Débardeur clémentine

 

C’est le printemps, on sort les couleurs de saison (comment ça il fait 8°, il pleut et il y a un vent à écorner les boeufs ? Soyons un peu positives m’enfin !)

2014-04-18 15.07.07

Modèle BdF n°565 , catalogue  2003/2004

Coton Fifty couleur clémentine, 5 pelotes

Pour Ma Plus Grande un débardeur très féminin en point ajouré et mailles croisées.

2014-04-18 15.07.19

Rien de bien compliqué si ce n’est des bordures en crochet (qui ne sont compliquées que pour moi, je sais bien). Vous vous souvenez de mes débuts laborieux au crochet ? Lorsque j’ai validé le choix de ce modèle je me suis dit que c’était l’occasion de m’y mettre vraiment, avec un vrai projet, une sorte de défi personnel.

Ma mission consistait à crocheter l’encolure, les emmanchures et la base.

2014-04-18 15.13.04

Alors voilà c’est fait, je ne suis pas trop mécontente même si c’est loin d’être parfait 😉 La preuve : le « petit » défaut qui s’est glissé dans une bordure … pas de panique je vais défaire !

2014-04-18 15.06.36

Bon dimanche !

Publicités

15 commentaires sur “Débardeur clémentine

    • Bah non moi j’avais à peine remarqué, c’est une copine crocheteuse qui m’a mis le nez dessus !
      En vrai je suis plutôt du genre à fermer les yeux et à me dire qu’en marchant vite ça ira bien, c’est juste quand c’est pas pour moi et quand c’est devant (mais pourquoi c’est toujours devant ???)

      J'aime

  1. ben moi je le vois pas le défaut
    mais je te comprends si c’est pas pour moi j’ai tendance à refaire…
    je ne sais pas comment vous faites pour aller si vite à tricoter des si grands ouvrages !!!!
    j’aime bien ces finitions, ça me motiverait presque pour me mettre enfin au crochet… ou pas 🙂

    J'aime

    • L’avantage avec les vêtements été c’est qu’il n’y a pas de manches, et faut avouer que du coup, ça va vraiment plus vite ; ça explique mon rendement actuel ! Il faut dire aussi que je suis dans une période tricot-à-fond qui ne durera pas éternellement, je me connais !!!

      J'aime

  2. C’est très joli! Etant nulle en aiguilles à tricoter je suis admirative..ça ma rapelle les beaux débardeurs que ma maman me réalisait petite, bravo!

    J'aime

    • C’est mon tour d’être touchée, merci ! ça me paraît tellement moins difficile de soigner les détails en tricot qu’en couture mais tu as tout à fait raison : tout est affaire de patience et de soin !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s