Un rayon de soleil (DDF2018#4)

Les petites fées de la teinture de L’écheveau vert exposent leurs laines colorées le week-end prochain aux journées du fait-main à Craon. Pour info, Craon c’est dans la Mayenne, au cas où vous seriez dans le coin 😉

journées du fait main 2018

Nous collaborons souvent et pour l’occasion, j’ai réalisé avec une de leurs dernières teintes un petit gilet ajouré, parfait pour les premiers beaux jours.

Modèle gratuit « couleur du ciel » par Sandrine et compagnie (clic) . J’aime sa construction circulaire avec les petits trous-trous du raglan ; j’aime le joli point ajouré qui anime le corps du gilet et son rappel au bas des manches ; j’aime le biais qui termine l’encolure et permet de fermer simplement le gilet.

Avec sa couleur orange rayonnant et son biais parsemé de cerises, je le trouve parfait ce petit gilet.

 

Giletjaune2gimp

Gilet jaunegimp

Aiguilles 3,5. Taille 2  ans. Pure laine vierge française biologique teinte à la main (L’écheveau vert)

Ceci est ma participation aux Défis du fil d’avril 2018 organisés

par Mes petites (ré)créations.

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne fin de semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Un petit dernier (DDF2018#3)

 

Mars est terminé, avril pointe le bout de son nez et on commence à avoir franchement envie de tenues plus légères et d’imprimés fleuris mais il faut bien le reconnaître c’est encore un peu juste ! Alors quoi de mieux qu’un bon gros châle pour faire la transition ? J’ai choisi un modèle arrondi, très enveloppant avec une alternance de points qui le rythme joliment. Pour que les points ressortent mieux j’ai utilisé des aiguilles plus grosses, comme cela mon châle est à la fois chaud et ajouré. Côté couleur j’ai opté pour un bordeaux très nuancé, j’aime bien.

 

Détails des points et de la couleur.

 

Différents portés pour réchauffer une petite robe fleurie.

 

Le petit dernier de la saison, fiche technique :

Patron « Audierne » chipé sans vergogne chez Soie et Laine qui nous offre très gentiment une quantité de modèles tous plus beaux les uns que les autres.

Deux écheveaux de pure laine bio teinte à la main coloris « Amour » de L’écheveau Vert tricotés en 7

Dimensions du châle : 220 cm d’envergure pour 70 cm de hauteur

Et maintenant, on va se mettre à tricoter des petits tops d’été non ?

Ceci est ma participation aux Défis du fil de mars 2018 organisés

par Mes petites (ré)créations.

Et pour une fois je suis dans le thème !

badge_les_dc3a9fis_du_fil

Bonne semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tout arrive ! (le tuto du boléro)

J’ai réalisé ce boléro deux fois, la première en bleu, la seconde en bordeaux.

Boléro bordeaux, laine biologique teinte à la main (L’écheveau Vert), patron maison, juin 2017

 

 

Luciegimp

Boléro bordeaux, laine biologique teinte à la main (L’écheveau Vert), patron maison, septembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je l’ai nommé « Frisson d’été » car je trouve qu’il réchauffe parfaitement une petite robe d’été lorsque la fraîcheur tombe mais il est top aussi avec un T-shirt et un jeans.

Aujourd’hui, comme promis et après des heures de travail acharné pour mettre mes notes au propre (Ok j’exagère) , je vous livre son tuto. C’est ici : Tuto Boléro Frisson d’été

C’est un boléro bien court, qui tombe juste au niveau de la taille avec des manches 3/4 (plus ou moins : le modèle bordeaux a des manches un peu plus courtes car j’ai tricoté un motif de moins en hauteur pour cause de pénurie de laine). Il ne ferme pas mais libre à vous de lui rajouter un bouton ou une broche.

Je l’ai tricoté en pure laine mais je suis sûre qu’il rendrait bien aussi dans un fil soyeux et brillant pour les fêtes par exemple ou dans un coton coloré, à vous de voir …

Le tuto ne comporte que la taille M, le modèle peut facilement s’adapter pour réaliser une taille S ou une taille L (désolée, j’ai eu la flemme), vous pourrez voir sur le merveilleux-schéma-maison-que-j’ai-fait si les mesures vous conviennent ou s’il vous faut faire des adaptations.

 

Bon tricot 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le retour du boléro

C’est l’histoire d’une invitation à un mariage. Un mariage de septembre ; il peut faire chaud … ou pas, il peut pleuvoir aussi, allez savoir, c’est compliqué.

On ne veut pas faire trop de frais, surtout dans des vêtements ou accessoires qu’on n’aura pas l’occasion de reporter facilement, alors on commence par faire le tour de la garde-robe, puis des boutiques pour composer une chouette tenue. On est jeune et jolie (là le lecteur comprend qu’il ne s’agit pas de moi :-D), ce n’est pas mission impossible.

Rapidement on a : la robe , les chaussures, le sac, les bijoux. Manque seulement de quoi couvrir les épaules et réchauffer la tenue. Je propose le boléro bleu :

Il tombe merveilleusement sur la robe, la longueur est parfaite et le point ajouré suffisamment raffiné pour l’occasion. Oui mais, il y a un mais. C’est la couleur qui n’est pas raccord ! 4 couleurs dans une tenue ça fait beaucoup …

On commence par chercher de nouvelles chaussures plus assorties avec le boléro et comme on ne trouve pas et que le temps passe, l’idée germe dans mon cerveau : il faudrait le même gilet mais dans la bonne couleur. On essaie de refuser, on ne veut pas donner tant de travail à sa mamounette mais mamounette est décidée, inutile d’hésiter plus longtemps, elle va trouver la laine (en stock, super !) et s’y mettre.

J’ai repris mes notes du gilet bleu (et refait les manches 2 fois car je n’avais pas écrit les augmentations, j’ai donc foncé tête baissée et … merdum ! Et quand je dis merdum c’est très édulcoré par rapport à la bande son originale !!!). J’ai raccourci les manches d’un motif pour avoir des vraies manches 3/4  et pour ne pas manquer de laine.

Quelques photos sans chichis prises à la volée au fur et à mesure de l’avancement, la dead line était assez serrée et j’étais concentrée sur l’essentiel mais ça donne quand même un petit aperçu de la naissance de ce nouveau boléro. Désolée pour la couleur, ce joli bordeaux délicatement nuancé mériterait une meilleure photographe 😦

IMG_20170813_211217616gimp

13 août

IMG_20170814_210816797gimp

14 août

IMG_20170815_104750414(1)gimp

15 août

IMG_20170818_152352453gimp

18 août

Bizarrement je n’ai aucune photo de l’épisode tricotage-détricotage-retricotage des manches, faut croire que j’avais d’autres préoccupations 😀

IMG_20170902_174415162_HDRgimp

31 août. L’assemblage est parfois synonyme de contrariétés …

IMG_20170902_221703025gimp

C’est tout ce qui reste, c’était juste !

3 septembre. Lavé, bloqué, séché…

 

… et porté. Trop mimi non ?

Luciegimp

Boléro bordeaux, laine biologique teinte
à la main (L’écheveau Vert), patron maison, septembre 2017