Ma robe (un mariage tout simple #2)

 

Previously in « Un mariage tout simple … »

On a décidé de se marier.rubans

Ah ?! Chouette ! Quand ?

En juillet ou en août … cet été quoi …

Ah ???? Super !!! On est fin avril, ça va faire court mais bon …

Bah ça va le faire, on va faire un mariage tout simple, on fera tout nous-mêmes …

Ok !

Une fois ma toile terminée, il était temps de me mettre en quête des tissus idéaux pour réaliser ma robe. Je souhaitais du lin gris pour la robe et un imprimé graphique dans les tons bleus pour l’empiècement. Pourquoi ?

1- j’aime le bleu

2- j’ai reçu en cadeau il y a peu une jolie bague bleue que je souhaitais porter pour l’occasion

3- j’avais acquis une paire de talons d’été (soldes été 2017, jamais portés) qui iraient parfaitement avec une robe dans les tons bleus.

Me voilà partie, écumant les magasins de tissus de ma ville, surfant sur mes sites préférés, retournant dans les magasins, rapportant quoi ?

Des coupons en soldes oui,

des tissus pour ma robe, nenni !

Et puis un jour, guidée par Chéri qui m’accompagnait patiemment et qui s’évertuait à élargir mes horizons tissuesques, j’ai eu le coup de coeur ! Ce sera donc lin naturel et fleurs roses. Comment dit-on déjà ? Ah oui ! Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Pour les chaussures il faudra en trouver d’autres, tant pis !

img_20180725_135138604480625690.jpg

 

J’étais désormais prête à me lancer dans la réalisation de ma robe, version longue. Convaincue par mon entourage que j’avais de très jolis bras (mouais …) j’ai abandonné l’idée des manches dont je craignais qu’elles dénaturent le modèle.

Et c’est parti mon kiki ! Cette fois j’ai tout bien fait comme on m’a dit.

J’ai respecté les marges de couture, je me suis arrêtée de coudre à ce satané gros point noir (cf article précédent) et j’ai terminé ma robe en un rien de temps. L’avantage d’avoir fait une toile, c’est qu’on va beaucoup plus vite, patron décalqué, corrigé, difficultés anticipées (par exemple j’ai supprimé la couture milieu dos de l’empiècement). Trop forte la fille et trop contente !

349013-trop-fortiche-622x0-1.gif

Mais … oui il y un mais …

Essayage final et déambulation dans la maison, robe validée par l’entourage mais pas par moi. Pourquoi ? On voit mon genou droit ! Et même l’arrière de mon genou droit ! Alors d’accord, on voit aussi le genou du modèle sur la photo, j’aurais pu m’en douter, mais je ne sais pas pourquoi sur elle ça ne fait pas pareil (en vrai je sais : elle a des jolis genoux elle est photoshopée) et sur moi je n’aime pas !

 

 

 

Ben c’est pas grave hein, il suffisait de trouver une solution, j’avais encore 17 jours devant moi, laaaaaarge !

Voilà comment on passe d’une réalisation pointilleuse en suivant les instructions au pied de la lettre à une totale improvisation. J’ai appelé Gertrude à la rescousse, j’ai sorti mes chutes de tissu fleuri (l’autre y’en a plus) et ma boîte d’épingles et je me suis lancée dans une modification de folie. Cacher mon genou, garder le côté asymétrique de ma robe, ne pas trop dénaturer le modèle … pas facile, je coupe, j’épingle, j’essaie, je recommence … et j’arrive à ça … modèle unique, made by me !

 

 

 

marobe1gimp

Ne restait plus qu’à trouver des chaussures, un sac et éventuellement de quoi couvrir ces bras dénudés au cas où le temps ne serait pas vraiment de la partie.

Quelques photos en situation …

 

 

 Bonne fin de semaine, bon week-end

et à lundi pour le rendez-vous des boulets !

PS : je n’ai pas mis de photos de petits chats mais j’aurais pu ! J’ai de quoi faire un article entier à ce sujet s’il y a des fans 😀

Une toile portable (un mariage tout simple #1)

On a décidé de se marier.rubans

Ah ?! Chouette ! Quand ?

En juillet ou en août … cet été quoi …

Ah ???? Super !!! On est fin avril, ça va faire court mais bon …

Bah ça va le faire, on va faire un mariage tout simple, on fera tout nous-mêmes …

Ok !

C’est comme ça que l’histoire de cette toile (entre autres choses) a commencé.

Qui dit mariage, dit robe(s). Celle de la mariée, bien sûr, on en reparlera plus tard, et la mienne. En tant que mère de la mariée, le sujet mérite sérieuse réflexion. Mon cahier des charges : il me faut une robe plutôt longue mais pas à la cheville non plus, plutôt près du corps en haut  mais pas avec une taille marquée et éventuellement évasée en bas, avec des panneaux style godets peut-être, et des manches (merci Cristina de m’avoir persuadée qu’à mon âge il faut cacher les bras !) Ma coach personnelle me propose ça :

robe HC

C’est pas mal mais on a dit simple le mariage ! Je préfèrerai donc cette petite robe asymétrique proposée par Vogue. En plus il existe une version avec manches ; je trouve qu’elle rend moins bien mais comme on la voit seulement dessinée, ça n’aide pas à se faire une idée et il faudra que je réfléchisse à la question.

Screenshot_2018-07-26 Patrons Vogue robes haute couture

Comme je ne veux pas me rater, je pars sur une toile en version courte et sans manches pour voir le tombé sur moi et je choisis ces jolis tissus colorés (quand je pense que je continue à dire que je n’aime pas le vert …). Pour le haut de la tunique un lin imprimé et pour le bas un crêpe un peu lourd.

img_20180613_181140030953133316.jpg

Et c’est parti mon kiki ! J’ai tout bien fait comme on m’a dit.

Naaaan j’ai fait n’importe quoi comme d’habitude !

boat-gif-tumblr-funny.jpg.gif

Déjà dans les explications des patrons Vogue on ne te dit pas grand chose. Mais quand même, on te dit bien les marges de couture, on te dit bien quand il faut t’arrêter de coudre au gros point noir (tu sais celui que tu as oublié de décalquer sur ton patron) et reprendre une autre couture à ce même point etc. Donc moi j’ai cousu à 1 cm au lieu de 1,5, et j’ai cousu tout du long dès que je pouvais etc.

Mêmes causes, mêmes effets : décalage entre les différentes pièces,

repères qui ne tombent pas raccord comme d’habitude 😀

Comme il y a une couture milieu dos, j’ai obtenu un dos légèrement plus large que prévu et le meilleur c’est qu’avec la découpe en diagonales du devant et ces fichues marges de coutures j’avais une emmanchure plus large que l’autre.

Ben c’est pas grave hein, on découd, on recommence, ça sert à ça une toile,

ça m’apprendra, ou pas !

J’ai supprimé la fermeture au dos (mais pas la couture : j’avais coupé mon tissu avant de prendre cette décision), vu que ma tête passait dans l’encolure, je ne voyais pas l’intérêt de poser une fermeture, voire de rater la pose d’une fermeture. J’ai coupé des biais dans le crêpe pour l’encolure et les emmanchures, j’ai bien ramé, ça glisse dans tous les sens. J’ai fait un ourlet invisible-pas-si-invisible-que-ça à la main en bas de ma tunique et je n’ai jamais réussi à récupérer vraiment la couture de droite qui godille un peu rapport sans doute au fait qu’il fallait arrêter de coudre et reprendre au gros point noir susnommé (toujours pas compris la finesse du truc).

Au final, me voilà avec une tunique plutôt pas mal et surtout me voilà prête à partir à la recherche des tissus de mes rêves pour ma robe …

 

Notes à moi-même

1-quand tu fais une toile fin juin, que tu as deux mois d’été radieux et ensoleillés pour faire de belles photos portées en extérieur, n’attends le premier jour pluvieux de fin septembre pour prendre des photos en intérieur et de nuit ! Et au minimum, repasse-la ta tunique !

2-quand tu choisis un tissu pour coudre une tunique sans manches, que tu devras sans doute à certains moments porter avec un gilet, une veste, quelque chose qui réchauffe quoi, assure-toi d’avoir dans ta garde-robe au moins une pièce qui s’assortira. En l’occurence je n’ai rien que je puisse porter par-dessus, ça réduit considérablement les chances de cette toile portable d’être portée.

3-le crêpe c’est joli, ça tombe bien mais c’est fragile, par exemple ça ne supporte pas la cohabitation avec une tribu de chatons tout mignons qui ne pensent qu’à (t’)escalader … mais ceci est une autre histoire !

chatons

La prochaine fois, je vous parle de ma robe, à bientôt !