Le zèbre, le chat et les pandas (#DéfiJePeuxPasJaiCouture)

Fabliau animalier illustré de photographies prises sur le vif.

Il était une fois un zèbre qui était bien content de sa tenue de camouflage. Quand il était dans le jardin, les oiseaux ne le voyaient pas et voletaient sans crainte autour de lui, il en était ravi. A l’intérieur il faisait incognito de longues siestes sur le canapé, ne s’éveillant de temps en temps que pour se repaître de concassés de graines et de jus d’herbe à s’en faire péter la panse. La belle vie !

La joie du zèbre repu est visible à l’oeil nu

Un jour qu’il rêvassait en digérant, une petite voix le tira de son demi-sommeil : « tu te crois invisible mais tu te trompes, je te vois ! Toi par contre tu ne me vois pas car je suis invisible et ça c’est chouette !

-Qui es-tu ?, demanda le zèbre interloqué.

-Je suis le chat invisible, ça t’en bouche un coin hein ! »

Parfois, le chat invisible se laisse voir

Et en effet, le zèbre à qui ça en bouchait un coin, ne trouva rien à répondre à ça et retourna à ses occupations favorites. (cf. ci-dessus : concassés de graines et jus d’herbe, sieste, jus d’herbe et concassés de graines …)

L’histoire se serait arrêtée là s’il n’y avait pas eu dans le coin une bande de pandas taquins qui avaient pour fâcheuse habitude de se mêler de tout et particulièrement de ce qui ne les regardait pas.

Pas facile d’immortaliser les pandas taquins

L’un d’eux s’écria :  » Il est bêta ce chat (oui les pandas sont plutôt mal élevés, on ne le sait pas assez), on ne le voit pas mais il laisse des traces de pattes partout ! » Tous ses congénères s’exclaffèrent en répétant à l’envi « Il est bêta ce chat ! Ah quel bêta (non mais je vous l’avais dit, une bande de mal élevés !) » faisant un vacarme épouvantable !

Le zèbre, dérangé par le bruit, alla s’installer plus loin.

Le chat invisible, vexé, quitta lui aussi la contrée et on ne le revit jamais, pas plus que ses traces de pattes d’ailleurs.

La morale de cette histoire est bien trop évidente pour que je vous fasse l’injure de vous la révéler, vous l’avez comprise vous-même et je vous laisse la méditer !

 

3 grenouillères à capuche, dont 2 avec pieds réalisées en décembre/janvier pour être offertes à Noël ou un peu plus tard, selon le même patron que celle-ci et celle-là. Patron Kwick Sew, polaire doudou pattes de chat et zèbre de Self-tissus,  jersey Minkie imprimé pandas du Chien Vert.

Sincères remerciements à Bébé, ma surjeteuse et à mon aspirateur ; sans leur soutien rien n’aurait été possible.

 

Avec ces grenouillères je participe au défi Je Peux Pas J’ai Couture de ClRsapi du blog entre Veille et Sérendipité, qui a renouvelé pour l’année 2018 ce chouette défi couture : 1 mois, 1 vêtement. Vous trouverez tous les détails sur son blog (ici)

dc3a9fi-je-peux-pas-jai-couture-1

Publicités

Un Sunny Wisp pour Noël

 

Est-il encore temps de présenter des ouvrages concoctés pour Noël ? On va dire que oui !

Les dernières semaines de décembre ne sont généralement pas très propices à la publication. D’abord il faut garder le secret, c’est primordial. Puis il faut tenir les délais, ça compte aussi, et je ne suis pas du genre à être prête des semaines à l’avance, et même pour être tout à fait exacte, je suis du genre à rajouter des trucs plus ou moins à la dernière minute et du coup je me retrouve … en retard ! Et enfin, on a beaucoup d’autres choses à gérer. Je présente donc mes ouvrages de décembre en janvier et j’assume !

Le Sunny Wisp de Lil Weasel, il me faisait de l’oeil depuis longtemps. Depuis que j’avais croisé son chemin dans le Passion Tricot de mars 2016. C’est une étole ajourée composée de chevrons et de jours en échelle. Les points sont simples et gracieux comme je les aime. Sa particularité réside dans le fait qu’on peut la porter de différentes manières grâce à une série de petits boutons cousus sur les côtés. Version écharpe, elle est assez longue pour l’enrouler 3 ou 4 fois autour de son cou. On peut en boutonnant ensemble les côtés opposés en faire un petit gilet sans manche. On peut également boutonner les extrémités et en faire un boléro à manches longues. Enfin, un boutonnage en diagonale en fera un joli petit poncho.

 

Bref, il m’est apparu comme le cadeau parfait pour une charmante demoiselle de ma connaissance et le projet fut mis en route le 2 décembre.

J’ai choisi de le réaliser en Angel de Bergère de France de couleur noire parce que c’était la couleur parfaite pour sa future propriétaire et parce que je l’avais en stock. Je l’ai tricoté en double aux aiguilles N°5, et je n’ai pas rencontré de problème dans la réalisation.

echarpewendy3

Alors, on ne va pas se mentir, le côté pénible de la chose c’est de coudre les 16 petits boutons (oui, oui 16, hyper pénible en fait !!!) nécessaires pour faire de cette jolie étole une étole transformable. J’ai même hésité pour tout dire mais j’ai tenu bon.

J’ai peu de photos, photographier du noir en hiver ça n’est pas super motivant, juste un petit aperçu, version gilet et version poncho.

 

 

J’ai complété ce cadeau fait maison d’un petit bonnet assorti et je n’ai pas de photo du tout 😀

Bonne semaine à vous !

Et d’1 !

J’ai décidé de reprendre ma liste d’en-cours de laissés-en-plan et de l’actualiser au fur et à mesure :

-Mon gilet-boulet. Je l’ai lavé et bloqué histoire de ne rien regretter. Résultat, il y a toujours un décalage (moindre) entre les 2 devants qui du coup sont sensiblement plus longs que le dos, et les manches me boudinent toujours. A détricoter.

-un petit pull en coton. Reste une manche à monter.

-un gilet kimono. Reste les côtés à assembler. FINI !

-un pull de printemps à manches courtes. 2 1/2 manches tricotées, manches terminées, restera à les assembler et à fermer les côtés.

-un pantalon 7/8. Photos à faire.

-des succulentes au crochet. A assembler et à installer.

et je rajoute les oubliés :

-un châle sur le modèle de Retour de promenade qui devait me permettre de finaliser l’écriture du tuto mais les bordures ne me plaisent pas. A défaire ?

-une veste enfant au crochet

-une jupe ratée

Voilà donc mon gilet kimono terminé, chouette chouette chouette !

Je l’ai tricoté avec de la laine Eclair de Bergère de France généreusement offerte par ma voisinamie préférée <3.

J’ai utilisé le point fantaisie de ce modèle Bergère de France

et je me suis inspirée du patron de ce modèle trouvé sur internet (clic).

Il se tricote d’une pièce en partant du bas du dos. La fille qui n’apprend pas de ses erreurs : elle ne se souvient pas du dernier gilet tricoté en un seul morceau 😀

Pas de souci de réalisation, juste que comme d’habitude j’ai toujours peur d’être juste au niveau taille et après blocage il s’avère qu’il est plutôt grand, un peu large, les manches un peu longues mais il reste confortable et agréable à porter.

Je le portais d’ailleurs  dimanche dernier lors d’une promenade en famille. Il accompagne parfaitement ma Rosa je trouve et le soleil lui va bien parce que son fil est brillant, c’est girly 😉

Quelques photos de cette belle journée à Clisson. Clisson, son célèbre château (tiens j’ai pas de photo du château), ses petites rues escarpées et fleuries, ses jolis ponts sous lesquels coule paisiblement la Sèvre …

Mais Clisson c’est aussi la capitale des métalleux de tous poils avec son incontournable Hellfest.

SAMSUNG

Hommage à Lemmy Kilmister

Le métalleux fait trembler la bigotte Clissonaise mais derrière son apparence inquiétante, il est foncièrement gentil. Il arbore généralement un t-shirt à la sérigraphie délavée mais néanmoins effrayante, un bermuda et des tongs. Sûr de son potentiel photogénique, le métalleux n’hésite jamais à se glisser subrepticement sur les clichés des touristes. Ici, par exemple, je cherchais à immortaliser un joli pavillon dans son écrin de verdure du parc de la Garenne-Lemot et hop ! Surgit le métalleux, tel un lutin facétieux !

 

Et lorsque je prends la pose sous l’objectif de ma photographe préférée pour un petit shooting au soleil, le voilà qui s’invite dans le cadre ! Et parfois même en bonne compagnie 😉

 

 

Autre caractéristique indéniable, le métalleux a bon goût. La preuve il apprécie mon gilet 😉

P1040519gimp

Enfin le métalleux n’a peur de rien (à part peut-être des araignées mais alors uniquement des très très grosses !) et prétend ne pas craindre d’avoir sa bobine sur mon blog … J’espère que c’était vrai 😀

Bonne semaine 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

M-S-16 : c’est bouclé !

giphy

Il y a 1 an tout juste, je lançais un swap qui devait durer 6 mois. Avec un peu de retard, quelques défections, mais surtout beaucoup de belles surprises dans ces colis échangés, le M-S-16 (Multi-Swap 2016) s’est achevé la semaine passée avec la réception du dernier colis (quand je dis retard, c’est vraiment du retard !)

Tout d’abord je tiens à remercier toutes les participantes qui se sont jetées dans l’aventure, qui ont réfléchi, tricoté, cousu, crocheté, cherché des petits cadeaux originaux et personnalisés. C’était vraiment sympa !

Pour fêter la clotûre du M-S-16, une petite rétrospective en images … J’ai (re)fait le tour de vos blogs et emprunté vos photos pour l’occasion 😉

Le colis de Noé pour  Chantal

 

Le colis de Chantal pour Miss Cox

 

Le colis de Miss Cox pour Linda

 

Le colis de Linda pour Cocotte

 

Le colis de Cocotte pour Sandrine

 

Le colis de Sandrine pour Mine

 

Le colis de Mine pour Tata Ri

paquet-cadeau_700x700

 

Le colis de Tata Ri Rachel  pour Aurélie

20161129_122512

 

Le colis de la Souris aux petits doigts pour Rachel

 

Le colis de Rachel pour ClRsapi

 

Le colis de ClRsapi pour Julie

ms1601

 

Le colis de Julie Rachel pour Poli

 

Le colis de Poli pour Anne-Lise 

 

Le colis d’Anne -Lise pour Laurence

 

Le colis de Laurence pour Ag couture

dsc_0082

 

Le colis d’Ag couture Rachel pour Noé

 

 

Je vous souhaite à toutes et tous une excellente fin d’année,

on se retrouve en 2017 !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les gratuits

Dernière ligne droite … tandis que d’aucuns courent encore aux quatre coins de la ville (j’en connais), je m’octroie un peu de détente avant d’entamer les ultimes préparatifs.

Aujourd’hui, esprit de Noël oblige, j’ai une pensée pour celles et ceux (j’en connais) qui répandent un peu de douceur, de chaleur, de sympathie autour d’eux. Gratuitement, par pure gentillesse et sans rien attendre en retour. Et je leur dis MERCI !

Du coup, j’ai fait une petite collection non-exhaustive de « gratuits » que j’ai eu la joie de recevoir. Merci pour ces mots, ces gestes, ces attentions, qui me sont parvenus sans occasion particulière, comme ça, pour rien, et qui m’ont fait plaisir  ❤

 

p1040328gimp

Enregistrer

Trouvaille

C’était un dimanche d’hiver. Un court trajet sur une petite route sinueuse et embrumée, le regard qui court au-delà des champs dans l’espoir d’apercevoir chevreuils ou sangliers. Un vide-grenier en campagne, une sortie en famille. Du bruit, du monde, une sonorisation plutôt mauvaise dans une salle des fêtes vieillissante. Il faut se faufiler, regarder partout : les étalages colorés encombrés d’articles divers mais aussi le sol au risque de marcher sur un chien ou de trébucher sur une poussette.

Au détour d’une allée, le long de l’étal d’un brocanteur, mon regard balaie distraitement les objets exposés : du cristal ancien, des cuivres briqués pour l’occasion, de la porcelaine fine, ce n’est ni mon goût, ni mon budget. Je piétine patiemment derrière les badauds pour parvenir à l’allée suivante et mon regard glisse jusqu’au sol. Quelle est cette petite chose qui n’a pas les honneurs de la table ?

p1020443gimp

 

Je me suis accroupie pour voir, j’ai appuyé sur un petit bouton , un volet s’est abaissé et ce que j’ai vu m’a fait fondre. Une petite Singer aux couleurs de mon enfance. Abandonnée là, triste et solitaire.

p1020444gimp

p1020447gimp

Le vendeur accourt, chaleureux, m’explique qu’elle appartenait à sa maman partie en maison de retraite, qu’il ne va pas me faire l’article car il n’y connaît rien, que la dernière fois que sa maman s’en est servie elle fonctionnait et que si je la trouve trop chère, il peut baisser le prix, ce qu’il fait d’ailleurs sur le champ, avant même que j’aie eu le temps de répondre.

Quelques regards échangés, des mots économisés (T’as vu elle est trop mimi ! Sérieusement on n’en a pas besoin ! Elle est petite et légère, c’est très pratique tu sais ! On ne peut pas la laisser là ! On fait un tour et on réfléchit ? Et si quelqu’un l’achète avant nous ? Allez on la prend !)

Un billet, des remerciements, un petit bonheur du dimanche.

p1020445gimp

p1020446gimp

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

M-S-16 : les colis #14

giphy

Vous connaisssez La Souris aux petits doigts ? C’est une blogocopine super sympa !

La Souris aux petis doigts elle tricote, elle crochète, elle coud, elle bijoute, elle fait des tutos formidables !

La Souris aux petits doigts elle a des passions indéfectibles comme celle des flamants roses ou celle des Philippe en slip.

p1040310gimp

Il y a presque 1 an maintenant, La Souris aux petits doigts m’a fait l’honneur de s’inscrire au M-S-16 et m’a offert la joie d’un colis extra puisque le tirage au sort en avait fait ma swappeuse (clic). Mais il y a eu un couac et depuis le 30 juin La Souris aux petits doigts attendait son colis. Elle a attendu attendu, il n’est jamais venu aïe aïe aïe aïe 😦

Heureusement, elle est patiente et il y a quelques jours (5 mois de retard, une paille …) elle l’a reçu ! Paraît qu’elle est contente, c’est cool ! Elle vous le dévoile ici : clic

 

Ceci est le 14ème colis. Il n’en reste plus qu’un à découvrir, car

nous n’aurons pas le plaisir de voir celui de Mine : elle n’a pas pris de photos

avant de l’envoyer et sa swappée ne lui en a pas accusé réception bouh 😦 😦 😦

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Avec mon p’tit panier …

Rien à voir avec la chanson bien sûr 😀

Il y a des moments dans la vie où l’on a les deux mains prises et où transporter quelques petits objets d’un point à un autre peut s’avérer compliqué. C’est le cas lorsqu’on se déplace en deux-roues encore que, dans ce cas, il y a le porte-bagages.

Ma maman, du haut de ses 78 ans, n’est pas fan du vélo, mais a dû adopter pour ses déplacements un déambulateur, autrement appelé cadre de marche, et peste régulièrement contre la difficulté à manier son engin lorsqu’elle a les mains pleines. Déjà que ce n’est pas drôle de ne plus pouvoir trotter comme on voudrait 😦

Alors, il y a quelques temps, mine de rien, elle avait suggéré que je pourrais peut-être lui faire un petit quelque chose en crochet pour résoudre son problème … J’ai filé acheter une bobine de Hooked Zpagetti (ça tombait bien, il y avait longtemps que j’avais envie d’essayer) d’un beau rouge bordeaux et, armée d’un pieu crochet n° 12 je me suis mise au travail.

Pas vraiment de modèle, j’ai crocheté au feeling. Du coup j’ai recommencé 5 fois ! J’ai pas mal tiré la langue et je me suis fait mal aux mains -le 12 c’est un peu gros- mais j’ai obtenu le panier de mes rêves.  Je voulais une forme allongée, ni trop grande ni trop petite, avec les anses sur les côtés pour pouvoir enfiler le panier sur le cadre du déambulateur et une ouverture légèrement resserrée pour que les objets ne tombent pas en route. Je l’ai fait en mailles serrées avec juste un tour de brides pour un effet ajouré qui lui donne un air tordu sur les photos 😉 Mais je vous assure, sur le déambulateur il a fier allure et maman l’a tout de suite adopté alors c’est chouette 🙂

Voilà la bête :

p1040260gimp

p1040262gimp

p1040261gimp

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Macaron pistache-citron vert, le tuto

p1020998gimp

Pour le colis de ClRsapi, dans le cadre du M-S-16, j’ai crocheté un macaron porte-épingles. A la demande -irrésistible- de Mine, j’ai mis au propre mes notes pour rédiger un tuto. Que voici, que voilà … (En toute modestie, ce n’est que ma version, il en existe beaucoup d’autres, toutes plus sympas les unes que les autres sur Ravelry et ailleurs.)

Matériel : Coton ou laine de 2 couleurs assorties, le crochet qui va bien (ici fil Cotton Natura de DMC et crochet N°3), un peu de fibre à rembourrer et une aiguille à laine.

p1040245gimp

Crocheter un demi-macaron (à faire 2 fois)

Avec la première couleur réaliser un cercle magique de 8 mailles.

R1 Crocheter 2ms dans chaque maille (16m)

R2 Répartir 8 augmentations : *2ms dans la 1ère maille, 1ms dans la suivante*, répéter de * à *encore 7 fois. (24m)

R3 Répartir 8 augmentations : *2ms dans la 1ère maille, 1ms dans chacune des 2 mailles suivantes*, répéter de* à * encore 7 fois (32m)

R4 Répartir 8 augmentations : *2ms dans la 1ère maille, 1ms dans chacune des 3 mailles suivantes*, répéter de * à * encore 7 fois. (40m)

R5 Répartir 8 augmentations : *2ms dans la 1ère maille, 1ms dans chacune des 4 mailles suivantes*, répéter de * à * encore 7 fois. (48m)

R6  Répartir 8 diminutions : *crocheter 2ms ensemble, 1ms dans chacune des 4 mailles suivantes*, répéter de * à * encore 7 fois. (40m) Couper le fil, fermer par une maille coulée.

R7 avec la deuxième couleur, crocheter un rang de ms. (40m) Fermer par une maille coulée et couper le fil.

Répéter cette opération pour obtenir un deuxième demi-macaron, mais ne pas couper le fil après le rang 7, il servira à réunir les deux parties.

p1040246gimp

Crocheter la garniture

Positionner les 2 moitiés de macaron face à face. Avec la deuxième couleur, assembler les 2 moitiés en crochetant un rang de ms (prendre à chaque fois un brin des 2 moitiés de macaron). Avant la fin du rang, introduire la fibre à rembourrer par l’ouverture restante, puis fermer l’ouverture en crochetant jusqu’à la fin du rang. Fermer par une maille coulée, couper et rentrer le fil.

p1040247gimp

Et voilà, il ne vous reste plus qu’à piquer vos épingles !

p1040249gimpp1040251gimp

Vous pouvez aussi crocheter tout un assortiment de macarons pour la dînette des enfants 

ou encore les offrir à une copine au régime, ça peut être sympa comme cadeau 😉

 

M-S-16 : les colis #13

giphy

Comme je l’avais promis je vous dévoile le 13ème colis, il est tard mais on est encore « cette semaine » (oui chez moi la semaine commence le lundi et se termine le dimanche).

Un 13ème colis expédié et reçu lui aussi dans les délais mais la publication a tardé et je n’ai pas d’excuse pour ça … les vacances, c’est pas une excuse si ?

Il s’agit de mon colis pour ClRsapi du blog « Entre veille et sérendipité » et voilà ce qu’elle a pu découvrir en l’ouvrant :

p1030008gimpVous constatez au passage qu’on allait vers les beaux jours, le soleil s’était invité sur la photo, nostalgie, nostalgie …

Il contenait comme stipulé par le règlement :

-une chose qui se porte : une shawlette

-une chose utile et/ou décoratif : un petit macaron porte-épingles et des feuilles de papier origami parce que j’avais vu passer chez ma swappée quelques jolis pliages

-une chose qui se mange : des chocolats Monbana parce que c’est de chez moi

-une chose qui se lit : le Mollie makes du mois en cours (mars ? avril ? je ne sais plus) et un petit mot pour accompagner le tout 😉

Le macaron porte épingles de plus près. C’est un macaron pistache-citron vert, les meilleurs. Quoique ça se discute, framboise-cassis c’est très bon aussi et caramel-beurre salé n’en parlons pas mais c’est moins photogénique 😉

p1020997gimp

p1020998gimp

Voyons en détail le petit châle. C’est le modèle Wendy’s Fern de Princesse Grenouille disponible gratuitement sur Ravelry et j’ai adoré le tricoter. De construction asymétrique il permet d’aller au bout de sa(ses) pelotes sans stress. Il est délicatement ajouré, mais pas trop, il ne faudrait pas que le vent puisse se faufiler et refroidir le cou ! Je l’ai réalisé en Phil Diamant de Phildar, oui encore, d’un joli bleu clair que j’adore.

p1020999gimp

p1030001gimp

p1030006gimp

p1030005gimp

Ce fût un vrai plaisir de réaliser ce colis pour ClRsapi et un petit challenge aussi car comme elle est très douée en beaucoup de domaines je ne voulais pas la décevoir …

Ceci est le 13ème colis. Il en reste 3. Mine, tu ne nous as pas montré

celui que tu as envoyé je crois, on aimerait bien le voir nous 😉

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer