Mon marathon tricot J-10 (le problème avec le lapin)

     J’ai un lapin, il s’appelle Pochette. Quand nous avons nommé Pochette c’était une fille, du moins le croyions-nous, mais un jour la vérité a éclaté : Pochette est un garçon (je vous passe les détails sur comment font les lapins pour brouiller les pistes, c’est hallucinant!!!) et du coup il a gardé son nom de fille.

   Ce lapin a fait irruption dans notre vie il y a environ 2 ans. Il était comme ça, tout petit, tout mignon, dans la rue, en perdition. bébé pocheOui, oui dans la rue, dans le caniveau plus exactement, prostré, perdu, affolé et, avec ma fille-qui-est-un-aimant-à-animaux-perdus-mais-elle-a-de-qui-tenir-donc-on-ne-peut-pas-trop-lui-en-vouloir on s’est dit qu’on ne pouvait pas le laisser là, qu’il allait se faire écraser ou attraper par un chat, qu’on allait le prendre et le ramener à la maison, le cajoler et lui trouver une bonne maison où il aurait une belle vie de lapin familier (nous les lapins on n’y connait rien, on n’a même jamais eu envie d’en avoir un, pas question de le garder).

Ainsi fut fait, le lapin attrapé, ramené, cajolé et nourri, mais pour la suite ce fut une autre histoire …

Quand vous cherchez à donner un lapin, vous rencontrez 2 catégories de personnes :

Catégorie 1

-Je cherche à donner un lapin.

-Il est prêt à cuire ?

-Alors non, pas précisément ! Tu me connais un peu quand même ? Tu le sais que je suis végétarienne ? Est-ce-que tu m’imagines te proposer un lapin pour le manger ? Une petit boule de poils qui se blottit déjà sur mes genoux pendant le film du soir, et qui vient faire des cabrioles -et t’imagines pas comme c’est attendrissant des cabrioles de bébé lapin- sur mon lit le matin quand je me réveille !!! Est-ce que je te parle de manger ton chien moi ? NON ! D’ailleurs je crois bien que je vais arrêter de te parler, ça sera plus simple !!!

Catégorie 2

2-A : Il aime les lapins familiers mais il en a déjà un.

2-B : Il aime les lapins familiers, en a déjà eu, n’en n’a plus et ne veut plus en avoir à nouveau (un jour, dans longtemps, je ferai partie de cette catégorie-là)

2-C : Il aime les lapins familiers, en a éventuellement déjà un mais en voudrait bien un deuxième, enfin peut-être :

J’ai un petit lapin à donner

-Oh j’adoooore les lapins ! C’est un lapin nain ? Il va rester petit ?

-Bah je sais pas, pour l’instant il est petit oui

-Il a les oreilles tombantes ?

-Non c’est pas un lapin bélier

-Il a les poils longs ?

-Non c’est pas un angora

-Il est blanc ? Noir ? Jaune à pois rouges ?

-Non il est marron-roux, c’est un lapin quoi, un petit bébé lapin perdu et ordinaire, tu crois peut-être qu’on trouve des lapins de compèt’ dans la rue ?

-Bah je sais pas je vais réfléchir …

   Catégorie 2-C a réfléchi, longtemps, longtemps …. Bébé lapin s’est habitué à nous, a dompté le chien, maté les chats et nous a fait comprendre qu’il était chez lui chez nous et quand j’y pense je me dis que c’était plutôt un bon choix de sa part, comme quoi c’est pas bête un lapin …

   De toute façon, on devrait le savoir, chaque fois qu’on croise un animal perdu il finit sur notre canapé (ou sur celui de notre voisine, heureusement, on partage!!!)

   Plus tard, le vétérinaire a étiquetté notre Pochette « Grand Lapin Fauve » et je trouve ça assez distingué et très vrai (et beaucoup mieux que gros lapin marron).

Où en étais-je ? Ah oui le problème avec le lapin …

   Il y a des gens qui ont un lapin et qui le sortent de temps en temps (ou pas). Nous on le « range » seulement quand on n’est pas là et la nuit aussi. Le reste du temps il se promène dans la maison, fait sa sieste sur un fauteuil, ronge de temps en temps un truc qu’il ne faudrait pas mais bon … (sujet sensible, je préfère ne pas épiloguer, tout dépend de la nature de l’objet et de l’attachement du propriétaire au-dit objet) ou déloge un chat de sa place préférée !

2014-02-08 12.13.372014-02-08 10.10.49

Photos réalisées sans trucage : Plume a trouvé une bonne place, illico Pochette l’a voulue et obtenue (suffit de foncer sur le chat d’un air décidé en plaquant ses oreilles sur le dos et hop!)

Je disais donc le problème avec le lapin …

   Je crois qu’il n’aime pas que je tricote, ça l’agace, ça coïncide avec le moment où il veut ses gratouilles du soir, bref, il a élaboré une tactique :

 2014-02-06 18.58.28 Étape 1 : il mange ma feuille d’explications, depuis peu, il a compris qu’il pouvait se barrer avec et que c’était beaucoup plus efficace ;

Étape 2 : il saisit ma pelote avec sa (toute) petite bouche et il la jette plus loin … 1 fois, 2 fois, 3 fois, jusqu’à ce qu’elle tombe du canapé ;

Étape 3 : Il passe sur mes genoux, monte sur mes épaules, saute sur mes genoux et ainsi de suite, bien pratique tout ça !!!

   C’est au cours de l’étape 3 que tout a dégénéré hier. Un demi-tour sur mes genoux et ma laine s’enroule autour de sa grande patte arrière. Avant que j’aie pu le démêler, le voilà parti au triple galop, la laine toujours autour du pied. Son véto me l’a bien dit, c’est pas très solide les os de lapin et faut faire gaffe. Alors là, panique dans ma tête : et si l’os de sa patte était moins solide que ma laine ???? Du coup je lâche tout et v’là le gros lapin marron Grand Lapin Fauve parti pour faire le tour de la maison avec mon tricot aux trousses !!! Il a fini par s’arrêter (en vrai c’est mon Chéri qui l’a rattrapé), je l’ai démêlé et j’ai récupéré mon encolure démaillée sur 20 mailles et 10 rangs, pleine de poils de lapin mais heureusement pas du tout de poussière parce que mon plancher est très propre 😉

2014-02-09 11.38.29

A suivre …

Enregistrer

Publicités

17 commentaires sur “Mon marathon tricot J-10 (le problème avec le lapin)

  1. Ah merci pour cette histoire qui me donne le sourire !! J’imagine la scène, j’en rigole toute seule ^^ Cela fait un peu plus d’un an que des pelotes de laines traînent dans mon appartement, et mon chat n’a pas compris encore quel jeu cela peut-être (ouf !) mais dimanche, il était sur mes genoux, je crochetais et là : il a vu un fil, mais c’est trop bien un fil !! J’ai dû m’arrêter avant que ça dégénère ^^

    J'aime

    • Merci de ton commentaire : je suis bien contente si ça t’a fait rire 🙂 Si ton chat a compris à quel point ce jeu peut être amusant, il va y revenir !!! Chez moi les chats sont blasés depuis longtemps, les pelotes ne les intéressent plus mais en revanche ils ne ratent jamais une occasion de se coucher sur un ouvrage en cours et ça ne m’arrange pas vraiment non plus 😉

      J'aime

  2. Comme j’ai ri en te lisant. Ça m’a rappelé mon chat Copain, Il avait coutume de faire ça… Il adorait les balles de laine. Il était toujours à mes côtés quand je tricotais. Il partait avec la balle et l’ouvrage suivait… 🙂 et moi aussi, quelle course. 🙂

    J'aime

    • Ah oui, je vois bien le tableau !!! D’autant qu’à la course ils nous battent à plates coutures et qu’ils sont en général très forts pour le slalom entre les pattes de chaises 🙂

      J'aime

  3. On a un lapin aussi, un « fauve de Bourgogne » (ça ne s’invente pas :P). Mais heureusement pour moi, il vit dans le jardin (dans l’enclos, avec les poules, où il fait des trous partout), je n’ose pas imaginer s’il devait faire la paire avec le chaton qui enchaîne bêtises sur bêtises ! Mais bon, le nôtre, il ne se laisse pas toucher (snif). C’est vrai que ces petites bêtes sont attachantes – le nôtre est officiellement une fille mais qui sait ? 😛

    J'aime

    • Ah des poules … c’est tout ce qui nous manque pour compléter notre ménagerie !!! Je ne vais pas souffler l’idée à mes accros des bestioles 😉
      ça doit être beau un Fauve de Bourgogne, en tout cas c’est un joli nom !

      J'aime

  4. Pingback: Liebster Award : et de 2 ! et de 3 !!! | Côté tricot

  5. Je viens de découvrir Pochette et ton article m’a vraiment bien fait rire !!!! J’adore la photo de Pochette sur le canapé, c’est adorable !
    Et c’est vrai que les lapins camouflent bien leur vraie nature, ma belle sœur avait un lapin « jasmine » qui s’est avéré être « jasmin » en réalité !!!

    J'aime

    • Je suis bien contente de t’avoir fait rire avec les frasques de Pochette 🙂 J’ignorais avant de le côtoyer qu’un lapin pouvait être aussi « interactif » et mes chats aussi d’ailleurs !!!

      J'aime

  6. Etant venue chez toi pour le tricot boulet, j’ai eu envie de lire quelques pages, et je viens de tomber sur l’histoire de ton « Grand Lapin Fauve »
    Tu as un vrai talent de conteuse, et j’ai vraiment bien rigolé avec toute cette histoire.

    J'aime

    • Il n’est jamais trop tard pour rire un peu 🙂
      L’ami Pochette se porte fort bien, il continue ses pitreries et a fini de convaincre les autres habitants de la maison que c’est bien LUI le chef !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s