Le rendez-vous des boulets # juin 2019

badgeboulet

Ouh la la ! On me chuchote dans l’oreillette que nous sommes le premier lundi du mois et le premier lundi du mois c’est Rendez-vous des boulets, ici, chez Frenchloop, chez Miss Cox aussi (ou pas) et partout où l’envie/le besoin s’en fait sentir ! Participe qui veut, on a dit entrée libre !

Je sors donc en urgence la tête du verre d’eau -je pourrais même dire le pichet voire le tonneau- dans lequel je suis en train de me noyer, pour vous parler de mon nouveau boulet. Pas si nouveau que ça à vrai dire puisque je l’évoquai déjà sur ces pages il y a un certain temps. C’était même en septembre dernier (pas de commentaires hein !) et il était à l’époque dans ce triste état …

pull marc1

Pull homme en 2,5 commencé à la machine …

Ma décision était prise pour ce pull raté (en cause des calculs faits à la va-vite et au fur et à mesure de l’avancement parce que j’avais décidé de boucler la chose en 1 week-end, folie que tout cela !) : détricotage et retricotage intégral. La question technique restait en suspens : à la main (c’est long …) ou à la machine (sortir la bête…).

J’ai commencé par le détricotage des morceaux de pull, lavage de la laine et rembobinage des pelotes et déjà ça fait une bonne chose de faite, comme on dit.

Ensuite, je l’ai laissé un peu en attente pour réfléchir.

Et maintenant je ne le retrouve plus ! Voilà voilà !!! Cela prouve bien que ce pull est vraiment un boulet, un vrai de vrai, un pur et dur et qu’il va me donner du fil à retordre ! Mais promis le week-end prochain, je retourne la maison pour le retrouver …

Rendez-vous le 2 septembre car mon boulet prend des vacances!

Bonne semaine et à bientôt 😀

Publicités

Le rendez-vous des boulets # mai 2019

badgeboulet

Allez, hop hop hop ! Premier lundi du mois c’est Rendez-vous des boulets, ici, chez Frenchloop, chez Miss Cox aussi (ou pas) et partout où l’envie/le besoin s’en fait sentir ! Participe qui veut, on a dit entrée libre !

Mon boulet est toujours là : un pull terminé depuis 2014 mais jamais porté car trop long et une encolure qui ne convient pas, pas de chance !

2014-01-19 12.04.21

Le mois dernier, mon boulet vous chantait sa complainte mais aujourd’hui je reprends les commandes et le clavier …

EPILOGUE

Cher boulet,

nous avons passé tant de temps ensemble, des après-midi d’hiver et de longues soirées, parfois en harmonie et parfois bien fâchés. Il m’est arrivé de te bouder, tu me l’as reproché et souvent tu t’es vengé en me faisant défaire et puis retricoter. Des côtes à l’encolure tu m’as fait la vie dure mais je n’ai rien lâché, je me suis accrochée, rang après rang, jour après jour, mois après mois devrais-je dire. Aujourd’hui, j’ai rempli ma part du marché et tu es prêt à voler, enfin, de tes propres ailes. Va et vis ta vie de pull, sache que je ne pensais qu’à ton bien et si tu m’en veux encore aujourd’hui, j’espère qu’un jour tu comprendras ce que j’ai fait pour toi.

Affectueusement, ton opiniâtre tricoteuse.

Rendez-vous le mois prochain pour un nouveau boulet !

Bonne semaine et à bientôt 😀

Le rendez-vous des boulets # avril 2019 La complainte du boulet

badgeboulet

Allez, hop hop hop ! Premier lundi du mois c’est Rendez-vous des boulets, ici, chez Frenchloop, chez Miss Cox aussi (ou pas) et partout où l’envie/le besoin s’en fait sentir ! Participe qui veut, on a dit entrée libre !

Mon boulet est toujours là : un pull terminé depuis 2014 mais jamais porté car trop long et une encolure qui ne convient pas, pas de chance !

2014-01-19 12.04.21

Ce mois-ci, il a réclamé la parole. Il paraît qu’il a des choses à dire, des vérités à rétablir. Droit de réponse au boulet donc …

La complainte du Boulet

Oyez donc braves gens,

Bourgeois et indigents,

La complainte d’un boulet

Misérable et inquiet.

Tous les mois sans faillir

Elle vous parle de moi,

Tous les mois sans rougir

Elle ose médire de moi.

Et elle n’est pas tendre !

Ecoutez : à l’entendre

Je serais indomptable,

roublard et redoutable,

Sans cesse me cacherais

Dans des recoins secrets,

Userais de moult ruses,

Duperies et artifices,

Chercherais des excuses,

Ferais preuve de vice

Pour rester à jamais

Le pire des boulets

Toujours inachevé

Et toujours en chantier.

Me croirez-vous pourtant

Si je clame, innocent,

Que c’est elle tout le temps

Qui m’abandonne et ment ?

Madame est fatiguée,

Madame est débordée,

Jamais pour son boulet

Ne peut se libérer.

Elle ne sait que se plaindre,

Pleurer gémir et geindre.

Trop courtes sont les journées

Et trop longs sont mes rangs,

Sa tâche démesurée,

Son travail éreintant .

Et c’est pourquoi encor

En ce début d’avril

Je meuble le décor

Et j’exhibe mes fils.

Allez, le mois prochain c’est moi qui reprends la main !

Bonne semaine et à bientôt 😀

Le rendez-vous des boulets # mars 2019

badgeboulet

Allez, hop hop hop ! Premier lundi du mois c’est Rendez-vous des boulets, ici, chez Frenchloop, chez Miss Cox aussi (ou pas) et partout où l’envie/le besoin s’en fait sentir ! Participe qui veut, on a dit entrée libre !

Mon boulet est toujours là : un pull terminé depuis 2014 mais jamais porté car trop long et une encolure qui ne convient pas, pas de chance !

2014-01-19 12.04.21

Après avoir réglé le problème de la longueur du pull et préparé l’étape de la transformation de l’encolure en détricotant la bande de côtes, il a fallu s’asseoir et réfléchir. En ce moment j’aime pas bien ça. J’ai le cerveau mou. Et lent (Arfff !). Et avec ça le courage en berne. Qu’importe, il a fallu s’y mettre.

J’ai tenté de « boucher » le V de l’encolure pour qu’il soit moins profond. C’est drôle comme un truc peut fonctionner en pensée et en vrai non. T’as qu’à voir …

pullboulet9gimp

C’est là que j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes. Le pauvre en a été sidéré, l’avait rien demandé et l’était pas bien d’accord, mais je m’égare… Donc décision radicale prise et mise en application : détricotage jusqu’au fond du V pour retricoter et faire à ce pull une encolure ronde qui conviendra mieux à Chéri (ou pas, je demande à voir).

Le pull étant tricoté d’une seule pièce à partir des emmanchures, j’ai détricoté en même temps le haut du dos et des 2 manches. Puis j’ai peloté mes laines et je n’ai plus qu’à attaquer le retricotage.

A celles qui ont cru que, partie sur ma lancée, j’avais aussitôt retricoté le haut de mon pull dans la foulée, je réponds « faut pas rêver ! » 😀

Prudente quand même j’ai vérifié avant de passer à l’acte que j’avais bien gardé les explications du pull. Et oui, je les ai, soigneusement archivées et clairement annotées. T’as qu’à voir (ma mère a une expression pour ce genre de situations du style « un cochon n’y retrouverait pas ses petits ». Elle l’utilisait naguère pour ma chambre d’ado mais ceci est une autre histoire …)

Et voilà! J’en suis là ! La suite au prochain numéro, c’est à dire le 1er avril prochain.

Bonne semaine et à bientôt 😀

Le rendez-vous des boulets # février 2019

badgeboulet

Si vous êtes de fidèles lectrices du blog Pendant ma pause d’Emmanuelle, vous êtes au courant : après avoir porté pendant longtemps ce célèbre rendez-vous sur ses épaules, elle a décidé de passer à autre chose. C’est bien dommage pour nous et surtout pour nos boulets mais c’est bien compréhensible.

Il y a un mois, à l’annonce de cette nouvelle et alors que je n’en étais qu’au stade de la réflexion concernant la suite, la talentueuse tricoteuse du blog French Loop a annoncé qu’elle continuerait à publier ses boulets. Sans hésiter j’ai décidé de l’accompagner dans cette courageuse démarche. Maintenant le rendez-vous des boulets aura lieu le premier lundi de chaque mois. Pour marquer ce nouveau départ, j’ai concocté un petit logo que toute tricoteuse qui voudrait nous rejoindre peut adopter. Venez nombreux(ses), il y a sûrement de nombreux boulets qui dorment dans vos paniers !

Avant tout chose, et parce que le rendez-vous d’Emmanuelle a tiré plus d’un boulet de l’oubli, je souhaite faire une rétrospective des miens, une sorte d’hommage et de remerciement : sans le rendez-vous, ces ouvrages seraient toujours à l’état de pelotes plus ou moins emmêlées … Merci Emmanuelle !

 

Et maintenant mon boulet du mois : un pull terminé depuis 2014 mais jamais porté car trop long et une encolure qui ne convient pas, pas de chance !

Etape 2 : Retricoter les côtes, fait ! Il faut maintenant que je referme les côtés, ça se fera vite mais je n’ai pas trouvé les 5 minutes nécessaires.

pullboulet6gimp

En revanche j’ai préparé l’étape 3 en détricotant la bande de côtes d’encolure. Je vous avoue que je ne sais toujours pas comment je vais régler cet épineux problème. Je repousse à plus tard car en ce moment je n’ai pas envie de réfléchir j’ai juste envie de faire, d’occuper mes mains sans penser à rien.

pullboulet5gimp

Et voilà! J’en suis là ! La suite au prochain numéro, c’est à dire le 4 mars prochain

 

Bonne semaine et à bientôt 😀

Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregi
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
E
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistre
Enr
Enregistrer

Rendez-vous boulet(s) # janvier 2019

Tout d’abord laissez-moi vous souhaiter une belle et heureuse année 2019 ! De la joie, de la joie et de la joie !!! Et de la laine 😀

Il y a quelques mois vous avez voté pour mes 3 boulets. Les chaussettes arrivées en tête sont terminées et portées régulièrement avec bonheur. Le pull à détricoter et à retricoter qui a obtenu la deuxième place est resté en plan, c’est comme ça ! C’est le pull terminé de Chéri qui est arrivé troisième de ma petite consultation que j’ai attaqué bille en tête pendant l’entre-deux fêtes. La démocratie c’est chouette mais c’est quand même moi qui décide !

Je re-contextualise la chose : un pull terminé depuis 2014 mais jamais porté car trop long et une encolure qui ne convient pas, pas de chance !

 

 

 

2014-01-19 12.04.21

Etape 1 : la longueur. Bien sûr j’ai décidé de raccourcir par le bas. J’ai tiré un fil, le bon, et hop, hop, hop, j’ai séparé tout doucement les deux parties.

Une fois détaché ce morceau en trop, je l’ai détricoté et j’ai fait des petits pelotons que j’ai lavés et bobinés.

Et voilà! J’en suis là !

A celles qui ont cru que, partie sur ma lancée, j’avais aussitôt récupéré les mailles et retricoté les côtes dans la foulée, je réponds « faut pas rêver ! » 😀

Je vais m’y mettre, franchement ce n’est pas grand-chose, mais bof, pas trop envie là tout de suite … D’autant que lorsque ce problème sera résolu, je devrai m’atteler à la retouche de l’encolure (ce sera l’étape 2) et je ne sais pas bien comment je vais faire … je laisse donc mûrir 😉

Le Rendez-vous Boulet avait lieu chaque 2ème lundi du mois sur une idée (géniale) d’ Emmanuelle. Elle a décidé de ne plus l’animer sur son blog en 2019. Qu’elle soit ici remerciée pour tous les boulets éradiqués grâce à ce rendez-vous !

Bonne semaine et à bientôt 😀

Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregi
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
E
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistre
Enregistrer
Enregis
Enregistrer

Rendez-vous boulet(s) # septembre 2018

Allez, allez, c’est le mois de septembre, deuxième lundi de surcroît, il est grand temps de sortir ce blog de sa torpeur afin d’honorer le fameux rendez-vous des boulets !

L’été fut fort productif -je vous en reparlerai bientôt- mais la question du jour est : « y a-t-il encore un boulet par ici ? » car, souvenez-vous, j’avais terrassé mon boulet de printemps juste avant les vacances 🙂

IMG_20180629_185909049

Après quelques recherches, j’ai dû me rendre à l’évidence : je n’ai pas éradiqué les boulets ! J’en compte actuellement 1 … 2 … 3 !!! Lequel choisir ??? Je vous présente les 3 et vous m’aidez à faire mon choix ? OK, c’est parti !

Boulet 1, le plus récent : des chaussettes. Assorties à mon gilet ex-boulet, ça ne doit pas être un hasard. Il n’y a pas très longtemps que je m’y suis mise mais ça n’avance pas et je préfère parfois rester les mains vides que les sortir de leur panier, ce n’est pas bon signe !

chaussettes1

Boulet 2 : un pull homme en 2,5. Je l’ai commencé un week-end de fin de vacances (Noël dernier ?) en pensant faire rapidement un nouveau pull à Chéri. Quand je dis rapidement c’est dans le week-end 😉 Hop, hop j’ai sorti la machine à tricoter qui n’en est pas revenue et j’ai oeuvré à la va-vite. Ah ah ! C’est tout moi ça 😀 Bref, tout est à défaire.

pull marc1

Boulet 3 : c’est aussi un pull pour Chéri, mais c’est un pull fini depuis janvier 2014. Il est tout beau, tout neuf, jamais sorti de l’armoire. Paraît qu’il est trop long, paraît que l’encolure est trop profonde, j’ai dit « je peux le reprendre » mais j’avoue que je manque de courage et je pense qu’un tel travail peut rentrer dans la catégorie des boulets.

2014-01-19 12.04.21

Alors, je commence par lequel ? Vous me donnez votre avis dans les commentaires, je compte les réponses et je m’y mets 😉

Je vous rappelle que le Rendez-vous Boulet c’est chaque 2ème lundi du mois. Allez donc voir chez Emmanuelle, c’est elle qui a eu cette idée géniale et elle vous explique tout par le menu ; vous y trouverez aussi la liste des courageuses participantes, n’oubliez pas d’aller leur faire une petite visite !

Bonne semaine et rendez-vous le 8 octobre 😀

Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer
Enregistrer

Gilet zippé homme

Ce n’est pas si souvent qu’un homme de la maison me commande un tricot, alors, quand ça arrive, je m’exécute avec joie !

Cahier des charges : gilet, zip, col montant, noir ou anthracite, des torsades, des alternances de jersey endroit et envers, un empiècement en côtes. Dead line le 30 avril parce qu’après c’est plus la saison à ce qu’il paraît ^^

Il a fallu évidemment que je crée le patron avant de commencer, c’est quand même beaucoup plus drôle ^^ d’ailleurs je pourrais le partager si ce n’était pas un immonde torchon en le mettant un peu au propre ! J’ai choisi de faire des emmanchures raglan et de minimiser la corvée d’assemblage en le tricotant d’une pièce à partir du bas. Inconvénient :  la longueur des rangs et attention à l’erreur qui obligerait à détricoter quelques centimètres ou plus. D’un autre côté, ça motive à rester concentrée !

J’ai choisi la Baronval anthracite de BdF, maintes fois testée, valeur sûre, tout à fait increvable, passe en machine, agréable à tricoter. J’en ai utilisé 13 pelotes pour une taille 4.

Commencé mi-mars, fini début mai . Oui j’ai raté le délai, mais de peu et franchement, par chez moi, tu peux porter ce genre de gilet bien après le 1er mai, fais-moi confiance  !!!

Quelques photos pour mieux se rendre compte :

P1020727

P1020728

une torsade

 

P1020729

le raglan

 

P1020731

et la griffe de môman 😉

J’ai envie de dire, voilà une bonne chose de faite !

 

Collection de voitures

C’est l’histoire d’un cadeau à 4 mains, voire davantage…
Parfois l’aventure part d’un patron, d’un modèle, d’une idée et l’on erre longuement à la recherche de la matière première qui conviendra. Parfois c’est l’inverse.
Ici un tissu Cute Cars by Poppy, aperçu au cours d’une sortie-tissus, de ces sorties anodines dont on prétend revenir les mains vides …

« Non, non promis, on n’achètera rien, on va juste regarder, on a déjà tant de coupons en réserve (et si peu de p’tits neuros sur le compte ^^) »

Mais là … là c’est un cas de force majeure ! Impossible de résister ! L’occasion en or pour réaliser un cadeau personnalisé ! Après un temps d’intense réflexion, après un choix difficile à faire  (il y avait aussi un tissu Vespa et un Combi WW, quel drame …) le tissu 2CV l’emporte et un projet pyjam’ est voté à l’unanimité.

P1020675
Un projet conçu et réalisé en famille : Pantacourt pour l’été, patron bidouillé, T-shirt customisé pour ne pas trop se fatiguer et voilà !

Et vous savez quoi ? Il le porte 🙂

Doux et chaud

 

C’était une envie de très longue date, un rêve régressif à souhait que j’ai  réalisé pour Mon Moins Grand.

Il a fallu trouver un patron ; pas simple déjà, celui-ci est en anglais mais livré avec un petit lexique ouf ! Je suis maintenant une tricoteuse-crocheteuse-couturière bilingue 🙂

P1020417

Acheter quelques mètres de polaire, doux et chaud. Programmer quelques heures de travail acharné pour obtenir la tenue tant désirée. Supporter quelques bouffées d’angoisse aussi, puisque qui dit surprise, dit pas d’essayage … (et c’est pas la première fois que je me rate à ce jeu-là^^)

Col et poignets tricotés main faute de trouver la couleur qui va bien ;

P1020506

Poches plaquées ;

P1020502

 Renforts sous les pieds ;

P1020505

Et voilà le travail !!! Dommage que j’aie dû couper le sourire béat du propriétaire qui était vraiment très très content, et qui, depuis, ne quitte plus sa grenouillère 😉

P1020482