Je fais mon déodorant bio

 

 

 

Il y a quelques temps je vous ai exposé ma recette de dentifrice bio fait-maison. Je l’utilise toujours au quotidien et malgré sa couleur, mes dents ne sont pas encore devenues vertes, ouf !

Aujourd’hui je vous parle de mon déodorant.

La recette -vous l’allez voir- est très simple, très rapide, peu coûteuse pour peu que l’on possède les quelques ingrédients nécessaires.

Il vous faut :

– 100g d’huile de coco désodorisée ou pas, ça dépend si vous aimez l’odeur de coco

– 40g de fécule de maïs

– 60g de bicarbonate de soude

– optionnel :10 gouttes d’huile essentielle au choix (avec prudence toujours, les huiles essentielles peuvent avoir des contre-indications à ne pas négliger). Personnellement j’utilise de la lavande mais parfois je n’en mets pas et je me contente du parfum naturel de l’huile de coco .

Bien évidemment, si vous voulez que votre déo soit bio, il faut que les ingrédients le soient 😉

déo1

Réalisation :

pesez 100g d’huile de coco et faites-la fondre. Micro-ondes ou bain-marie, c’est très rapide, l’huile de coco ne demande qu’à fondre, limite si t’as un peu de fièvre et que tu lui souffles dessus, elle se liquéfie !

déo2gimp

Pesez également 40g de fécule de maïs et 60g de bicarbonate de soude

Mélangez l’huile fondue, les poudres, ajoutez éventuellement l’huile essentielle. Je fais mon mélange dans un petit bocal : je ferme et je secoue, fastoche !

Versez le mélange homogénéisé dans un petit récipient (ou deux) de votre choix et placez au réfrigérateur pour que votre déo durcisse (1 heure suffit).

Voilà votre déo prêt à l’emploi. Pour l’utiliser, il convient d’en gratter une petite quantité, à l’ongle ou avec une petite spatule et de l’appliquer. Il fond instantanément au contact de la peau, un petit massage (important le massage d’aisselle !) pour faire pénétrer et hop 🙂

Quels avantages, quels inconvénients ?

Les + : rapide et facile à faire, pas cher, je l’ai déja dit. Exempt de toutes les cochonneries qu’on nous impose dans les produits industriels, c’est pas rien. Son avantage principal est d’être super efficace, toute la famille l’a adopté et ça c’est chouette !

Les – : il faut le faire, parfois on n’a pas le temps, pas envie, la flemme. Certains se plaignent de tâcher leurs vêtements, ça ne m’est jamais arrivé, peut-être qu’il faut se méfier avec des vêtements très près du corps ou des tissus fragiles. La présentation peut dérouter ; je sais que certains utilisateurs réfléchissent à le mouler dans des bacs à glaçons pour obtenir quelque chose qui se rapprocherait d’un bâtonnet plus facile à utiliser, à voir. Le vrai inconvénient c’est qu’il se liquéfie dès qu’il fait un peu chaud, alors à moins d’avoir un  mini bar réfrigéré dans la salle de bains il vous faudra sûrement, l’été,  ranger le déo dans le frigo de la cuisine, pas top pratique.

Voilà vous savez tout. Moi je l’aime comme il est mon déo fait maison et je ne l’échangerais pas contre un autre !

 

 Bonne fin de semaine !

Publicités

20 commentaires sur “Je fais mon déodorant bio

    • C’est ça ! Avant on était la famille putois et maintenant on laisse un parfum de noix de coco avec une pointe de lavande sur notre passage … Ça a complètement transformé notre vie sociale 😂

      J'aime

    • Ah oui j’aime bien patouiller, surtout quand ça ne dure pas trop longtemps et que ça ne salit pas trop !
      Et c’est vrai qu’être validée par ceux-là mêmes qui t’ont regardé d’un air goguenard faire tes mélanges c’est presque une consécration !😁

      Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour tes précieuses infos Marie !
      J’utilise ce déo depuis bientôt 1 an quotidiennement et pas de plaques rouges, j’ai de la chance !
      Je ne peux pas utiliser de cire d’abeilles, il y a des vegans chez moi, mais le tuyau est excellent et je peux trouver facilement un substitut qui conviendra. Mon été va être tellement plus facile grâce à toi !

      J'aime

  1. Très bonne idée et pas de risque d’intoxication. De plus, ce doit être une grande satisfaction pour toi que ta fabrication soit reconnue/validée/adoptée par la famille.

    J'aime

    • Merci Francine.
      Quand on commence à s’informer sur les produits qu’on peut faire soi-même, on a envie de tout essayer. Le dentifrice et le déo demandent peu de produits et peu de travail alors pour débuter ça m’allait, courageuse mais pas téméraire 😁

      J'aime

  2. J’ai bien envie d’essayer, je suis déjà passée au fait maison pour les produits d’entretien je n’ai pas encore passé le pas pour les produits de la salle de bain…

    J'aime

    • L’avantage c’est qu’on ne risque pas grand-chose à essayer.
      J’ai commencé à me pencher sur les crèmes hydratantes mais ça me paraît plus compliqué et spécialisé alors je temporise …

      Aimé par 1 personne

  3. Super et merci pour la recette, je pense que je vais me laisser tenter, moi qui cherche depuis un moment un déo plus « clean ». Pour le contenant, je pense allé voir sur aromazone, ils ont des contenants super pratique pour ceux qui font leurs cosmétiques eux mêmes.

    J'aime

    • Il n’y a pas de quoi, tu sais je n’ai rien inventé, je livre juste le fruit de mes recherches et de mes expériementations.
      Bonne idée Aromazone, tu me diras si tu trouves un contenant pratique ? 😉

      J'aime

  4. Je suis passée depuis longtemps à un déo sans alu, mais il n’est pas franchement bio. J’ai tenté la pierre d’alun pendant un moment mais sans odeur, c’était pas top. J’avoue que j’ai la flemme de tenter le tout maison mais c’est motivant de voir quelqu’un qui a réussi et qui peut confirmer que ça fonctionne. Merci pour le partage et la recette.

    J'aime

    • C’est pas facile les déos, je me souviens de la galère quand mes enfants sont devenus ados et qu’il fallait trouver des déos à la fois efficaces et healthy, à l’époque les « sans alu » il fallait les chercher !
      Je suis contente de partager mes petites expériences et surtout je suis contente d’avoir trouvé le déo qu’il me faut 😉

      Aimé par 1 personne

  5. C’est excellent ! J’ai testé ce déo fait par une copine pendant les vacances, et je cherchais la recette exacte (elle m’avait donné les ingrédients mais pas la quantité). A priori il ne tache pas les vêtements ! je vais aller de ce pas acheter de l’huile de coco;). J’utilise de la pierre d’alun depuis toujours (sans rien d’autres), mais parfois c’est limite. Après avoir testé celui ci la semaine dernière, aucune odeur, même après une grosse rando au soleil !!

    J'aime

    • Ah mais carrément, c’est magique ! Je suis contente de te l’entendre dire, ça n’est pas seulement que j’ai perdu l’odorat, c’est que ça marche 😀
      Je vais continuer de faire des tests en rajoutant un durcisseur comme le conseille Marie plus haut, il sera plus facile à utiliser l’été. Car le fait qu’il se liquéfie quand il fait chaud est vraiment le seul défaut que je lui trouve !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s