera.

Jour 10 : mon Sunny Wisp avance bien, je ne pense plus à mon boulet pour l’instant.

Jour 12 : j’ai déjà fini la première partie de mon Sunny, je suis contente

Jours 13 à 16 : je fais des échantillons pour mon projet 3×18-05, j’ai hâte de trouver et de faire valider la bonne laine pour pouvoir enfin passer commande.

Jour 17 : je reprends mon Sunny et je commence à m’interroger sur ce qui me reste de laine …

Jour 18 : non mais je n’y crois pas ! Je suis en panne aussi pour mon Sunny !!! C’est la poisse (ou alors faut que j’arrête le tricot, trop nulle la fille !)

Jour 19 : je ressors mon châle perdu de Rowena qui était resté en attente, va savoir pourquoi. Je ne sais plus du tout où j’en suis, j’ai un peu de mal à redémarrer …

Jour 20 : commande passée, il n’y a plus qu’à attendre … Aujourd’hui c’est couture, ça change un peu. Je sors enfin le patron de la Xéréa acheté … l’année dernière sans doute !

Jours 21 à 24 : j’avance tranquillement mon Rowena

Jour 25 : commande réceptionnée, le rendez-vous des boulets est dans 3 jours, je n’aurai jamais terminé à temps. En plus j’ai très envie d’entamer mon projet 3×18-05, j’attaque l’échantillon.

Jour 26 : je viens de réaliser que le rendez-vous des boulets n’est pas dans 2 jours comme je le croyais mais dans 9 ! Et ça change tout ! Allez c’est reparti à fond !

Jour 27 : je projetais un après-midi cocoon plaid/thé/tricot. Le besoin de sommeil a pris le dessus, résultat grosse sieste et ma manche est au point mort.

Jour 28 : bien avancé aujourd’hui, je vais bientôt attaquer les diminutions de l’arrondi de l’emmanchure, j’ai hâte.

Jour 29 : mauvaise journée au boulot, je rumine, je rumine, heureusement que le tricot est là pour me vider (un peu) la tête.

Jour 30 : ça y est je suis dans l’emmanchure, 1 maille de moins tous les 2 rangs, ça ne parait pas beaucoup mais psychologiquement ça change tout.

Jour 31 : vite, vite, finir de dîner, s’installer dans le canapé, tricoter, ne pas s’endormir surtout.

Jour 32 : plus que quelques dizaines de rangs, l’espoir de finir ma manche avant la date fatidique du rendez-vous des boulets est de plus en plus réaliste.

Jour 33 : quelques courses à faire aujourd’hui, ça m’embête car je voudrais bien continuer ma manche. J’arrive aux rangs raccourcis du côté et je me réjouis :  ça va aller de plus en plus vite.

Jour 34 : je viens de finir ma 2ème manche ! Hip hip hip ! Il ne reste plus qu’à assembler et à faire la bordure. Cette fois c’est sûr mon boulet vit ses dernières heures. Il fait nuit, les photos ce sera pour le mois prochain !

 

Je vous rappelle que le  Rendez-vous Boulet c’est chaque 2ème lundi du mois. Allez donc voir chez Emmanuelle, c’est elle qui a eu cette idée géniale et elle vous explique tout par le menu ; vous y trouverez aussi la liste des courageuses participantes, n’oubliez pas d’aller les voir !

Bonne semaine et à bientôt 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous boulet #janvier 2018

Janvier 2018 ! Déjà ! Je vous épargne toutes mes réflexions -pourtant pertinentes- sur le temps qui passe, ça ne nous rajeunit pas ma p’tite dame, la roue tourne, bla bla bla …

Je vais plutôt vous souhaiter à tou.te.s (petit essai d’écriture inclusive, pourquoi pas ?) une très belle année, pleine de projets, de rencontres, de bonnes nouvelles, de gâteaux au chocolat, d’apéros, c’est selon ce qui vous fait le plus plaisir !

Chez moi l’année commence comme elle s’est terminée :

en compagnie de mon boulet préféré.

Ce mois de décembre, pourtant bien long, a passé à la vitesse de l’éclair entre les préparatifs divers et variés, les ouvrages à terminer impérativement pour le 25, les courses dans la cohue, les heures passées sur internet à chercher le dernier cadeau puis les heures passées derrière la fenêtre à espérer le passage du livreur en se tordant les mains d’angoisse (non vraiment j’envie les gens qui savent tout anticiper), bref …

Pendant ce temps mon boulet a pu roupiller un peu, tranquille, pas oublié mais pas prioritaire. En plus il savait bien, le p’tit malin, qu’avant de le reprendre je devais choisir le sens de tricotage de ses manches et peut-être même m’adonner à de savants et longs calculs avant de pouvoir m’y mettre.

A peine le calme revenu après le passage du Père Noël, je m’y suis mise. J’ai relu vos avis, et suivant la majorité exprimée et ma propre préférence (ça tombait bien) j’ai choisi d’accorder les rayures de mes manches au reste de mon gilet : elles seront donc verticales. Une totale réécriture des explications s’imposait, schéma, mesures, règle de 3 et hop c’était parti !

Ma première manche monte doucement, j’en suis à un peu plus de la moitié, donc ça va. J’espère qu’elle ne sera pas trop longue, pas trop courte, pas trop large, mais pour l’emmanchure c’est bon, j’ai vérifié au fur et à mesure. Pas facile de photographier mon boulet, la manche se tortille dans tous les sens, mais j’ai quand même essayé, histoire de se faire une idée …

 

Allez, j’y retourne !

 

Je vous rappelle que le  Rendez-vous Boulet c’est chaque 2ème lundi du mois. Allez donc voir chez Emmanuelle, c’est elle qui a eu cette idée géniale et elle vous explique tout par le menu ; vous y trouverez aussi la liste des courageuses participantes, n’oubliez pas d’aller les voir !

Bonne semaine et à bientôt 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer