Winter is coming

Les températures en baisse, le ciel grisou, une envie tenace de cocooner. Le retour des après-midi tranquilles en bonne compagnie, une tasse de thé, un en-cours de laine douce, une bonne série* à voir ou à revoir … qu’on le veuille ou non, winter is coming !

d’où le retour de la grenouillère !

Après le modèle homme en polaire à carreaux de l’hiver passé ici, voici un modèle féminin.

Nous avons choisi un polaire-peluche, vraiment doux et moelleux et j’ai rajouté au modèle une capuche bien enveloppante pour que la propriétaire puisse s’emmitoufler complètement : elle habite le grand nord !!! 😉 Regardez plutôt :

IMGP3878-1

 

IMGP3879-2

IMGP3880-3

petits pieds bien au chaud

 

IMGP3881-4

poignets faits maison

 

IMGP3882-5

poches plaquées

Merci à Camille pour sa confiance, son enthousiasme et sa charmante petite carte, j’ai adoré le clin d’oeil ❤   Crédits photo A. Henry

Bonne semaine 😉

*Je promets un petit cadeau (je sais pas quoi, je sais pas quand) au premier/à la première qui trouve le titre de la série que je regarde en ce moment en tricotant (y’a un indice hein ^^) et qui m’envoie la réponse sur rachel.helena.henry @gmail.com

Doux et chaud

 

C’était une envie de très longue date, un rêve régressif à souhait que j’ai  réalisé pour Mon Moins Grand.

Il a fallu trouver un patron ; pas simple déjà, celui-ci est en anglais mais livré avec un petit lexique ouf ! Je suis maintenant une tricoteuse-crocheteuse-couturière bilingue 🙂

P1020417

Acheter quelques mètres de polaire, doux et chaud. Programmer quelques heures de travail acharné pour obtenir la tenue tant désirée. Supporter quelques bouffées d’angoisse aussi, puisque qui dit surprise, dit pas d’essayage … (et c’est pas la première fois que je me rate à ce jeu-là^^)

Col et poignets tricotés main faute de trouver la couleur qui va bien ;

P1020506

Poches plaquées ;

P1020502

 Renforts sous les pieds ;

P1020505

Et voilà le travail !!! Dommage que j’aie dû couper le sourire béat du propriétaire qui était vraiment très très content, et qui, depuis, ne quitte plus sa grenouillère 😉

P1020482